Bugatti Type 41
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

" Voiture faite pour les rois et qu’aucun roi n’acheta jamais ", la Bugatti Royale est une des voitures les plus célèbres de l’histoire de l’automobile. Trois fois plus chère qu'une Rolls-Royce (2 millions d'euros actuels), elle surclassait les Hispano-Suiza (Hispano-Suiza est une société internationale d'origine espagnole (Sociedad Hispano-Suiza, fábrica de automóviles, sistema Birkigt) fondé en 1904 par le Suisse Marc Birkigt,...) et les Duesenberg.

Le bouchon de radiateur de cette voiture (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un moteur. Ce véhicule est conçu pour le transport terrestre de personnes...) de proportions monumentales a été réalisé par Rembrandt Bugatti (Rembrandt Bugatti (né en 1884 - 8 janvier 1916) est un artiste sculpteur animalier italien.).

Seulement 7 Royale ont été construites, dont 3 seulement furent vendues du vivant d'Ettore Bugatti (Ettore Bugatti de son vrai nom Ettore Arco Isidoro Bugatti (né le 15 septembre 1881 - 21 août 1947) est un inventeur et designer en mécanique avant-gardiste de génie...).

Le prototype

Moteur : 8 cyl. en ligne de 14,7 litres (A x C : 125 x 150 mm)
Châssis : empattement 4,60 m

Ce prototype portait le n° 41.100 et a porté 4 carrosseries successives :

  • torpédo (carrosserie récupérée sur une Packard)
  • coupé (Un coupé est une voiture fermée, à deux portes (parfois trois avec hayon ou quatre comme l'ont fait certains constructeurs américains) et possédant deux, quatre ou cinq places. Il est...) fiacre (par Ettore Bugatti)
  • berline (La berline est une carrosserie automobile fermée par un toit rigide fixe, avec un pare-bise fixe, deux ou quatre portes latérales, et quatre fenêtres latérales.) de style hippomobile (par Ettore Bugatti)
  • coach (Un coach (terme anglo-saxon) est un accompagnateur personnel ou d'équipe. Venu du sport (où l'on préfère souvent le terme d'Entraîneur), le mot coach est entré dans le monde de l'entreprise, où l'on...) (par Weyman)

Il a été détruit au cours d'un accident (Ettore Bugatti (Bugatti est un constructeur de voitures français, plus précisement alsacien, propriété du groupe Volkswagen AG depuis 1998.) était au volant).

Les 6 voitures de série

Moteur (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou...) :

8 cyl. en ligne
12,763 litres (A x C : 125 x 130 mm)
1 ACT ; 3 soupapes par cylindre (Un cylindre est une surface dans l'espace définie par une droite (d), appelée génératrice, passant par un point variable décrivant une courbe plane fermée (c), appelée...)
1 seul carburateur (Le carburateur est un organe du moteur à combustion interne essence ou ethanol et aussi des chaudières à carburants liquides. Cet organe permet de préparer un mélange d'air (le comburant) et de carburant, ayant le bon rapport de...), construit par Bugatti sur mesure pour son moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la...)
Pas de compresseur
Puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) estimée : 300 ch à 1700 tr/min
Ce moteur était similaire au moteur des Type 35 "Grand Prix" (à l'exception de sa cylindrée (La cylindrée est le volume balayé par le déplacement d'une pièce mobile dans une chambre hermétiquement close pour un mouvement unitaire. Ce concept est utilisé pour les pompes et tous les moteurs utilisant un fluide.) hors normes…).

Châssis (Un châssis est un cadre rigide ou mobile fait d'une matière résistante, destiné à entourer ou supporter quelque chose.) : empattement 4,26 m

Le 1er châssis de série portait le même n° que le prototype, ce qui a provoqué une certaine confusion chez les historiens de La Marque.

Elles existent toujours. Le coupé Napoléon et la limousine Park Ward sont visibles au musée Schlumpf à Mulhouse.

41.100

Coupé de ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent être à moins de 200 m...), chef-d'œuvre signé Jean Bugatti (Jean Bugatti (né le 15 janvier 1909 - 11 août 1939) est un ingénieur en mécanique, designer et industriel automobile, pilote d'essai d'usine alsacien (Italien par ses origines familiales). Il est le fils d'Ettore Bugatti,...).

Cette voiture, le "coupé du Patron", était la voiture personnelle d'Ettore Bugatti. Il est aussi connu sous le nom de coupé Napoléon. (exposé actuellement à la collection Schlumpf à Mulhouse)

41.111

Roadster Esders, autre chef-d'œuvre de Jean Bugatti.

Le 2e propriétaire du châssis 41.111 a fait démonter la sublime carrosserie (La carrosserie est l'enveloppe rigide d'une machine, destinée à protéger les organes situé à l'intérieur. La carrosserie d'un véhicule protège les personnes et les...) de Jean Bugatti pour la faire remplacer par une mauvaise copie du coupé du Patron exécutée par le carrossier Binder. Après avoir déposé le roadster, Binder l'a conservé dans ses ateliers ; ce chef-d'œuvre a malheureusement été détruit pendant ou juste après la guerre.

Petite anecdote concernant le roadster Esders : Armand Esders ne conduisait jamais la nuit et il avait donc demandé à Bugatti de lui livrer sa Royale sans phares, et c'est toujours ainsi qu'elle apparaît sur les photos d'époque. La reconstruction exposée au musée Schlumpf est parfois présentée avec des phares. Il ne s'agit pas d'une erreur : Bugatti avait effectivement équipé le roadster Esders de phares, mais ceux-ci étaient amovibles (Bugatti avait même fourni (Les Foúrnoi Korséon (Grec: Φούρνοι Κορσέων) appelés plus communément Fourni, sont un...) un coffret pour les ranger une fois démontés) car il arrivait que le chauffeur d'Esders doive ramener la voiture de nuit pendant que son patron rentrait en train (Un train est un véhicule guidé circulant sur des rails. Un train est composé de plusieurs voitures (pour transporter des personnes) et/ou de plusieurs wagons (pour transporter...).

41.121

Cabriolet (Le cabriolet a une carrosserie automobile ouverte et découvrable grâce à une capote ou un toit escamotable, avec un pare-brise fixe, et des portes sans...), par Weinberger.

41.131

Limousine, par Park Ward.

41.141

Coach, par Kellner.

41.150

Double berline style hippomobile, par EB.

La 7e Royale

Les frères Schlumpf ont entrepris de reconstruire le roadster Esders à partir d'un châssis authentique faisant partie des pièces qu'ils avaient achetées après la fermeture (Le terme fermeture renvoie à :) des usines Bugatti et d'un moteur d'autorail Bugatti (C'est en 1932, pour écouler les moteurs de la Bugatti Type 41 «Royale» voiture de prestige qui est un échec commercial, que l'autorail Bugatti (le Wagon Rapide WR, d'après la version officielle Bugatti)...) (les autorails Bugatti étaient motorisés par des moteurs de Royale légèrement modifiés). La carrosserie a été refaite par des compagnons d'après les dessins de Jean et selon les techniques de l'époque. Cette reconstruction du roadster Esders, bien que ne sortant pas des ateliers Bugatti, est digne de La Marque et est visible au musée Schlumpf.

Page générée en 0.260 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique