Kademlia
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Kademlia est un réseau de recouvrement créé pour décentraliser les autres réseaux d'échange de fichiers poste-à-poste (Peer-to-Peer ou P2P en anglais).

Le protocole précise la structure du réseau Kademlia, les communications entre les nœuds et l'échange d'information. Les nœuds communiquent grâce à UDP (cf le modèle OSI).

À l'intérieur d'un réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on...) existant (Internet), Kademlia (Kademlia est un réseau de recouvrement créé pour décentraliser les autres réseaux d'échange de fichiers poste-à-poste (Peer-to-Peer ou P2P en anglais).) crée un nouveau réseau, à l'intérieur duquel chaque nœud est identifié par un numéro d'identification, un ID (nombre binaire à 156 bits).

Passée une phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) d'amorçage consistant à contacter un nœud du réseau puis à obtenir un ID, un algorithme calcule la "distance" entre deux nœuds, et interroge plusieurs nœuds suivant cet algorithme afin de trouver l'information recherchée. Cet algorithme utilise une notion de distance entre deux nœuds, calculée grâce à une opération mathématique (OU exclusif, aussi appelée XOR) délivrant un résultat sous forme de nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) entier : la "distance". Cette dernière n'a rien à voir avec la situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou non. Il inscrit un lieu dans un cadre plus général...) géographique des participants, mais modélise la distance à l'intérieur de la chaîne (Le mot chaîne peut avoir plusieurs significations :) des ID. Il peut donc arriver qu'un nœud en Allemagne et un nœud en Australie (L’Australie (officiellement Commonwealth d’Australie) est un pays de l’hémisphère Sud dont la superficie couvre la plus grande partie de...) soient "voisins".

Une information dans Kademlia est conservée dans des "valeurs", chaque valeur étant jointe à une "clé". On dit de Kademlia qu'il est un réseau .

L'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un...) des clés gérées par un nœud est en rapport avec l'adresse (Les adresses forment une notion importante en communication, elles permettent à une entité de s'adresser à une autre parmi un ensemble d'entités. Pour qu'il n'y ait pas d'ambiguïté, chaque...) de ce nœud ; ainsi, connaissant une clé, l'algorithme peut déterminer la distance approximative qui le sépare du nœud possédant la valeur associée à cette clé. Pour rechercher une clé située sur un nœud N, un nœud A va chercher un voisin B avec Distance(B,N)

D'autres avantages sont inhérents à une structure décentralisée, augmentant par exemple la résistance à une attaque de déni de service. Même si tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) une rangée de nœuds est submergée, cela n'aura que des effets limités sur la disponibilité (La disponibilité d'un équipement ou d'un système est une mesure de performance qu'on obtient en divisant la durée durant laquelle ledit équipement...) du réseau, qui "recoudra" le réseau autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit...) de ces trous.

Utilisation effective

L'algorithme Kademlia est utilisé par plusieurs clients poste-à-poste ( ) (les réseaux sont incompatibles les uns avec les autres) :

  • VarVar (VarVar est un programme P2P basé sur le protocole Kademlia. Il prend son inspiration d'eMule pour la gestion des sources et le téléchargement par sources incomplètes.) (premier client (Le mot client a plusieurs acceptations :) Kademlia, possède son propre réseau)
  • réseau Overnet : Overnet, eDonkeyHybrid, mlDonkey et KadC
  • réseau Kad : eMule (depuis la version 0.40) - mlDonkey (depuis la version 2.5-28) -- aMule (depuis la version 2.1.0)
  • depuis la version 3.50 de lphant (lien)

Certains programmes utilisent de manière isolée un protocole Kademlia :

  • Revconnect DC++ - voir aussi (lien) (depuis la version 0.403)
  • Azureus - utilise Kademlia comme manière alternative de localiser les peers
  • Le client BitTorrent (BitTorrent est un protocole de transfert de données poste à poste (P2P) à travers un réseau informatique développé par Bram Cohen. Le protocole a...) original - La Beta (Le genre Beta appartient à la famille des Chénopodiacées, tribu des Cyclolobae.) 4.1.0 possède une version de Kademlia
  • BitSpirit
  • eXeem (eXeem est un client Peer-to-peer basé sur le protocole BitTorrent.)
  • BitComet
  • µTorrent
  • FlashGet
Page générée en 0.107 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique