BitTorrent
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

BitTorrent est un protocole de transfert de données poste à poste (P2P) à travers un réseau informatique développé par Bram Cohen. Le protocole a été conçu en avril 2001 et mis en place à l'été 2002 par le programmeur Bram Cohen, et est dorénavant maintenu par la société BitTorrent (BitTorrent est un protocole de transfert de données poste à poste (P2P) à travers un réseau informatique développé par Bram Cohen. Le protocole a été conçu en avril 2001 et mis en place à l'été 2002 par le...).

Le protocole BitTorrent part du constat suivant :

  • Quand une information se trouve sur un serveur informatique (Un serveur informatique, ou serveur lorsque le contexte s'y prête, est l'un des éléments participant au mode de communication client-serveur entre des logiciels: un logiciel dit...) unique, plus elle est demandée, moins elle est accessible (par saturation du serveur).
  • On renverse cette tendance si on permet à chaque client (Le mot client a plusieurs acceptations :) informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine d'activité scientifique, technique et industriel en rapport avec le traitement automatique de l'information par des machines telles que les ordinateurs,...) ayant téléchargé l'information de devenir aussitôt serveur à son tour.

Avantages

Dans cette animation, les barres colorées sous les clients représentent des pièces ou blocs individuel du fichier distribué. Après le transfert originel depuis le
Dans cette animation (L'animation consiste à donner l'illusion du mouvement à l'aide d'une suite d'images. Ces images peuvent être dessinées, peintes, photographiées, numériques, etc.), les barres colorées sous les clients représentent des pièces ou blocs individuel du fichier ( Un fichier est un endroit où sont rangées des fiches. Cela peut-être un meuble, une pièce, un bâtiment, une base de données informatique. Par exemple : fichier des patients d'un...) distribué. Après le transfert originel depuis le "seeder", les pièces sont individuellement transférées de Poste à poste ( ) (de client à client). Le distributeur originel doit simplement envoyer une copie du fichier pour que tous les clients en reçoivent une copie.

BitTorrent est une méthode pour distribuer largement de grandes quantités de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) en répartissant la charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non pécuniaire pour...) inhérente en matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont l'état solide,...) de matériel, hébergement Internet (Un hébergeur Internet (ou hébergeur Web) a pour vocation de mettre à disposition des internautes des sites internet gérés par des tiers.) et bande passante (La bande passante (angl. bandwidth) est un intervalle de fréquences pour lesquelles la réponse d'un appareil est supérieure à un minimum. Elle...) quand, dans le modèle classique, elle incombe au seul distributeur originel. Au lieu que ce dernier serve chaque destinataire, avec BitTorrent les clients eux-mêmes servent (Servent est la contraction du mot serveur et client.) les données aux nouveaux destinataires. Ainsi le coût et la charge de la distribution des données sont considérablement réduits ; le protocole procure en même temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) une redondance contre les problèmes matériels et réduit la dépendance à l'égard du distributeur originel.

Ce " réseau " utilise les techniques les plus abouties pour l'utilisation du P2P, à savoir : le téléchargement (En informatique, le téléchargement (en anglais download) est l’opération de transmission d’informations — programmes, données, images, sons, vidéos — d’un ordinateur à un autre via un canal de transmission,...) Poste à poste depuis différents " pairs " (peer) pour un même fichier (appelé " multisourcing ") et le morcellement du fichier en blocs, ce qui ne contraint pas d'attendre un utilisateur ayant les blocs adjacents à la partie déjà téléchargée (par exemple si le fichier est composé de 10 blocs, si on a déjà les blocs 1, 2 et 3, on n'est pas obligé d'attendre le bloc 4 pour continuer, et on peut très bien recevoir le bloc 9 ou tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) autre bloc).

De plus, la validité des données est implicitement garantie : si le fichier est corrompu, c'est qu'il l'était à l'origine, ou qu'il l'a été sur l'ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un ensemble de circuits électroniques permettant de manipuler des données...) le téléchargeant (mémoire vive défectueuse, par exemple, mais en aucun cas durant le transfert de données). Les blocs corrompus sont invariablement rejetés.

Ce réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un...) montre toute son efficacité lorsqu'il y a beaucoup d'utilisateurs, puisque plus il y a de monde (Le mot monde peut désigner :) qui télécharge, plus il y a de monde qui partage, et il ne faut pas attendre dans une file virtuelle pour commencer, c'est direct (à condition, cela va de soi, qu'au moins une personne partage le fichier désiré).

Par rapport à d'autres systèmes P2P, ce système a l'avantage de créer une sorte de cercle (Un cercle est une courbe plane fermée constituée des points situés à égale distance d'un point nommé centre. La valeur de cette distance est appelée rayon du cercle. Celui-ci...) vertueux lors du partage des fichiers. En effet, dès que des parties du fichier souhaité sont téléchargées, elles sont disponibles pour les autres utilisateurs. De plus un système de " récompense " permet de recevoir plus si l'on donne plus. Celui qui donne peu ou pas du tout recevra beaucoup moins d'autrui.

Ce système tire fortement parti de l'accroissement de la bande passante disponible en " upload ", c'est-à-dire en envoi de données, des connexions réseau.

Inconvénients

Pour ceux dont la connexion au Web est calculée et facturée à la bande passante (bandwidth), la consommation (upload et download) peut dans certains cas doubler ou tripler.

La bande passante en upload peut être saturée si le logiciel (En informatique, un logiciel est un ensemble d'informations relatives à des traitements effectués automatiquement par un appareil informatique. Y sont inclus les instructions de traitement,...) utilisé pour télécharger sur le réseau BitTorrent n'est pas configuré correctement (en fonction des capacités de la connexion à Internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie...) de l'utilisateur) : cela entraîne un ralentissement (Le signal de ralentissement (de type SNCF) annonce une aiguille (ou plusieurs) en position déviée qui ne peut être franchie à la vitesse normale de la ligne.) important de toutes les connexions à Internet en cours. Les téléchargements HTTP et FTP peuvent quasiment s'arrêter et la lecture de radios/tv Internet peut être saccadée voire impossible. Les logiciels de chat (live messenger (Le programme MESSENGER (en anglais : Mercury Surface, Space Environment, Geochemistry and Ranging) est une mission d'étude des caractéristiques physicochimiques de la planète Mercure. Son but est...), gaim, irc, ...) ne sont pas affectés en raison du faible volume (Le volume, en sciences physiques ou mathématiques, est une grandeur qui mesure l'extension d'un objet ou d'une partie de l'espace.) de données qu'ils ont besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes catégories : les...) de transmettre vers et depuis Internet.

Pour éviter la saturation de l'upload, il est recommandé de configurer le client de facon à ce qu'il n'utilise que 80 % de la bande passante disponible en upload. Exemples :

  • 6 ko/s maximum pour une connexion 56 K (capacité en upload : 8 ko/s) ;
  • 12 ko/s maximum pour une connexion RNIS 128 ko/s symétrique ou ADSL xxx/128 (capacité 16 ko/s) ;
  • 51 ko/s maximum pour une connexion ADSL xxxx/512 (capacité 64 ko/s) ;
  • 102 ko/s maximum pour une connexion ADSL xxxxx/1024 (capacité 128 ko/s).

Une personne qui partage peu recevra aussi beaucoup moins des autres utilisateurs. Il existe cependant des clients basés sur le moteur (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique...) BitComet ne respectant pas totalement le protocole BitTorrent ; ces clients permettent de recevoir beaucoup de données tout en partageant peu (en faisant croire aux autres peers qu'ils ont déjà envoyé des données). Du fait de leur non-respect du protocole, ces clients ralentissent potentiellement le réseau BitTorrent, il convient donc de ne pas les utiliser.

Nouveaux venus

Le protocole BitTorrent exploite le principe "un prêté pour un rendu (Le rendu est un processus informatique calculant l'image 2D (équivalent d'une photographie) d'une scène créée dans un logiciel de modélisation 3D comportant à la fois des objets et des sources de lumière et...)", favorisant l'échange de données entre des machines qui ont déjà coopéré dans le passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble des configurations successives du monde et s'oppose au futur sur une échelle des temps centrée sur le présent....). Ceci peut entraîner un démarrage difficile d'un nouveau venu lorsque toutes les autres machines ont déjà presque la totalité du fichier.

Disponibilité (La disponibilité d'un équipement ou d'un système est une mesure de performance qu'on obtient en divisant la durée durant laquelle ledit équipement ou système est opérationnel par la durée totale durant...)

Le mode de fonctionnement observé de BitTorrent souffre d'un handicap (On nomme handicap la limitation des possibilités d'interaction d'un individu avec son environnement, causée par une déficience qui provoque une incapacité, permanente ou non et qui mène à un stress et à des...) majeur : au début de la mise en disponibilité d'un fichier, beaucoup de sources sont disponibles pour le télécharger, surtout s'il est populaire ou attendu depuis longtemps ; mais avec le temps, il devient de moins en moins partagé, et donc de moins en moins disponible au téléchargement, ce qui aboutit à la " mort " du torrent. Ainsi, il est rare qu'un torrent soit actif pendant plus de quelques mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.), voire quelques semaines ou même quelques jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit...).

Pour remédier à cela, les clients proposent maintenant de laisser le torrent " ouvert ", une fois téléchargé. Cela devient alors une source pure et remédie à cet inconvénient.

La limite à ce raisonnement est comme toujours la place disponible sur les disques durs et autres systèmes de stockage en ligne.

Utilisation

Il faut souvent utiliser un logiciel dédié pour télécharger les fichiers alors qu'un fichier accessible sur un site web (Un site Web est un ensemble de pages Web hyperliées entre elles et mises en ligne à une adresse Web. On dit aussi site Internet par métonymie, le World Wide Web reposant sur Internet.) ne nécessite rien de plus que le navigateur pour le rapatrier.

Note : Le navigateur web Opera 9 inclut un client BitTorrent, les fichiers torrent étant traités de façon transparente. Certains plugins du navigateur Mozilla Firefox (Mozilla Firefox est un navigateur Web gratuit, développé et distribué par la Mozilla Foundation aidée de centaines de bénévoles grâce aux méthodes de...) permettent également d'ajouter cette fonctionnalité au navigateur. Tout comme la version 1.80 du téléchargeur Flashget qui prend aussi en charge ce type de fichier. Aussi, de nombreux logiciels p2p (Shareaza, LimeWire (LimeWire est un logiciel P2P (de partage de fichiers de poste à poste) fonctionnant sur le réseau Gnutella. Disponible en plus de 15 langues, LimeWire est certifié sans adware et permet de rechercher tous types de...)...) contiennent cette fonction.

La première configuration peut être fastidieuse, si l'on ne possède pas quelques notions minimales de réseau informatique (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit...), adresse IP (Une adresse IP (avec IP pour Internet Protocol) est le numéro qui identifie chaque ordinateur connecté à Internet, ou plus généralement et précisément, l'interface avec le réseau de...), pare-feu (firewall) et notion de port logiciel, par exemple. La plupart des logiciels clients récents permettent une configuration automatique (L'automatique fait partie des sciences de l'ingénieur. Cette discipline traite de la modélisation, de l'analyse, de la commande et, de la régulation des systèmes dynamiques. Elle a pour fondements théoriques les...) en fonction des caractéristiques du réseau environnant, mais certains clients/modems requièrent une configuration spécifique. Par exemple, pour télécharger à une vitesse (On distingue :) optimale en utilisant une Box, il faut en général rediriger manuellement (dans la configuration du mode routeur (Un routeur est un élément intermédiaire dans un réseau informatique assurant le routage des paquets. Son rôle est de faire transiter...) de la "Box") le port utilisé par le client BitTorrent vers l'IP (sur le réseau local) de l'ordinateur sur lequel tourne le client. Dans le cas d'un client utilisant un port au hasard (Dans le langage ordinaire, le mot hasard est utilisé pour exprimer un manque efficient, sinon de causes, au moins d'une reconnaissance de cause à effet d'un...) dans une plage (La géomorphologie définit une plage comme une « accumulation sur le bord de mer de matériaux d'une taille allant des sables fins aux...) prédéfinie (comme BitTornado qui utilise par défaut un port au hasard parmi les ports 10000 à 60000), il faut rediriger la plage (La Plage est un film anglo-américain réalisé par Danny Boyle en 2000 et adapté du roman The Beach d'Alex Garland) entière vers l'ordinateur faisant tourner le client. Cela peut poser problème lorsqu'un autre ordinateur sur le même réseau local (Un réseau local, souvent désigné par l'acronyme anglais LAN de Local Area Network, est un réseau informatique à une échelle géographique relativement restreinte, par exemple une salle informatique, une...) utilise un port compris dans cette plage.

Recherches

Pour trouver les torrents, il faut aller sur IRC ou sur des sites Web les recensant, comme Mininova, Snarf-It, Isohunt... Un moteur de recherche (Un moteur de recherche est une application permettant de retrouver des ressources (pages Web, forums Usenet, images, vidéo, fichiers, etc.)...) est aussi en place.

Il y a des sites qui proposent un moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la...) de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances...) pour les torrents,comme (lien)www.torrentz.com

Vocabulaire

Availability / disponibilité : (aussi appelé " distributed copies ") La quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou d’une autre manière de dénommer la valeur d’une collection ou un...) de copies complètes du fichier disponibles. Un peer qui se connecte avec une fraction de fichier ajoute cette fraction à la disponibilité (si aucun autre ne possède déjà cette partie du fichier). Chaque seed ajoute 1,0 à ce nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».), étant donné qu'il possède la totalité du fichier. Ainsi, un peer avec 65,3 % d'un fichier téléchargé augmente la disponibilité de 0,653. Si deux peers ont téléchargé chacun la même moitié d'un fichier et qu'ils sont rejoints par un seeder (semeur), la disponibilité s'élève à 1,5.

Leecher : Une " sangsue " (leech en anglais) est un client souhaitant télécharger le fichier, mais ne le possédant pas en totalité. Ce terme a également un sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution progressive allant du ralentissement du...) péjoratif pour qualifier ceux qui téléchargent sans envoyer en contrepartie de fichier sur le réseau. Lors de la première apparition d'un torrent, il n'y a que peu de sources (seeds) et beaucoup de sangsues (leech).

Peers : Utilisateurs pouvant transmettre tout ou partie de l'archive (seeders ou bien leechers disposant d'une partie de l'information).

Scrape : Le client Bittorrent (voir clients utilisant le réseau BitTorrent) débute par un scrape, ce qui consiste à demander au tracker des informations sur le nombre total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme. Exemple :...) de sources (seeds) et de sangsues (leech). Ce nombre sera généralement affiché entre parenthèses.

Seed : Une graine (seed en anglais) est un client partageant un fichier complet.

Share (Share (en anglais, to share signifie partager) est le nom d'un programme de poste à poste chiffré et anonyme développé au Japon par un programmeur anonyme. Successeur de Winny, il...) Ratio : Proportion entre le nombre de données envoyées, partagées (upload) et le nombre de données reçues (download). Dans un monde utopique, tout un chacun utilisant ce service devrait avoir un ratio de 1:1, ce qui indique qu'il y a eu autant de données envoyées que reçues. De cette façon les téléchargements sont rapides et efficaces pour tous.

Superseed : Seed qui tente de minimiser la quantité de données qu'il envoie jusqu'à ce qu'un leecher obtienne la totalité des fichiers du torrent et devienne ainsi un seeder supplémentaire. Cette fonction ne devrait être utilisée que lorsque qu'il n'y a qu'un seul seeder, ou très peu d'entre eux, disponibles pour un torrent, et que ces seeders disposent de capacités d'upload relativement limitées. L'opération consiste à ne déclarer posséder aucune partie de l'archive. Lorsque les clients se connectent, le super-seeder les informe qu'il dispose d'une nouvelle partie que personne ne possède. Il transmet la partie en question et ne transmettra aucune nouvelle partie de l'archive tant qu'il n'aura pas reçu confirmation que la pièce a été transmise à nouveau. De cette manière, les clients en mode superseed n'envoient que les morceaux qui n'ont encore jamais été envoyés, et s'assurent de leur bonne diffusion (Dans le langage courant, le terme diffusion fait référence à une notion de « distribution », de « mise à disposition » (diffusion d'un produit, d'une information), voire de « vaporisation »...) par, et parmi, les leechers.

Swarm (SWARM (Essaim en anglais) est une constellation de 3 micro-satellites scientifiques de l'Agence spatiale européenne dont la mission est de mesurer le champ magnétique terrestre. Les...) : Tous les peers (y compris les seeds) qui partagent un même torrent sont appelés un essaim. Par exemple, six peers et deux seeds forment un essaim de huit unités.

Torrent : Selon le contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le contexte d'un mot, d'une phrase ou d'un texte inclut les...), un torrent peut signifier soit un fichier de métadonnées .torrent, soit tout fichier décrit par lui. Le fichier torrent contient des métadonnées relatives aux fichiers qu'il rend téléchargeables, y compris leurs noms, tailles et sommes de contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) de toutes pièces du torrent. Il contient également l'adresse (Les adresses forment une notion importante en communication, elles permettent à une entité de s'adresser à une autre parmi un ensemble d'entités. Pour qu'il n'y...) IP d'un tracker qui coordonne la communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la machine (télécommunications, nouvelles technologies...), ainsi que leurs...) entre les peers du swarm (essaim).

Tracker : Un traqueur est un serveur qui sait en permanence quels seeds et quels peers se trouvent dans le swarm (l'essaim). Les clients lui envoient régulièrement des informations. En échange, ils reçoivent des informations sur d'autres clients auxquels ils peuvent se connecter. Le traqueur n'est pas directement impliqué dans le transfert de données et ne possède pas de copie du fichier.

Web Seeding : Utiliser un serveur web comme seed. À l'aide de scripts php (PHP (sigle de PHP: Hypertext Preprocessor), est un langage de scripts libre principalement utilisé pour produire des pages Web dynamiques via un serveur HTTP, mais pouvant également fonctionner...), d'une modification du torrent on peut pemettre à un serveur web de seeder un torrent. Cette fonctionnalité a été intégrée dans les clients Mainline, Azureus, et Bit-tornado.

Copyright

Bien que le protocole BitTorrent ait été open source jusqu'à la sortie de la version 6 du client officiel (µTorrent), il subsiste des problèmes liés au copyright. Certains organismes de surveillance des droits d'auteur s'intéressent de près aux sites fournissant les trackers car ceux-ci sont souvent des moyens de distribution de fichiers sous copyright (musiques, films, etc).

La Motion Pictures Agency of America (MPAA) en particulier, a intenté de multiples procès envers divers sites référençant des fichiers .torrent en raison du grand nombre de fichiers illégalement distribués ainsi. Une des plus récentes affaires concerne le site ThePirateBay.org, poursuivi par la police suédoise et le MPAA (début de l'affaire 31 mai 2006, toujours en cours).

Télécharger un fichier vidéo (La vidéo regroupe l'ensemble des techniques, technologie, permettant l'enregistrement ainsi que la restitution d'images animées, accompagnées ou non de son, sur un support adapté à l'électronique et non de...), image ou audio sous une licence propriétaire est un délit et plus encore, le distribuer à grande échelle (La grande échelle, aussi appelée échelle aérienne ou auto échelle, est un véhicule utilisé par les sapeurs-pompiers, et qui emporte une échelle escamotable de grande hauteur....) pourrait être passible d'amendes (voir DADVSI). Mais les fichiers .torrent ne sont pas à proprement parler ces fichiers sous copyright, ils ne sont qu'un moyen de les télécharger. Ainsi, en principe, les sites rassemblant des trackers ne sont pas "hors-la-loi".

La légalité de la détention de fichiers .torrent permettant le téléchargement de fichiers sous copyright reste encore assez floue, le MPAA et les autres organismes de protection de droits d'auteur ayant attaqué en justice des sites aussi divers que des hébergeurs de fichiers ou des moteurs de recherches pour torrents n'en hébergeant pas (TorrentSpy 27/02/2006).

Attention, la législation dépend du pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la...), par exemple en Suisse il est légal de télécharger un film, en France il n'est pas légal de le partager.

BitTorrent 6 a apporté un changement majeur au niveau de la licence : en effet, jusque là, le programme et le protocole associés étaient open source. La licence d'utilisation a été modifiée, et le protocole ne verra plus son code publié, même s'il sera possible d'obtenir un SDK afin de continuer le développement de logiciels tiers.

Liste des clients les plus populaires

BitTorrent étant un protocole libre, de nombreux programmes alternatifs ont pu être développés. Parmi les plus populaires, on peut citer :

  • ABC, Windows (Windows est une gamme de systèmes d'exploitation produite par Microsoft, principalement destinées aux machines compatibles PC. C'est le remplaçant de...), GNU/Linux
  • AllPeers, extension de Firefox, Windows, GNU/Linux, Mac OS X (Mac OS X est une ligne de systèmes d’exploitation propriétaire développés et commercialisés par Apple, dont la version la plus récente (Mac OS X 10.5 dit 'Leopard'...)
  • Azureus développé en Java (Vuze), Windows, GNU/Linux, Mac OS (Mac OS (pour Macintosh Operating System) est le nom du système d'exploitation d'Apple pour ses ordinateurs Macintosh. Il est surtout connu pour être le premier système grand public ayant une interface...) X
  • BitComet, Windows
  • BitSpirit, un client pour Windows
  • BitTornado, Windows, GNU/Linux
  • Bits on Wheel pour Mac OS X.
  • BitTorrent : un client simple et basique, un client pour l’environnement GNU/Linux ou Windows
  • Creatorrent un client ultra-léger pour créer un torrent en mode console, GNU/Linux
  • Deluge, client BitTorrent crypté sous GNU/Linux
  • FlashGet, Gestionnaire de téléchargement (Un gestionnaire de téléchargement est un logiciel utilitaire (souvent un plugin pour un navigateur Web) qui permet de télécharger des fichiers depuis un site web (ou site ftp) de...) gérant aussi les Torrents Windows
  • KTorrent, un client pour l’environnement KDE, GNU/Linux
  • LimeWire, Windows, GNU/Linux, Mac OS X
  • MLDonkey, un client multi-protocole, Windows, GNU/Linux, Mac OS X
  • MonoTorrent est un client ultra (ULTra (pour (en)« Urban Light Transport ») est un système de transport individuel de type Personal Rapid Transit (PRT), autrement dit un moyen de transport automatique collectif léger...) léger et multi-plateforme (mono)
  • µTorrent (microtorrent) un client ultra-léger mais qui n'est plus open-source Windows
  • Opera (suite internet) depuis sa version 9 pour Mac OS X, GNU/Linux et Windows
  • rtorrent un client ultra-léger mais tout à fait complet en mode console, GNU/Linux
  • Shareaza (Shareaza (jeu de mot formé à partir du mot share en anglais qui signifie partager et du prénom Shéhérazade qui rappelle le personnage du conte des Mille et Une Nuits) est un logiciel poste-à-poste multi-protocoles...), Windows
  • Transmission pour Mac OS X, GNU/Linux et BeOS (BeOS est un système d'exploitation développé par la société américaine Be Inc., fondée par le français Jean-Louis Gassée, un ex-dirigeant d'Apple à partir de 1991....)
  • Xtorrent pour Mac OS X.

Le client officiel, rapidement surpassé en parts de marché par les logiciels concurrents ci-dessus, porte le même nom que le protocole lui-même, BitTorrent.

Début décembre 2006, BitTorrent Inc., la société créée par Bram Cohen, l’inventeur du BitTorrent, et Ashwin Navin un ancien de Yahoo! (Yahoo!,Inc. est une société américaine de services sur Internet opérant notamment un portail Web. À l'origine, Yahoo! était uniquement un annuaire Web. En 2009, Yahoo! offre de nombreux autres services...), annonce l’acquisition du logiciel propriétaire µTorrent. Ce logiciel remplace alors l’ancien client libre BitTorrent en tant que " client officiel ".

BitTorrent Entertainment Network

BitTorrent ouvre le 26 février 2007 une plate-forme de téléchargement payante : BitTorrent Entertainment Network[1]. Si les prix pratiqués sont relativement peu élevés (3,99 $ pour un film récent) par rapport à d'autres plate-formes de ce type, BitTorrent Entertainment Network souffre en revanche du fait de proposer ses films uniquement pour la location, et protégés par des DRM[2]. Les studios ayant signé un accord de diffusion sont pour l'instant :

  • 20th Century Fox
  • Comedy Central
  • Lionsgate
  • MTV
  • Paramount
  • Spike
  • Warner Bros

Sources

  1. BitTorrent marchand : nos premières impressions Ratiatum (Ratiatum.com est un site Web d'actualité numérique et d'information sur le peer to peer (P2P), et l'industrie culturelle à l'ère du numérique. Il a été créé par Guillaume...), 26 février 2007
  2. BitTorrent ouvre sa plate-forme payante lundi Ratiatum, 24 février 2007
Page générée en 0.332 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique