Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Poisson

Introduction

Nom vernaculaire ou
nom normalisé ambigu :
Le terme «  Poisson  » s'applique, en français,
à plusieurs taxons distincts. Icône de redirection
Poisson
Exemples de poissons marins
Exemples de poissons marins
Taxons concernés

Les espèces des classes

  • chondrichtyens
  • ostéichtyens

mais aussi plusieurs autres espèces parmi les Agnathes

Articles connexes
  • pisciculture
  • piscivore
  • Liste de noms vernaculaires de poisson (Dans la classification classique, les poissons sont des animaux vertébrés aquatiques à branchies, pourvus de nageoires et dont le corps est...)
  • Poisson (homonymie)
L'étude des poissons
  • Ichtyologie
  • liste d'ichtyologistes.
  • chronologie de l'ichtyologie.

Dans la classification classique, les poissons sont des animaux vertébrés aquatiques à branchies, pourvus de nageoires et dont le corps est le plus souvent couvert d'écailles. On les trouve abondamment aussi bien en eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) douce que dans les mers : on trouve des espèces depuis les sources de montagnes (omble de fontaine, goujon) jusqu'au plus profond des océans (grandgousier, Anoplogaster cornuta). Leur répartition est toutefois très inégale : 50 % des poissons vivraient dans 17 % de la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet...) des océans (qui sont souvent aussi les plus surexploités). Le milieu marin étant moins accessible aux humains, de nombreuses espèces restent encore probablement à découvrir.

Ils ont un rôle fondamental pour les hommes ;

  • en tant que nourriture, partout dans le monde ; qu'ils soient pêchés dans la nature ou élevés en pisciculture.
  • ils sont aussi exploités à des fins récréatives, avec la pêche et l'aquariophilie, et sont parfois exposés dans de grands aquariums publics.
  • ils jouent et ont joué un rôle significatif dans de nombreuses cultures, en tant que déités et symboles religieux, ou sujets de contes, légendes, livres et films.
  • en jouant un rôle écosystémique important
  • en contribuant au cycles biogéochimiques, dont le cycle du carbone (Le carbone est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole C, de numéro atomique 6 et de masse atomique 12,0107.) et en particulier en contribuant au puits de carbone océanique (voir plus bas).

Dans la classification phylogénétique, obtenue par application des méthodes cladistiques, le groupe des poissons est généralement considéré comme paraphylétique et n'existe donc plus dans la biologie (La biologie, appelée couramment la « bio », est la science du vivant. Prise au sens large de science du vivant, elle recouvre une partie des sciences naturelles et de l'histoire naturelle des êtres vivants...) moderne. Dans cette classification, les poissons sont principalement dispersés dans les taxons des Chondrichtyens, des Actinoptérygiens, des Dipneustes, des Actinistiens, des Myxinoïdes et des Pétromyzontides.

Définition et classification

Définition

Un poisson paradis dans un aquarium.

Le terme « poisson » est plus précisément employé pour désigner les chordés non tétrapodes, c'est-à-dire un animal (Un animal (du latin animus, esprit, ou principe vital) est, selon la classification classique, un être vivant hétérotrophe, c’est-à-dire...) avec une colonne vertébrale possédant des branchies toute sa vie (La vie est le nom donné :) et qui peuvent posséder des nageoires. Les poissons ne forment pas un groupe phylogénétiquement homogène, à l'inverse (En mathématiques, l'inverse d'un élément x d'un ensemble muni d'une loi de composition interne · notée multiplicativement, est un élément y tel que x·y =...) des oiseaux ou des mammifères (voir ).

Un poisson typique est « à sang (Le sang est un tissu conjonctif liquide formé de populations cellulaires libres, dont le plasma est la substance fondamentale et est présent chez la plupart des animaux. Un humain adulte est doté d’environ...) froid » ; il possède un corps allongé lui permettant de nager rapidement ; il extrait le dioxygène de l'eau en utilisant ses branchies ou un organe (Un organe est un ensemble de tissus concourant à la réalisation d'une fonction physiologique. Certains organes assurent simultanément plusieurs fonctions, mais dans ce cas, une fonction est...) respiratoire annexe lui permettant de respirer le dioxygène atmosphérique ; il possède deux paires de nageoires, les nageoires pelviennes et latérales, habituellement une ou deux (plus rarement trois) nageoires dorsales, une nageoire anale et une nageoire caudale; il possède une double mâchoire pour les gnathostome et simple pour les agnathes ; il possède une peau (La peau est un organe composé de plusieurs couches de tissus. Elle joue, entre autres, le rôle d'enveloppe protectrice du corps.) généralement recouverte d'écailles ; il pond des œufs, la fécondation peut être interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à l'hôpital ou en cabinet pendant une...) ou externe.

Il existe de nombreuses formes et tailles de poissons : ce dragon des mers, proche de l'hippocampe, se confond avec les algues grâces à ses nageoires.

Chacune de ces caractéristiques comporte toutefois des exceptions. Les thons, les espadons et certaines espèces de requins sont entre sang chaud et sang froid (Le froid est la sensation contraire du chaud, associé aux températures basses.), et peuvent élever leur température corporelle au-dessus de celle de l'eau ambiante. La forme du corps et les performances natatoires varient considérablement des nageurs très rapides capables de parcourir dix à vingt longueurs de leur corps par seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de...) (thons, saumons) aux poissons très lents mais mieux manœuvrants comme les anguilles ou les raies) qui ne dépassent pas 0,5 longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa longueur est celle de...) par seconde. Plusieurs groupes de poissons d'eau douce extraient le dioxygène de l'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec...) comme de l'eau en utilisant des organes variés. Les dipneustes possèdent deux poumons similaires à ceux des tétrapodes ; les gouramis ont un « organe labyrinthe » qui fonctionne de la même manière ; les Corydoras extraient le dioxygène par l'estomac (L’estomac (en grec ancien στόμαχος) est la portion du tube digestif en forme de poche, située entre...) ou l'intestin (L'intestin est la partie du système digestif qui s'étend de la sortie de l'estomac à l'anus. Chez les humains et la plupart des mammifères, il est divisé en deux parties...). La forme du corps et la position des nageoires varient énormément, comme en témoigne la différence entre les hippocampes, les lophiiformes, les poissons globes ou les saccopharyngiformes. De même, la surface de la peau peut être nue (murènes) ou couverte d'écailles de différents types : placoïdes (requins et raies), cosmoïdes (cœlacanthes), ganoïdes, cycloïdes et cténoïdes. Certains poissons passent même davantage de temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) hors de l'eau que dedans, comme les périophthalmes qui se nourrissent et interagissent entre eux sur des terrains boueux et ne retournent dans l'eau que pour se cacher dans leur terrier.

La taille d'un poisson varie du requin (Requin [ʁəkɛ̃] est un terme désormais ambigu désignant en français des poissons cartilagineux présents dans tous les océans du globe.) baleine (La baleine est un mammifère marin de grande taille classé dans l'ordre des cétacés. Le terme s'applique à plusieurs espèces différentes dans les sous-ordres des...) de 16 m au Schindleria brevipinguis d'à peine 8 mm.

Quelques espèces de poisson dulçaquicole disposent de poumons, si les Erythrinus de l'Amazone extraient 60% du dioxygène dont ils ont besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes catégories : les besoins primaires, les besoins...) avec ceux-ci, les poumons sont l'unique moyen de respiration (Dans le langage courant, la respiration désigne à la fois les échanges gazeux (rejet de dioxyde de carbone, CO2, appelé parfois de...) des Arapaima gigas ou des gymnotes.

Terminologie

Plusieurs types d'animaux aquatiques sont communément appelés « poissons » mais n'en sont pas vis-à-vis de la définition ci-dessus.

Les termes relatifs aux poissons viennent de différentes racines :

  • Poisson se dit piscis (pisces au pluriel) en latin, d'où la pisciculture, piscivore, etc.
  • Poisson se dit ichthys en grec (plus exactement le mot grec ἰχθύς se transcrit ainsi en latin) ; l'Académie française a simplifié le groupe chth en cht en 1878 mais l'on retrouve le groupe complet en anglais par exemple ; d'où l'ichtyologie, Ichtus, l'ichtyocolle, etc.
  • Poisson se dit fish en anglais d'où le phishing.

Classification

À l'opposé des groupes tels que les oiseaux ou les mammifères, les poissons ne forment pas un clade unique : il est paraphylétique, c'est-à-dire qu'il n'est pas phylogénétiquement homogène : tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) clade comprenant tous les poissons comprend aussi les tétrapodes, qui ne sont pas des poissons. Pour cette raison, les groupes comme la « classe Pisces », comme on peut lire dans d'anciennes références, ne sont plus utilisés dans les classifications formelles.

Les poissons sont classés dans les groupes principaux suivants (en grisé, les taxons éteints) :

      ───────o Sous-classe Pteraspidomorphi (agnathes, poissons primitifs sans mâchoires)      ─────o Classe Thelodonti (agnathes, poissons primitifs sans mâchoires)      ─────o Classe Anaspida (agnathes, poissons primitifs sans mâchoires)      ─o (sans rang) Cephalaspidomorphi (agnathes, poissons primitifs sans mâchoires)       ├───o (sans rang) Hyperoartia       │   └─o Petromyzontiformes (lamproies)       ├───o Classe des Galeaspides       ├───o Classe Pituriaspida       └───o Classe des Ostracodermes (agnathes, poissons primitifs sans mâchoires)      ─o Sous-embranchement des Gnathostomes (vertébrés à mâchoires)       ├───o Classe des Placodermes (poissons avec une cuirasse articulée, éteinte)       ├───o Classe Acanthodii (requins épineux, éteinte)       ├───o Classe des Chondrichtyens (poissons cartilagineux: requins et les raies)       └─o Superclasse Ostéichthyens (poissons osseux)         ├─o Classe Actinopterygii (poissons à nageoires rayonnées)         └─o Classe Sarcopterygii (poissons à nageoires lobées)           ├─o Sous-classe Coelacanthimorpha (cœlacanthes)           └─o Sous-classe Dipnoi (dipneustes)      

Certains paléontologistes considèrent que les conodontes sont des chordés et les considèrent comme des poissons primitifs ; voir l'article Vertébré.

Les différents groupes de poissons pris tous ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut...) comprennent plus de la moitié des vertébrés connus. Il y a près de 28 000 espèces de poissons existantes (sans compter les espèces disparues), dont près de 27 000 poissons osseux, le reste étant formés d'environ 970 requins, raies et chimères et environ 108 lamproies et myxines. Un tiers de toutes ces espèces est renfermé dans les neuf plus grandes familles, qui sont (des plus grandes aux plus petites) : Cyprinidae, Gobiidae, Cichlidae, Characidae, Loricariidae, Balitoridae, Serranidae, Labridae, et Scorpaenidae. D'un autre côté, environ 64 familles sont monotypiques (ne contiennent qu'une seule espèce). On prédit que le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme. Exemple : "Le total des...) d'espèces de poissons en existence serait de 32 500.

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0. Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page.

La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Vendredi 15 Décembre 2017 à 00:00:11 - Vie et Terre - 0 commentaire
» Découverte du plus ancien plésiosaure au monde
Mercredi 13 Décembre 2017 à 00:00:13 - Multimédia - 1 commentaire
» Les jeux vidéo d'action améliorent la lecture
Mercredi 13 Décembre 2017 à 00:00:04 - Physique - 1 commentaire
» Une campagne très spéciale pour LHCb