Toxine
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Une toxine est une substance toxique pour un ou plusieurs organismes vivants. Le Petit Larousse de 2009, toutefois, définit la toxine comme une « substance toxique élaborée par un organisme vivant (bactérie, champignon vénéneux, insecte (Les insectes (Insecta) font partie du sous-embranchement des hexapodes, elle-même incluse dans l'embranchement des arthropodes mais dans un...) ou serpent venimeux), auquel elle confère son pouvoir pathogène ».
Une biotoxine est un poison (Les poisons sont, en biologie, des substances qui provoquent des blessures, des maladies ou la mort d'organismes par une réaction chimique, à l'échelle moléculaire. Cette définition exclut les agents...) produit par les activités métaboliques de certains être vivants, et plus particulièrement des bactéries (Les bactéries (Bacteria) sont des organismes vivants unicellulaires procaryotes, caractérisées par une absence de noyau et d'organites. La plupart des bactéries...). On les appelle mycotoxines quand elles sont produites par des champignons.

Divers animaux et certaines plantes peuvent produire des biotoxines.

  • Plusieurs familles de bactéries sécrètent des biotoxines (exotoxines) dans les tissus qu'elles colonisent: ce sont les toxines vraies. D'autres bactéries (Gram -) conservent en elles-mêmes la plus grande partie des composés toxiques, qui ne sont libérés que de la lyse cellulaire, sous l'action de moyens chimiques, physiques ou mécaniques (les endotoxines).
  • Parmi les toxines les plus importantes qui affectent l'Homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme prépubère est...), on trouve celles du botulisme (Le botulisme (du latin botulinus, « boudin ») est une maladie paralytique rare mais grave due à une neurotoxine bactérienne, la toxine botulique (anciennement appelée toxine botulinique) ou...), de la dysenterie, du tétanos (Le tétanos est une maladie infectieuse aiguë, grave et potentiellement mortelle, due à Clostridium tetani, un bacille sporulant anaérobie strict et ubiquitaire dont...) et de la diphtérie (La diphtérie est une maladie infectieuse contagieuse décrite en 1826 par Pierre Bretonneau. Elle est due à Corynebacterium diphtheriae ou bacille de Löffler-Klebs, découvert par Théodor Klebs...).
  • En raison de leur grande sensibilité aux facteurs chimiques et physiques, tels que la lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 380nm (violet) à 780nm (rouge)....) ou la chaleur (Dans le langage courant, les mots chaleur et température ont souvent un sens équivalent : Quelle chaleur !), les toxines sont difficiles à isoler et les connaissances que nous en avons ont été obtenues par l'observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude appropriés. Le plaisir procuré explique la très grande...) des lésions et des symptômes qu'elles provoquent lorsqu'elles sont injectées à des animaux.

À l'exception de la toxine (Une toxine est une substance toxique pour un ou plusieurs organismes vivants. Le Petit Larousse de 2009, toutefois, définit la toxine comme une « substance toxique élaborée...) botulinique, les toxines sont détruites par les sucs gastro-intestinaux. Il a également été clairement démontré que les toxines sont de nature colloïdale et ressemblent beaucoup aux enzymes. Pour certaines d'entre elles, les toxines provoquent la formation d'anticorps, alors appelés antitoxines.

Vocabulaire spécifique

  • Une anatoxine est une toxine qui a été traitée de manière à conserver son pouvoir antigénique et perdre son pouvoir toxique. On s'en sert par exemple pour les vaccins.
  • Une antitoxine est un anticorps produit au cours de la réaction immunitaire d'un organisme infecté et victime d'une toxine.
  • Une intoxination est une infection dues à des germes exerçant un pouvoir toxique. Elle est provoquée par l'ingestion de la toxine, sans qu'il y ait besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes...) de la présence du germe (En botanique, un germe est un embryon de plante contenu dans une graine. Le terme désigne également une excroissance qui se développe depuis un tubercule. Germe est un...). C'est le cas des phycotoxines produites par les algues unicellulaires (Dinophyta par exemple) et qu'on retrouve dans les fruits de mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.).
  • Une toxi-infection est liée à la diffusion (Dans le langage courant, le terme diffusion fait référence à une notion de « distribution », de « mise à disposition » (diffusion d'un produit, d'une information),...) d'une toxine produite par des micro-organismes se développant dans l'organisme.

Spécificité d'action des toxines

  • Une neurotoxine est une toxine agissant sur le système nerveux (Le système nerveux est un système en réseau formé des organes des sens, des nerfs, de l'encéphale, de la moelle épinière, etc. Il...),
  • Une myotoxine agit sur la contraction des muscles (notamment les cardiotoxines sur le cœur et d'autres comme la strychnine sur les muscles respiratoires).
  • Une hémotoxine détruit les cellules du sang (Le sang est un tissu conjonctif liquide formé de populations cellulaires libres, dont le plasma est la substance fondamentale et est présent chez la plupart des animaux. Un humain adulte est doté...).
  • les toxines peuvent aussi s'attaquer à :
    • la peau (La peau est un organe composé de plusieurs couches de tissus. Elle joue, entre autres, le rôle d'enveloppe protectrice du corps.) et les muqueuses (dermatotoxines),
    • le foie (Le foie est un organe abdominal impair et asymétrique, logé chez l'homme dans l'hypocondre droit, la loge sous-phrénique droite, la partie...) (hépatotoxines),
    • le rein (Le rein a de multiples fonctions (hormonales, de régulation de la tension, mais il est surtout l'un des principaux organes de détoxication (avec le foie et le...) (néphrotoxines),

Principales propriétés des toxines bactériennes

Propriétés des toxines bactériennes
Propriétés Exotoxines Endotoxines
Relation cellule-toxine Libérées principalement hors de la cellule Font partie du corps cellulaire
Origine Principalement bacilles Gram+ Bacilles Gram-
Solubilité Oui Non
Action de la chaleur Thermolabiles (sauf entérotoxine staphylococcique) Thermostables
Pouvoir toxique Très élevé Modéré
Pouvoir antigénique Très élevé faible
Pouvoir vaccinant Très élevé faible
Transformation en anatoxines Oui Non
Page générée en 0.063 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique