Jean Bart (bâtiment de ligne)
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Jean Bart
Le Jean Bart attaqué par des avions étatsuniensLe Jean Bart attaqué par des avions étatsuniens
Histoire
A servi dans : Marine nationale française Pavillon
Quille posée : 12 décembre 1936
Lancement : 6 mars 1940
Armé : 1949
Statut : retiré du service en 1961, détruit en 1969
Caractéristiques techniques
Type : Bâtiment de ligne
Longueur : 248 mètres
Maître-bau : 35 m
Tirant d'eau : 9,60 m
Déplacement : 48 950 tonnes
Propulsion : turbines Parsons - 4 hélices
Puissance : 150 000 ch
Vitesse : 32 nœuds (59 km/h)
Caractéristiques militaires
Blindage : ceinture : 330 mm
pont (Un pont est une construction qui permet de franchir une dépression ou un obstacle (cours d'eau, voie de communication, vallée, etc.) en...) blindé supérieur : 150 mm
pont blindé inférieur : 40 mm
Armement : 8/380 mm en 2 tourelles quadruples à l'avant, 9/152 mm AA en 3 tourelles triples arrière, 24/100 mm AA en 12 tourelles doubles, 8/40 mm AA en affûts simples, 28/57 mm AA en 14 tourelles doubles, 20/20 mm AA
Rayon d'action : 7 671 milles à 20 nœuds
3 181 milles à 30 nœuds
Autres caractéristiques
Équipage : 911 hommes en 1950 (incomplet)
1 280 lors des opérations de Suez

Le Jean Bart était un bâtiment de ligne de la marine nationale, le second de la série des Richelieu.

Historique

Mis sur cale en janvier 1939 aux chantiers A.C. Loire de Saint-Nazaire, il est lancé le 6 mars 1940. Il est encore en construction lorsqu'éclate la seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de mesure du temps. La seconde d'arc est...) guerre mondiale. Devant l'avance allemande, sa construction est accélérée et le canal reliant son site de construction à la mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) est fini à la hâte.

Le 19 juin 1940 à la suite d'un véritable exploit, sous la conduite du capitaine de vaisseau Ronarch, il parvient à s'évader du port constructeur à l'arrivée des Allemands et à rallier Casablanca (Casablanca (????? ??????? addar al-baïda en arabe classique - dar beïda en marocain dialectal - littéralement « maison blanche ») est la plus grande ville du Maroc. Capitale économique du...) par ses propres moyens.

Le 8 novembre 1942, lors du débarquement allié en Afrique (D’une superficie de 30 221 532 km2 en incluant les îles, l’Afrique est un continent couvrant 6 % de la surface terrestre et...) du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.), le Jean Bart est attaqué par des bâtiments étatsuniens qui l'endommagent gravement, sans pour autant le mettre hors de combat. Deux jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le...) plus tard il subit une attaque aérienne et s'échoue dans le port. Ne pouvant être réparé et terminé avant la fin des hostilités, il reste à Casablanca, et une partie de son artillerie principale est démontée pour servir de pièces de rechange au Richelieu. Le Jean Bart regagne Cherbourg le 25 août 1945.

En essais en 1949, il est mis en service en 1955.

En 1950, après une première série d'essais, il rallie l'escadre de la Méditerranée. Lors de la crise de Suez en 1956, il participe aux opérations de débarquement en Égypte. L'école des canonniers s'y installe ensuite.

A partir de 1957, il est mis en réserve et ne sera plus utilisé que comme bâtiment-base pour les écoles de la marine avant d'être condamné en 1970.

Évasion de Saint-Nazaire

La construction du Jean Bart se déroule selon une technique inhabituelle : pour éviter les aléas d'un lancement et l'immobilisation prolongée d'une cale sèche, les ingénieurs de Penhoêt construisent le cuirassé sur un terre-plein, accolé à une forme de radoub, l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un tout », comme...) étant entouré d'une enceinte. Le 6 mars 1940, le terre-plein est inondé et un déplacement ( En géométrie, un déplacement est une similitude qui conserve les distances et les angles orientés. En psychanalyse, le déplacement est mécanisme de défense...) latéral place le Jean Bart dans la forme de radoub. La sortie définitive est alors prévue pour le 1er octobre.

Dès le 18 mai, le capitaine de vaisseau Ronarc'h commence à s'inquiéter pour l'avenir de son bâtiment : " La nuit blanche que j'ai passée du 17 au 18 mai laisse dans ma mémoire (D'une manière générale, la mémoire est le stockage de l'information. C'est aussi le souvenir d'une information.) une marque ineffaçable ", déclare-t-il. Devant l'avancée allemande, la construction est accélérée : du 22 mai au 19 juin, 3500 ouvriers de l'arsenal travaillent au montage des chaudières, de l'appareil moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue ce travail à...) et des transmissions. En l'espace d'un mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.), on monte trois chaudières, l'appareil moteur, deux groupes de turbodynamos, les transmissions intérieures indispensables, deux pompes pour étaler d'éventuelles voies d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.), et une partie de l'armement. Les deux hélices sont fixées le 6 et le 7 juin. Le 11 s'achève le montage des trois chaudières, dont l'allumage (Pour s'enflammer, le mélange air-essence, un gaz contenu dans le cylindre doit subir une élévation de température permettant de porter une partie de sa masse au-dessus de sa...) se termine le 14. La fermeture (Le terme fermeture renvoie à :) des doubles fonds a lieu le 17 et l'installation des pompes le 18. Le manque de temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) empêche de faire de véritables essais.

La tranchée qui doit faire franchir au Jean Bart le plateau qui s'étend au sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) de la forme de radoub est terminée à la hâte. La profondeur de dragage (On appelle dragage l'opération qui consiste à prélever des matériaux du fond de la mer, soit pour les exploiter (granulats marins), soit pour réaliser des travaux de génie portuaire (creusement de bassins ou...) doit atteindre 9 mètres, sur 70 mètres de large ; cela force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale « cardinale » équivalent au...) à attendre la grande marée (La marée est le mouvement montant (flux ou flot) puis descendant (reflux ou jusant) des eaux des mers et des océans causé par l'effet conjugué des...), du 18 au 22 juin, pour sortir le bâtiment, ou à reporter l'opération au 3 juillet.

L'armement principal est limité à la tourelle avant; on renonce au montage de la carapace (La carapace est une section dorsale d'exosquelette.) de la tourelle 2, dont deux canons seulement sont arrivés à Saint-Nazaire. Les pièces secondaires se limitent à quatre affûts doubles de 13,2 mm, complétés par deux affûts doubles de 90 mm, livrés le 15 et installés le 18, et par deux affûts doubles de 37 mm et deux affûts quadruples de 13.2 mm montés de justesse quelques heures avant l'appareillage.

Le creusement du canal de sortie est ralenti à cause d'un plateau rocheux, qui force à se contenter d'une bande de 50 mètres et une profondeur de 8,50 mètres — le tirant d'eau du Jean Bart est de 8,10 mètres.

Le 18 juin au matin, avec l'arrivée des Allemands à Rennes, le départ est fixé pour la nuit suivante. Le bâtiment ralliera Casablanca et non plus la Clyde, comme on le prévoyait initialement. Cinq remorqueurs participeront à l'opération.

Une colonne motorisée allemande est signalée sur la route (Le mot « route » dérive du latin (via) rupta, littéralement « voie brisée », c'est-à-dire creusée dans la roche, pour ouvrir le chemin.) de Nantes. Quatre blockhaus (La casemate désigne un local d'une fortification ou d'un fort qui est à l'épreuve des tirs ennemis, souvent partiellement enterré. On peut classer les casemates en deux catégories : les casemates passives destinées à abriter...) défendent l'accès des chantiers. Le Jean-Bart dispose lui-même de moyens d'auto-défense, mais des équipes de sabotage, armées de masses, de chalumeaux, prennent place aux points névralgiques du navire (Un navire est un bateau destiné à la navigation maritime, c'est-à-dire prévu pour naviguer au-delà de la limite où cessent de s'appliquer les...). À 13 heures, l'équipage se met aux postes de combat, et à 15 heures, l'équipe de veille de la tour observe la marche (La marche (le pléonasme marche à pied est également souvent utilisé) est un mode de locomotion naturel. Il consiste en un déplacement en appui alternatif sur les...) de la colonne, longue de 600 mètres. À 17 heures, les véhicules sont identifiés comme britanniques.

À la nuit, les manœuvres d'appareillage commencent. Un incident éteint les chaudières et les turbodynamos stoppent, privant le jean Bart d'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) et de lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 380nm...). À 3 h 30, malgré tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.), les remorqueurs commencent leur travail et font tourner le bâtiment de 20 degrés sur la droite pour le mettre dans l'axe de la forme de radoub avant de l'engager dans le chenal.

Dans la tranchée, les petites bouées sont à peine visibles et le Jean Bart s'échoue par l'avant sur la gauche, tandis que l'arrière repose sur la berge ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se couche le Soleil à l'équinoxe, le couchant (ou ponant).). Après trois quarts d'heure (L'heure est une unité de mesure  :) d'effort, les remorqueurs réussissent à dégager le navire, qui finit par atteindre le chenal de la Loire aux premières heures de l'aube.

À 4 h 40, trois bombardiers allemands se présentent à tribord, à 1 000 mètres d'altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et biogéographique qui explique...). Une bombe de 100 kg explose entre les deux tourelles de 380, sans cause de dégâts significatifs — un trou de 20 centimètres et quelques cloisons soufflées. Des chasseurs français, interviennent, d'abord pris pour des appareils allemands et accueillis par des tirs de DCA. À 6 h 30, le Jean Bart est rejoint par deux torpilleurs d'escorte et, à 11 heures, il accoste au pétrolier (Un pétrolier est un navire citerne servant à transporter le pétrole ainsi que ses dérivés (essence). Pour le transport d'autres liquides, les navires ont d'autres...) Tam pour ravitailler en eau et en mazout. À 18 heures, le cuirassé fait route sur Casablanca. Des bâtiments britanniques proposent d'escorter le Jean Bart en Angleterre (L’Angleterre (England en anglais) est l'une des quatre nations constitutives du Royaume-Uni. Elle est de loin la plus peuplée, avec 50 763 000 habitants (en 2006), qui...), ce qui est refusé.

Après de nouveaux incidents techniques, le Jean-Bart réussit à filer 24 nœuds et arrive dans le grand port marocain le 22 à 19 h 30.

Bibliographie

Page générée en 0.099 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique