Marais
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

En géographie, un marais est un type de formation paysagère, au relief peu accidenté, où le sol est recouvert, en permanence ou par intermittence, d'une couche d'eau stagnante, en général peu profonde, et couvert de végétations. On parle de zone humide.

La végétation (La végétation est l'ensemble des plantes (la flore) sauvages ou cultivées qui poussent sur une surface donnée de sol, ou dans un milieu aquatique. On parle aussi de...) des marais (En géographie, un marais est un type de formation paysagère, au relief peu accidenté, où le sol est recouvert, en permanence ou par intermittence, d'une couche d'eau stagnante,...) est constituée d'espèces adaptées au milieu humide. Sa composition varie selon la hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.) de l'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.), l'importance des périodes d'assèchement, et selon le taux de salinité. Les espèces dominantes sont les poacées (roseaux), typhacées (massettes), les joncacées (joncs), cypéracées (carex), et autres plantes herbacées et aquatiques, et des plantes ligneuses basses. Dans les marais d'eau saumâtre, on rencontre des espèces halophiles.

Il se distingue d'une mangrove qui est dominée par des arbres plutôt que des herbes. Il se distingue de l'étang (Un étang (estang, latin stagnum) est une étendue d'eau stagnante, peu profonde, de surface relativement petite (jusqu'à quelques dizaines d'hectares), résultant de l'imperméabilité du sol. L'étang...) par la moindre profondeur de l'eau.

Marais du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.), au Québec
Reflets métallisés à la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique,...) d'un marais landais, France

Un marécage désigne une zone recouverte de marais.

Formation

Les marais se forment dans des zones mal drainées par le réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on appelle nœud (node)...) hydrographique, à sous-sol imperméable. Situés dans des zones peu accidentées, soit à proximité de cours d'eau ou de la mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.), ou encore dans des dépressions privées d'écoulement vers la mer (endoréisme).

Valorisation par l'homme

Depuis longtemps, l'homme a asséché bon nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de marais, difficiles à exploiter et réputés insalubres. L'impact sur la faune et la flore (La flore est l'ensemble des espèces végétales présentes dans un espace géographique ou un écosystème déterminé (par...) mais aussi sur le cycle de l'eau est aujourd'hui considérable et la plupart des milieux humides qui n'ont pas été détruits font l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction...) aujourd'hui de mesures de protection.

Localement, sur certaines zones humides aux sols plus légers et où les eaux des inondations apportent chaque hiver (L'hiver est une des quatre saisons des zones tempérées.) de nombreux éléments nutritifs, l'homme a développé des cultures très productives. C'est l'origine du maraîchage.

Écosystème

L'eau d'un marais peut être fraîche, stagnante, ou plus ou moins salée. Les marais côtiers peuvent être associés à des estuaires ou à des lagunes littorales.

Les marais abritent une importante vie (La vie est le nom donné :) sauvage. Poissons (Les Poissons sont une constellation du zodiaque traversée par le Soleil du 12 mars au 18 avril. Dans l'ordre du zodiaque, elle se situe entre le Verseau à l'ouest et le Bélier...) et amphibiens s'y reproduisent et s’y nourrissent des millions d'insectes (Insectes est une revue francophone d'écologie et d'entomologie destinée à un large public d'amateurs et de naturalistes. Produite par l'Office pour les insectes et leur environnement...) qui émergent de ces eaux peu profondes. Hors de l'eau, ces insectes serviront aussi de ressource alimentaire aux oiseaux et chauves-souris jusqu'à plusieurs kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international. Il est défini comme la distance parcourue par la...) de la zone, jouant un rôle considérable sur la faune locale.

Aujourd'hui les marais abritent ainsi de très nombreuses espèces rares ne vivant que dans les marais, comme la Gratiole officinale, le Piment (Le terme piment (légume vert, jaune, orange ou rouge) est un nom vernaculaire utilisé en français pour désigner plusieurs espèces de plantes annuelles de la famille...) royal pour la flore, le Butor étoilé, les Marouettes ou la Sarcelle d'été pour les oiseaux et le Campagnol amphibie pour les mammifères.

Dans les régions chaudes, ils sont souvent insalubres à cause du paludisme (Le paludisme (du latin paludis, « marais »), aussi appelé malaria (de l'italien mal'aria, « mauvais air »), est une maladie...), maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.) grave due à un parasite du sang (Le sang est un tissu conjonctif liquide formé de populations cellulaires libres, dont le plasma est la substance fondamentale et est présent chez la plupart des animaux. Un...) dont le cycle de vie passe par un moustique piqueur, l'anophèle, or la larve (La larve est le premier stade de développement de l'individu après l'éclosion de l'œuf ou la naissance chez un grand nombre d'espèces...) de l'anophèle vit dans les eaux douces stagnantes. L'assainissement (L’assainissement est un processus par lequel des personnes peuvent vivre dans un environnement plus sain ; pour cela, des moyens physiques,...) des marais permet de lutter efficacement contre le paludisme mais la perte de biodiversité (La biodiversité est la diversité naturelle des organismes vivants. Elle s'apprécie en considérant la diversité des écosystèmes, des espèces, des...) globale du marais asséché est irremplaçable.

Page générée en 0.068 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique