Lycos (portail web)
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Lycos est le nom de plusieurs portails Internet à travers le monde. Son nom est issu de l'abréviation de celui d'une araignée qui chasse en se précipitant sur ses proies : la Lycosidae. Il s'agit, à l'origine, d'un projet expérimental de moteur de recherche (Un moteur de recherche est une application permettant de retrouver des ressources (pages Web, forums Usenet, images, vidéo, fichiers, etc.) associées à des mots quelconques. Certains sites Web offrent un...) méné par le professeur Michael Mauldin de l'université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission...) Carnegie Mellon à Pittsburgh aux États-Unis. Depuis sa naissance en 1994, Lycos a fait du chemin et les différents portails sont, aujourd'hui, gérés par la maison (Une maison est un bâtiment de taille moyenne destiné à l'habitation d'une famille, voire de plusieurs, sans être considérée comme un immeuble collectif.) mère Lycos Inc mais aussi par des coentreprises filles tendant à s'en émanciper soit Lycos Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent eurasiatique, voire comme...), Lycos Canada et Lycos Korea, Lycos Russie et Lycos Asie (L'Asie est un des cinq continents ou une partie des supercontinents Eurasie ou Afro-Eurasie de la Terre. Il est le plus grand continent (8,6 % de la surface totale terrestre ou 29,4 % des terres émergées) et le plus peuplé...) ayant disparu de la Toile.

Lycos Inc, maison mère à l'histoire tumultueuse

En juin 1995, est créé la société Lycos Inc dont le financement est assuré par une entreprise de capital-risque.

En 1996, la firme, ainsi générée, ouvre son capital au public.

En 1998, elle rachète la société Wired Digital et prend ainsi possession du moteur (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou travail.[réf. nécessaire]) de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances...) HotBot.

En 1999, le moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue ce travail à partir d'une...) de recherche devient également un annuaire (Un annuaire est une publication (imprimée ou électronique) mise à jour chaque année qui regroupe des informations (nom, adresse, coordonnées, etc.) sur les membres d’une association, d'une...).

En 2000, il est racheté par Terra Networks (Terra Networks, S.A. est un leader dans les services Internet qui vise les consommateurs hispanophones en Espagne et en Amérique latine. Il compte 2 millions d'abonnés à ses services,...), filiale internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie...) de Telefonica, plus grande entreprise espagnole de télécommunications (Les télécommunications sont aujourd’hui définies comme la transmission à distance d’information avec des moyens électroniques. Ce terme est plus utilisé que...). De cette synergie, naît Terra (Terra (pluriel terrae) est un mot d'origine latine qui désigne la Terre, le sol. Il est employé par l'Union astronomique internationale pour des étendues très vastes de terrains. Il est utilisé sur Mars pour...) Lycos. Le réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet),...) connaît un essor certain et est alors l'un des plus grands acteurs de l'internet. Il comprend notamment de grand noms tels Tripod, Angelfire, WhoWhere, MailCity, HotBot, HotWired, Wired News (NeWS est un système de fenêtrage conçu par James Gosling (qui a contribué à Java) et introduit par Sun Microsystems à la fin des années 1980 n'a pas connu de succès mais...), Webmonkey, Suck.com, Quote.com, Sonique et Gamesville.

En 2004, le conglomérat sud-coréen Baum s'empare à son tour de Lycos Inc.

Lycos Europe, coentreprise fille émancipée

En mai 1997, Lycos Inc crée Lycos Europe en association avec le groupe Bertelsmann. Lycos Europe entretient bientôt des portails dans toute l'Europe soit en France, au Royaume-Uni, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Espagne, en Italie, en Suisse, au Danemark sous la marque Jubii, un temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) en Suède sous la marque Spray (Le Spray était le nom du voilier utilisé par Joshua Slocum pour accomplir son tour du monde en solitaire qui l'a rendu célèbre.), un temps en Norvège et un temps en Russie en collaboration avec Terra Lycos.

Certains des services qui y sont où y ont été proposés sont devenus fameux. C'est, en particulier, le cas de ceux qui concercent :

  • les moteurs de recherche (Hotbot, Fireball, Lycos iQ),
  • le courrier électronique (Le courrier électronique, courriel ou email/e-mail, est un service de transmission de messages envoyés électroniquement via un réseau informatique (principalement l'Internet) dans la boîte aux...) (Lycos Mail, Caramail),
  • la création de pages internet (Tripod, Multimania, Webcenter),
  • l'accès à Internet (L'accès à Internet a beaucoup varié depuis sa création dans les années 1970. Un fournisseur d'accès à Internet permet cet, soit...) (Comundo),
  • les sites de rencontre (Love@Lycos)...

Lycos Europe et sa politique ambitieuse au plus fort de la bulle Internet (La bulle Internet (dot-com bubble en anglais) ou bulle technologique est une bulle spéculative, qui a affecté les « valeurs...)

A l'origine ces fonction se bornant surtout à celles de recherche, en 2000, avec son entrée en bourse, Lycos Europe semble marqué d'une grande ambition notamment en France où il effectue d'importantes acquisitions. Il tend ainsi à rivaliser avec son aîné américain.

Lycos Europe s'est même lancé dans l'accès à internet avec Comundo dès 1999 en Allemagne. En 2000, l'expérience est tentée en France mais le succès n'est pas vraiment au rendez-vous. Il n'est, en effet, pas égal dans tous les pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste...).

Durant cette même année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.), Lycos Europe rachète l'hébergeur web francophone Multimania. Il prend la place de Tripod au sein du portail français. La mise en place d'un nouveau type de publicité (Bien que le terme (Werbung en allemand, Publicity et Advertising en anglais) désignât d'abord le mot qui aux yeux d'Habermas qualifie la Modernité et la Démocratie —( Publicité, sauvegarde du peuple est-il écrit au...), particulièrement intrusif, et le développement des blogs ont contribué au déclin du service, qui au début des années 2000 était utilisé par plusieurs centaines de milliers de membres.

En 2000 encore, Lycos Europe acquiert le groupe suédois Spray Network au sein duquel vient d'être incorporé le français Caramail (Caramail fut l'un des plus importants portails Web communautaires francophones puis le webmail attitré du portail Lycos français. Après avoir essayé de renaître sous...). Celui-ci, fort de son webmail (Un webmail, anglicisme parfois traduit en courrielleur Web , est une interface Web rendant possible l'émission, la consultation et la manipulation de courriers...) ou encore de son chat (Le chat domestique (Felis silvestris catus) est un mammifère carnivore de la famille des félidés. Il est l’un des principaux animaux de compagnie...), réunit alors une importante communauté d'utilisateurs francophones. Lycos France entend profiter de sa notoriété et l'intègre au sein de son portail. Au détriment de l'esprit communautaire qui faisait son charme (Les charmes constituent un genre d'arbres et d'arbustes de la famille des Bétulacées (sous-famille des Coryloïdées) des régions tempérées de...), il se replie sur son activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) originelle de webmail. Il finit par strictement remplacer Lycos Mail. La greffe reste difficile et en 2007, caramail s'efface progressivement avec le lancement de son dit successeur Jubii , celui-ci reprenant à son compte le nom du portail danois de Lycos, autre acquisition (En général l'acquisition est l'action qui consiste à obtenir une information ou à acquérir un bien.) de Lycos Europe durant l'année 2000.

Entre-temps, Lycos a dû se séparer de son portail suédois Spray, dernier porteur du nom.

L'avenir de Lycos Europe passera-t-il par Jubii ?

Jubii n'entend, pas seulement remplacer Caramail. JubiiDate succède à Love@Lycos, et JubiiWorld à Lycos Chat... Lycos Europe, entre dans l'ère du Web 2.0. La fille émancipée est-elle du même coup en train (Un train est un véhicule guidé circulant sur des rails. Un train est composé de plusieurs voitures (pour transporter des personnes) et/ou de plusieurs wagons...) de changer de patronyme ? Lycos Europe, fait, en tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) cas, cavalier seul en Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et l'Océanie par le détroit de Béring et l'océan Pacifique; et à...) du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) où elle a lancé son propre portail Jubii.

Page générée en 1.223 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique