Sulfate de cuivre - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Sulfate de cuivre
cristal de sulfate de cuivre hydraté
Général
Nom IUPAC
Synonymes Couperose
Sulfate cuprique
No CAS anhydre 7758-98-7 pentahydrate 7758-99-8
No EINECS 231-847-6
No E E519
Apparence cristaux blancs hygroscopiques. (anhydre),
solide bleu (Bleu (de l'ancien haut-allemand « blao » = brillant) est une des trois couleurs...) de forme variable (En mathématiques et en logique, une variable est représentée par un symbole. Elle...). (pentahydrate)
Propriétés chimiques
Formule brute CuO4SCuSO4
CuSO4,5H2O (hydraté)
Masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un...) molaire 159,609 ± 0,009 g·mol-1

249,6 g/mol (pentahydrate)
Propriétés physiques
fusion (En physique et en métallurgie, la fusion est le passage d'un corps de l'état solide vers l'état...) (décomposition) : 110 °C (pentahydrate)
ébullition (L’ébullition est la formation de bulles lors d’un changement violent d’un corps...) Se décompose au-dessous du point (Graphie) d'ébullition à 650 °C (anhydre)
Solubilité dans l'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les...) à 20 °C : 203 g·l-1 (anhydre),
dans l'eau à °C : 317 g·l-1 (pentahydrate)
Masse volumique (La masse volumique est une grandeur physique qui caractérise la masse d'un matériau par...) 3,6 g·cm-3 (anhydre),
2,3 g·cm-3 (pentahydrate)
Thermochimie
S0 109,05 J·K-1·mol-1
ΔH0 -769,98 kJ/mol
Propriétés optiques
Spectre d’absorption λmax = 800 nm
Précautions
Directive 67/548/EEC
Nocif
Xn
Dangereux pour l’environnement
N
Phrases R : 22, 36/38, 50/53,
Phrases S : 2, 22, 60, 61,
Transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus...)
90
   3077   
SIMDUT
D2B : Matière toxique ayant d'autres effets toxiques
D2B,
SGH
SGH07 : Toxique, irritant, sensibilisant, narcotiqueSGH09 : Danger pour le milieu aquatique
Attention
H302, H315, H319, H410,
Unités du SI & CNTP, sauf indication (Une indication (du latin indicare : indiquer) est un conseil ou une recommandation, écrit...) contraire.

Le sulfate de cuivre est formé par la combinaison (Une combinaison peut être :) d'un ion (Un ion est une espèce chimique électriquement chargée. Le terme vient de l'anglais,...) cuivre (Le cuivre est un élément chimique de symbole Cu et de numéro atomique 29. Le cuivre...) (Cu2+) et d'un ion sulfate (SO42- ). Il a donc pour formule : CuSO4.

Fabrication

Il est fabriqué généralement par attaque, pendant quelques heures (L'heure est une unité de mesure  :), du cuivre cuivrique par l'acide sulfurique (L'acide sulfurique (anciennement appelé huile de vitriol ou vitriol) est un composé...) concentré.

L'acide (Un acide est un composé chimique généralement défini par ses réactions...) sulfurique n'attaque pas le cuivre : si on attaque du cuivre de récupération, c'est la forme cuivrique (niveau d'oxydation II, présent sous forme de carbonate de cuivre, ou vert (Le vert est une couleur complémentaire correspondant à la lumière qui a une longueur d'onde...) de gris, à la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a...) du métal) qui sera transformée en CuSO4 et le cuivre non attaqué se retrouvera tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) propre !

Pour le cristalliser, on place la solution obtenue dans des bacs (en cuivre) dans lesquels plongent des barres (en cuivre également). Les cristaux de sulfate de cuivre hydraté - d'un beau bleu profond - se forment en quelques heures à la surface du récipient et des barres. La couche de cristaux peut atteindre plusieurs centimètres d'épaisseur (5 à 15 ou plus). Ces cristaux sont récupérés et broyés. Lorsqu'ils sont broyés assez fin (1 à 3 mm de diamètre (Dans un cercle ou une sphère, le diamètre est un segment de droite passant par le centre...) environ), une chose curieuse se produit : leur couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes...) passe au bleu pâle terne. Ils sont vendus sous cette forme sous l'appellation « sulfate de cuivre neige ».

Dangers, pollution

Le sulfate de cuivre est un produit toxique

  • nocif en cas d'ingestion.
  • irritant pour les yeux et la peau (La peau est un organe composé de plusieurs couches de tissus. Elle joue, entre autres, le...).
  • très toxique pour les organismes aquatiques (marins tout particulièrement)
  • le cuivre qui le compose n'est pas biodégradable et peut s'accumuler dans les sols, notamment en pied de pente. L'érosion hydrique ou éolienne (Une éolienne est un dispositif qui utilise la force motrice du vent. Cette force peut être...) des sols peut alors devenir une source significative de transfert de pollution.

Utilisé de manière chronique (annuellement), il peut entraîner des effets néfastes à moyen et long terme pour l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et...) aquatique.

Ce produit est donc à manipuler avec attention, en utilisant gants, masque et lunettes de protection à chaque utilisation.

Page générée en 0.095 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique