Colin Chapman
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Colin Chapman était un ingénieur automobile britannique, créateur de la fabrique d'automobiles sportives Lotus. Il est né le 19 mai 1928, et est mort dans la nuit du 15 au 16 décembre 1982, d'une attaque cardiaque dans le château de Ketteringham Hall, siège du Team Lotus (Le Team Lotus est le nom de la branche compétition de la marque automobile Lotus Cars. L'écurie Lotus a notamment été présente en Formule 1 de 1958 à 1994. Elle s'y est distinguée par ses multiples...). Il a eu une grande influence dans le sport automobile (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un moteur. Ce véhicule est conçu pour le transport terrestre de personnes ou de marchandises, elle est...), et nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de ses innovations sont devenues des techniques classiques.

Biographie

Colin Chapman (Colin Chapman était un ingénieur automobile britannique, créateur de la fabrique d'automobiles sportives Lotus. Il est né le 19 mai 1928, et est mort dans la nuit du 15 au 16 décembre 1982, d'une attaque...), diplômé en ingénierie (L'ingénierie désigne l'ensemble des fonctions allant de la conception et des études à la responsabilité de la construction et au contrôle des équipements d'une installation technique ou industrielle.) des structures à l'université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa...) de Londres (Londres (en anglais : London - /?l?nd?n/) est la capitale ainsi que la plus grande ville d'Angleterre et du Royaume-Uni. Fondée il y a plus de 2 000 ans par les Romains, la ville est aujourd'hui devenue un centre culturel,...), a effectué son service militaire au sein de la RAF. Passionné de course (Course : Ce mot a plusieurs sens, ayant tous un rapport avec le mouvement.) automobile, il tenta d'y appliquer les principes aéronautique (L'aéronautique inclut les sciences et les technologies ayant pour but de construire et de faire évoluer un aéronef dans l'atmosphère terrestre.) (principalement la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la...) de la légèreté). Il commença à partir de 1948 par modifier des voitures (comme l'Austin Seven, ou Mini) pour pouvoir les piloter dans des courses de trial[1]. Il vendait alors ses voitures modifiées, déjà baptisées Lotus[2], dans le but de financer la saison (La saison est une période de l'année qui observe une relative constance du climat et de la température. D'une durée d'environ trois mois (voir le tableau Solstice et Équinoxe ci-dessous),...) suivante. Ainsi naquirent la Lotus Mark 1 (ou Mk I) en 1948 puis la Mk II en 1949.

Il renonça à piloter (il fera néanmoins plus tard une apparition en Formule 1 (La Formule 1 est une discipline de sport automobile qui se dispute sur des circuits fermés à bord de monoplaces. Depuis début 2006, les spécifications sont : monoplaces d'au moins 600 kilogrammes à vide (605 kg depuis 2007)...), en se qualifiant pour le GP de France 1956 au volant de la Vanwall VW56) pour se concentrer sur l'ingénierie automobile, et créa officiellement la société Lotus Engineering en 1952, et conçu les modèles mkIV, mkV[3] et mkVI, ce dernier homologué pour la route (Le mot « route » dérive du latin (via) rupta, littéralement « voie brisée », c'est-à-dire creusée dans la roche, pour ouvrir le chemin.). Une de ses voitures participa au 24h du Mans pour la première fois en 1955. En 1956, il créa sa première F2 (la Lotus 12, motorisée par Coventry Climax) ainsi que sa première Formule 1 (la Vanwall VW56). Enfin en 1958, il dessina la première Lotus F1 (la Lotus 16, qui termina 4edu Grand-Prix de Spa-Francorchamps). Stirling Moss, fit gagner pour la première fois une Lotus au prestigieux Grand-Prix de Monaco, en 1960, sur une Lotus 18 "privée"[4]. Par la suite, Jim Clark, entre autres, mena régulièrement les monoplaces conçues par Colin Chapman à la victoire. Le succès commercial (Un commercial (une commerciale) est une personne dont le métier est lié à la vente.) de ses modèles de route, en particulier de l'Elan, a fait de lui un milliardaire, et a financé ses rêves de compétition.

Par ses innovations techniques (ou non techniques, Lotus étant la première écurie de F1 à se faire sponsoriser par une grande marque de tabac), Colin Chapman a modelé la Formule 1 contemporaine: ses idées géniales comme l'utilisation des fibres (Une fibre est une formation élémentaire, végétale ou animale, d'aspect filamenteux, se présentant généralement sous forme de faisceaux.) synthétiques, le moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue ce travail à partir d'une énergie...) porteur arrière, l'effet de sol, etc..., sont toujours utilisées aujourd'hui. Il lui fut parfois reproché de plus se préoccuper de technique que de sécurité; beaucoup d'accidents eurent lieu en raison d'un manque de fiabilité (Un système est fiable lorsque la probabilité de remplir sa mission sur une durée donnée correspond à celle spécifiée dans le...) des Lotus. Exemple type des artisans champions en F1, il se lassera de cette compétition lors de la prise de pouvoir des championnats par les grands constructeurs.

Les seuls points noirs dans cette envolée sportive sont, d'une part le déclassement, pour des raisons controversées, de la Lotus 23 (La Lotus 23 est une voiture de piste conçue pour les courses d'endurance avec moteurs de faibles cylindrées. C'était une barquette dont le châssis était dérivé des Lotus 22 de Formule Junior. Le moteur était donc...) au Mans, en 1961, Colin Chapman jure alors de ne plus mettre les pieds de sa vie (La vie est le nom donné :) sur cette épreuve[5], et d'autre part, le scandale lié au financement de l'entreprise DeLorean, qui éclata dans la période de sa mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus général, incluant par...).

Innovations

  • 1957 :
    • la Lotus Elite (Lotus 14), avec une coque/châssis entièrement en fibres de verre (Le verre, dans le langage courant, désigne un matériau ou un alliage dur, fragile (cassant) et transparent au rayonnement visible. Le plus souvent, le verre est...) et polyester (ce qui fait gagner du poids) ;
    • la Lotus Seven (La Seven est une voiture de sport très légère conçue dans les années 1950 par Lotus Cars.), toujours en vente chez Caterham (Caterham est un petit constructeur britannique d'automobiles. Son histoire est liée à celle de la marque Lotus et de son modèle la Super Seven, un cabriolet deux...), maintes fois copiée et modifiée par d'autres marques, comme par exemple Donkervoort ;
  • 1961 : la Lotus 25 (La Lotus 25, ou type 25 est une F1 conçue par Colin Chapman, utilisée par l'écurie Lotus et des équipes privées et qui fut engagée en grands prix de 1962 à 1967, glanant...), première F1 monocoque (Une automobile monocoque est un véhicule constitué d'un seul tenant, sans qu'il n'y ait de châssis pour en assurer la rigidité, cette dernière étant offerte par la coque elle même.) de l'histoire, qui devient imbattable à partir de la mi-saison, aux mains de Jim Clark (la construction en monocoque fait gagner du poids) ;
  • 1963 : la Lotus 29 à moteur central arrière crée pour les 500 miles d'Indianapolis. Son héritière, la Lotus 38, s'imposera en 1965 avec Jim Clark et signera la mise à la casse des modèles traditionnels à moteur avant;
  • 1967 : la Lotus 49 (La Lotus 49 est une Formule 1 de l'écurie Lotus, conçue par Colin Chapman et Maurice Phillipe, et qui a couru de 1967 à 1970. Elle est la première F1 possédant un moteur...), première F1 à moteur porteur (le moteur remplace la coque à l'arrière, ce qui fait gagner du poids);
  • 1968 : l'arrivée du sponsoring en F1, avec un cigaretier ;
  • 1969 :
    • Les Lotus 56 et Lotus 63, à quatre roues (La roue est un organe ou pièce mécanique de forme circulaire tournant autour d'un axe passant par son centre.) motrices, respectivement pour les 500 miles d'indianapolis, et la F1.
    • La Lotus 56 utilise en plus une turbine (Une turbine est un dispositif rotatif destiné à utiliser la force d'un fluide (eau, vapeur, air, gaz de combustion), dont le couple est transmis au moyen d'un arbre.) en lieu et place du moteur à pistons ;
  • 1970 : la Lotus 72 de F1, à radiateurs latéraux (cette forme, plus aérodynamique (L'aérodynamique est une branche de la dynamique des fluides qui porte sur la compréhension et l'analyse des écoulements d'air, ainsi qu'éventuellement sur leurs effets sur des éléments solides...), est toujours utilisée) ;
  • 1977 : les Lotus 78, puis Lotus 79, à effet de sol (aussi appelées "wing cars") (l'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire de pressuriser les cabines des avions et...) qui passe sous la voiture (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un moteur. Ce véhicule est conçu pour le transport terrestre de personnes ou de marchandises, elle est...) glisse sur des profils d'ailes inversés qui la plaquent au sol) ;
  • 1981 : la Lotus 88 à double châssis (Un châssis est un cadre rigide ou mobile fait d'une matière résistante, destiné à entourer ou supporter quelque chose.) (pour contourner la nouvelle réglementation limitant l'effet de sol).

Citations

  • "Une voiture de course qui ne tombe pas en pièces détachées sitôt la ligne d'arrivée franchie est trop solide, donc trop lourde" (Any car which holds together for more than a race is too heavy.) ;
  • "Ce qui est léger est bien (Light is Right)" .

Notes

  1. discipline Britannique entre le rallye ( Un rallye est un sport automobile. Un rallye est une rencontre de jeunes de la bourgeoisie et noblesse française. Un Rallye-raid est une course de vitesse et...) tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) terrain et la course de côte (La course de côte (ou simplement "la côte" dans le jargon) est une discipline de sport automobile qui consiste à parcourir le plus rapidement possible un tracé au...) d'aujourd'hui
  2. l'origine du nom reste inconnue
  3. commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un souhait impératif.) non terminée
  4. victoire renouvelée l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) suivante au même endroit
  5. La participation suivante de Lotus à l'épreuve mancelle ne se fera que 32 ans après, en 1993!

Sources

  • Site de Lotus France, page consacrée à Colin Chapman (lien)
Page générée en 0.168 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique