Vitruve - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Gravure de 1654: Vitruve présentant De architectura à Auguste.
Principe de filiation entre les œuvres des ingénieurs de l'Antiquité

Marcus Vitruvius Pollio, connu sous le nom de Vitruve, est un architecte (L'architecte est le professionnel du bâtiment dont la fonction est de concevoir et de diriger...) romain qui vécut au Ier siècle av. J.-C. (on ne connaît pas avec précision la période à laquelle il vécut, on évalue sa naissance aux alentours de 90 av. J.-C. et celle de sa mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si...) vers 20 av. J.-C.). Son prénom Marcus et son surnom (cognomen) Polio sont eux-mêmes incertains.

Biographie

Cetius Faventinus parle de « Vitruvius Polio aliique auctore » dans son épitaphe. Il est possible que le cognomen dérive de cette mention par Cetius et qu’il s’agisse d’une erreur d’interprétation, celle-ci signifiant Vitruve, Polio et d’autres. La plupart des fait connus sur sa vie (La vie est le nom donné :) sont extraits de son seul ouvrage, De architectura, qui nous est parvenu. Il semble cependant être connu de Pline l’Ancien qui l'évoque dans sa description de la construction de mosaïques dans Naturalis Historia sans toutefois le nommer explicitement. Frontin, toutefois, se réfère à « l’architecte Vitruve » dans son traité de la fin du Ier siècle, Sur les aqueducs. Après avoir été soldat en Gaule, en Espagne et en Grèce, constructeur de machines de guerre, il devient architecte à Rome. Il nous dit de lui-même qu’il n’est pas grand, et se plaint des affres de l’âge. Sa prose, à la fois technique et imagée, comporte essentiellement des phrases brèves, et son vocabulaire paraît avoir été celui des artisans. Vitruve fut à la fois vulgarisateur et compilateur (Un compilateur est un programme informatique qui traduit un langage, le langage source, en un...) de sorte qu’on lui attribue l’invention du « module quinaire » dans la construction des aqueducs ; cependant il n’est que le dépositaire d'une tradition déjà ancienne.

De architectura

L’homme vitruvien de Léonard de Vinci.

Vitruve est l’auteur d’un célèbre traité nommé De architectura (en français, « au sujet de l’architecture »), écrit à la fin de sa vie (Ier siècle av. J.-C.), et qu’il dédie à l’empereur Auguste. Dans la préface du livre i, Vitruve donne comme but à ses écrits d’exposer sa connaissance personnelle de la qualité des bâtiments à l'empereur. Vitruve fait allusion à la campagne (La campagne, aussi appelée milieu rural désigne l'ensemble des espaces cultivés...) de réparations et d’améliorations des bâtiments publics menée sous Marcus Agrippa. De architectura est le seul livre majeur qu’il nous reste sur l’architecture de l’Antiquité classique.

Ce texte « a profondément influencé, dès la Renaissance, des artistes, des penseurs et des architectes, parmi lesquels Leon Battista Alberti (Leon Battista Alberti (né le 18 février 1404 à Gênes – mort le...) (1404-72), Leonard De Vinci (1452-1519), et Michel-Ange (Michelangelo di Lodovico Buonarroti Simoni dit, en français, Michel-Ange (né le...) (1475-1564) » selon Petri Liukkonen (2008). Excepté le De architectura, le livre majeur sur l’architecture le plus ancien dont nous disposons est la reformulation par Alberti des Dix Livres en 1452.

Vitruve est resté célèbre pour avoir fait valoir dans son De architectura qu’une structure devait présenter les trois qualités de firmitas, utilitas, et venustas — autrement dit forte (ou pérenne), utile et belle. Selon Vitruve, l’architecture est une imitation de la nature. C’est ce que l’on appellera par la suite la conception classique de l’architecture.

En perfectionnant cet art de la construction, la Grèce antique a inventé les ordres architecturaux : dorique, ionique et corinthien. Elle leur a donné un sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but...) des proportions, culminant dans la compréhension des proportions du corps humain (Le corps humain est la structure physique d'une personne.). Ceci conduit Vitruve à sa définition (Une définition est un discours qui dit ce qu'est une chose ou ce que signifie un nom. D'où la...) de l’homme vitruvien, qui sera ultérieurement réactualisé avec Léonard de Vinci et son célèbre dessin : le corps humain inscrit dans le cercle (Un cercle est une courbe plane fermée constituée des points situés à égale...) et le carré (Un carré est un polygone régulier à quatre côtés. Cela signifie que ses...) (tracé géométrique des caractéristiques fondamentales de l’ordre cosmique).

Vitruve est parfois considéré hâtivement comme le premier architecte. Il est plus exact de le décrire comme le premier architecte romain dont les écrits nous soient parvenus. Il cite lui-même une multitude de travaux qui lui sont antérieurs, moins complets que les siens. Il est moins un penseur original qu’un codificateur de la pratique architecturale de son époque. Les architectes romains pratiquaient une grande variété de disciplines ; en termes modernes, ils pourraient être décrits comme étant des ingénieurs, architectes, architectes-paysagistes, artistes et artisans. Étymologiquement, le mot architecte dérive du mot grec qui signifie « maître » et « constructeur ». Le premier des dix livres traite de nombreux sujets qui se situent dans le champ (Un champ correspond à une notion d'espace défini:) que l’on définit de nos jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la...) par le paysage (Étymologiquement, le paysage est l'agencement des traits, des caractères, des formes d'un...).

Page générée en 0.329 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique