Buick Riviera
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

La Buick Riviera est apparue au catalogue de la marque américaine Buick en 1949. L'appellation désigne le modèle "hardtop" (sans montants centraux) de la Roadmaster.

En 1950, l'usage de ce nom s'est étendu aux autres modèles Buick (Buick est une marque utilisée aux États-Unis par le groupe General Motors.) sans montants centraux et à certains modèles Super et Roadmaster 4 portes sedan.

De 1955 à 1958, le nom Riviera était utilisé pour désigner les modèles 2 et 4 portes hardtop sans montants centraux à l'exeption des Century Caballero 1957-1958 qui étaient des break (Break est un mot anglais faisant référence à la notion de rupture (to break peut signifier « casser » et « a break » peut signifier « une pause »). Le mot est notamment employé :) sans montants centraux.

De 1959 à 1962, le nom Riviera à vu son usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) réduit à un seul modèle de la gamme Electra 225. C'était le modèle 4 portes "hardtop à six vitres".

En 1963, le nom Riviera faisait son apparition sur la nouvelle "voiture personnelle de luxe" de Buick. Bien que plus petite que les autres gros modèles de Buick, la Riviera partageait sa mécanique (Dans le langage courant, la mécanique est le domaine des machines, moteurs, véhicules, organes (engrenages, poulies, courroies, vilebrequins, arbres de...) et sa suspension ( Le fait de suspendre des particules En chimie, la suspension désigne une dispersion de particule. En géomorphologie, la suspension est un mode de transport des...) avec ceux-ci.

Une nouvelle version "Gran Sport" plus performante de la Riviera apparut en 1965.

En 1966, la Riviera, qui jusque là n'avait pas de compétiteurs parmi les autres divisions de General Motors (General Motors NYSE Euronext : GM est une société du secteur automobile, basée aux États-Unis d'Amérique à Detroit (Michigan) et multinationale. Elle commercialise sous de nombreuses...), fut redessinée et partageait sa carosserie avec l'Oldsmobile (Oldsmobile est une firme automobile américaine fondée en 1897 par Ransom Eli Olds, basée à Lansing dans le Michigan et en activité jusqu'en 2004. Durant cette période, Oldsmobile produisit 35,2 millions d'automobiles.) Toronado. D'un design (Le design (la stylique en français) est un domaine visant à la création d'objets, d'environnements ou d'œuvres graphiques, à la fois fonctionnels, esthétiques et conformes aux impératifs d'une production industrielle. Bien qu'il...) très différent, la Riviera conserva la propulsion (La propulsion est le principe qui permet à un corps de se mouvoir dans son espace environnant. Elle fait appel à un propulseur qui transforme en force motrice...) et demeura beaucoup plus populaire que la Toronado. En 1967, La Cadillac Eldorado nouvellement redessinée s'ajouta à la liste des compétiteurs mais comme c'était également une traction, elle compétitionnait d'avantage avec la Toronado qu'avec la Riviera. La Riviera recevait également un nouveau V8 de 7 litres (430 pouces cubes) qui remplaçait les moteurs V8 401 et 425 pouces cubes dont les origines remontaient à 1953. En 1970, la carosserie qui avait subi peu de changements depuis 1966 semblait plus lourde à cause de l'ajout de jupes d'ailes à l'arrière et de modifications à l'avant et l'arrière qui donnaient cette impression. Toutefois, le moteur (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou travail.[réf. nécessaire]) 430 Buick était élargi à 455 pouces cubes (7.5 litres). En 1971, la Riviera fut complètement (Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou autocomplétion, est une fonctionnalité informatique permettant à l'utilisateur de limiter la quantité d'informations...) redessinée et sa ligne ne laissait personne indifférent. Les freins à disques à l'avant qui étaient en option depuis 1967 étaient maitenant standard et la suspension était complètement nouvelle.

En 1974, carosserie fut redessinée pour ne pas déplaire à certains acheteurs qui trouvaient le modèle précédent un peu trop excentrique mais les ventes n'ont pas augmenté pour autant. Pour la première fois depuis 1954, le nom Riviera se retrouvait sur une voiture qui avait des montants centraux car toutes les Riviera avaient maintenant des glaces arrières fixes. La version GS (Gran Sport) a été abolie après 1975 et remplacée par une version S/R qui ne dura qu'un an.

Le modèle 1977 a rapetissé et le moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue ce travail à partir d'une énergie (éolienne,...) 455 Buick qui était standard l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) précédente n'était plus offert. À la place, le moteur standard était le 350 Buick (5.7litres) et le 403 (6.6L) d'origine Oldsmobile était offert en option. et en 1979, La Riviera est devenue une traction elle aussi. Un modèle plus sportif était offert à nouveau et appelé S/Type. Pour la première fois, la Riviera était disponible avec un moteur V6 Buick 3.8 litres turbocompressé qui était standard sur la S/Type alors que les autres modèles recevaient un V8 350 Oldsmobile différent de celui de 1978 qui était fait par Buick. En 1981, ce modèle à été rebaptisé T/Type. En 1982, une version décapotable est apparue pour la première fois sur ce modèle.

En 1986, la Riviera nouvellement redessinée n'était disponible qu'avec le V6 3.8 litres Buick (non turbocompressé) et recevait un écran tactile (Un écran tactile est un périphérique informatique qui rassemble les fonctionnalités d'affichage d'un écran (moniteur) et celle d'un dispositif de pointage, comme la souris ou un trackball.) qui servait à commander la radio, la climatisation (La climatisation est la technique qui consiste à modifier, contrôler et réguler les conditions climatiques (température, humidité, niveau de poussières, etc.)...) et d'autres fonctions de l'auto. Cet écran (Un moniteur est un périphérique de sortie usuel d'un ordinateur. C'est l'écran où s'affichent les informations saisies ou demandées par l'utilisateur et générées ou restituées par l'ordinateur, sous forme de texte et...) ne fut pas très aimé et disparut sur les modèles 1990. Après un an d'absence, la Riviera fut réintroduite en 1995 et le nouveau modèle était disponible avec le V6 3.8litres à compresseur provenant du modèle Park Avenue (Une avenue est une grande voie urbaine. Elle est en principe plantée d'arbres, et conduit à un monument.) Ultra (ULTra (pour (en)« Urban Light Transport ») est un système de transport individuel de type Personal Rapid Transit (PRT), autrement dit un moyen de transport...). Dans certains marchés, le V6 suralimenté était standard dès 1995 et éventuellement, il fut standard sur toutes les Riviera. La dernière année de production de ce modèle est 1999.

Page générée en 0.102 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique