Satellites naturels de Saturne
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Saturne possède 48 satellites naturels dont l'existence est suffisamment confirmée pour qu'ils soient nommés. 11 autres sont confimés, mais sont toujours désignés de façon temporaire. 3 derniers n'ont pas encore été confimés.

Découvertes

Satellites et anneaux de Saturne (photomontage de l'Agence Spatiale Européenne)
Satellites et anneaux de Saturne (Les anneaux de Saturne sont les anneaux planétaires les plus importants du système solaire, situés autour de la géante gazeuse Saturne. Constitués...) (photomontage de l'Agence Spatiale (Une agence spatiale est un organisme d'État ayant pour but d'étudier l'Espace et de développer et gérer des programmes spatiaux) Européenne)

La plupart des satellites de Saturne ont été découverts récemment. Toutefois le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) précis de satellites ne sera probablement jamais connu. En effet, les anneaux de la planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de l'Univers et possédant une masse suffisante pour que sa gravité la maintienne en équilibre hydrostatique, c'est-à-dire sous...) comportent d'importants morceaux de glace (La glace est de l'eau à l'état solide.) qui sont techniquement des lunes et il est difficile d'établir une distinction entre de larges particules composant l'anneau et de petites lunes.

Avant l'ère spatiale, seules dix lunes étaient connues :

  • Titan (Cliquez sur l'image pour une description) (découvert en 1655)
  • Japet (1671 [1])
  • Rhéa (1672 [1])
  • Téthys (1684)
  • Dioné (1684)
  • Mimas (1789)
  • Encelade (1789)
  • Hypérion (1848 [2])
  • Phœbé (1899 [3])
  • Thémis, satellite (Satellite peut faire référence à :) qui aurait été découvert en 1905 [4], n'existe en fait pas [5].
  • Janus (1966 [6], confirmé seulement en 1980 [7] [8] [9] [10], confondu sur certaines observations avec Épiméthée dont il partage l'orbite)

Les sondes Voyager, qui survolèrent le système en 1980, permirent la découverte de huit autres corps (Atlas [11], Prométhée, Pandore [12], Épiméthée, Hélène [13], Télesto [14] et Calypso [15] dès 1980, Pan seulement en 1990 [16]).

Une mission d'observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude appropriés. Le plaisir...) menée en 2000 a permis de découvrir douze autres lunes en orbite (En mécanique céleste, une orbite est la trajectoire que dessine dans l'espace un corps autour d'un autre corps sous l'effet de la gravitation.) à une grande distance de Saturne (Ymir, Paaliaq [17], Siarnaq (John J. Kavelaars, Rhiannon Lynne Allen, Todd M. Rigg, Carl W. Hergenrother, Stephen M. Larson, Alain Doressoundiram et Jorge Romon), Tarvos [18], Kiviuq (Kiviuq (S XXIV Kiviuq) est l'une des lunes de Saturne. Il fut découvert en 2000 par une équipe menée par Brett J. Gladman (désignation temporaire S/2000 S 5).), Ijiraq [19], Thrymr, Skathi (Skathi (S XXVII Skathi) est l'une des lunes de Saturne. Elle fut découverte en 2000 par l'équipe de Brett J. Gladman (désignation temporaire S/2000 S 8), elle porte le nom de Skadi, une géante dans la mythologie nordique, femme du dieu...), Mundilfari [20], Erriapo [21], Albiorix [22] et Suttungr [23]). On pense actuellement qu'il s'agit de fragments de corps plus importants capturés par l'attraction gravitationnelle de Saturne [24].

Narvi fut découvert en 2003 [25].

La mission Cassini, arrivée dans le système saturnien pendant l'été 2004, a permis la découverte de plusieurs autres satellites : Méthone et Pallène début juin 2004 [26], S/2004 S 3 et S/2004 S 4 fin juin 2004 [27], Pollux en octobre 2004 [28], S/2004 S 6 fin octobre 2004 [29] et Daphnis en 2005 . La véritable nature (satellites stables ou morceaux d'anneaux temporairement agglomérés) de S/2004 S 3, 4 et 6 n'est pas connue et les satellites ont conservé leur désignation temporaire.

Une équipe d'astronomes de l'université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa...) de Hawaii a découvert, vers la fin de l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) 2004, douze satellites extérieurs (S/2004 S 7, S/2004 S 8, S/2004 S 9, S/2004 S 10, S/2004 S 11, S/2004 S 12, S/2004 S 13, S/2004 S 14, S/2004 S 15, S/2004 S 16, S/2004 S 17 et S/2004 S 18 [30]).

La découverte de neuf nouveaux petits satellites extérieurs de Saturne a été annoncée le 26 juin 2006 ; ils ont été découverts par D. C. Jewitt, S. S. Sheppard, et J. Kleyna au moyen du télescope (Un télescope, (du grec tele signifiant « loin » et skopein signifiant « regarder, voir »), est un instrument...) Subaru (Subaru est un constructeur automobile japonais, né en 1956, et faisant partir du groupe Fuji Heavy Industries) de 8,2 mètres : il s'agit de S/2004 S 19 [31], S/2006 S 1, S/2006 S 2, S/2006 S 3, S/2006 S 4, S/2006 S 5, S/2006 S 6, S/2006 S 7 et S/2006 S 8 [32].

La découverte d’un nouveau satellite (Satellite peut faire référence à :) extérieur, S/2007 S 1, a été annoncée le 13 avril 2007[33]. Celle de S/2007 S 2 et S/2007 S 3, le 1er mai[34].

Liste

Voici la liste des satellites connus de Saturne, classés par demi-grand axe croissant. Les demi-grands axes et les périodes de révolution proviennent de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) de la NASA (La National Aeronautics and Space Administration (« Administration nationale de l'aéronautique et de l'espace ») plus connue sous son...) et du Minor Planet (Un Planet est un site Web dynamique qui agrège le plus souvent sur une seule page, le contenu de notes, d'articles ou de billets publiés sur des blogs ou sites Web afin d'accentuer leur visibilité et de faire...) Center.

Nom Dimensions (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce sont sa longueur, sa largeur et sa profondeur/son épaisseur, ou bien son diamètre si c'est une pièce de révolution.) (km) Masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution du corps à la force de gravitation (la masse...)
(1016 kg)
Demi-grand axe
(km)
Période de révolution (La période de révolution, est le temps mis par un astre pour accomplir sa trajectoire, ou révolution, autour d’un autre astre. Comme une planète...)
(d)
Localisation Découverte
Pan 20 27 133 583 0,576 Division (La division est une loi de composition qui à deux nombres associe le produit du premier par l'inverse du second. Si un nombre est non nul, la fonction "division par ce nombre" est la réciproque de la fonction "multiplication par ce...) d'Encke 1990
Daphnis 7  ? 136 505 0,59537 Lacune de Keeler 2005
Atlas 33 1,1 137 670 0,603 Anneau A (berger externe) 1980
Prométhée 105 33 139 350 0,614 Anneau F (L'anneau F est un anneau planétaire situé autour de Saturne.) (berger interne) 1980
S/2004 S 6 [35] 5  ? 140 000 0,61 Anneau F (berger interne) 2004
S/2004 S 4 [35] 5  ? 140 100 0,619 Anneau F (berger interne) 2004
S/2004 S 3 [35] 5  ? 140 580 0,62095 Anneau F (berger externe) 2004
Pandore 87 19 141 520 0,6285 Anneau F (berger externe) 1980
Épiméthée 119 54 151 422 0,6956 Co-orbital avec Janus 1980
Janus 179 192 151 472 0,6960 Co-orbital avec Épiméthée 1966
Mimas 397 3840 185 404 0,942422 1789
Méthone 3 0,0017 ? 194 000 1,01 2004
Pallène 4 0,0039 ? 211 000 1,14 2004
Encelade 499 8600 237 950 1,370218 Anneau E 1789
Téthys 1 060 61 760 294 619 1,887802 1684
Télesto 23 0,72 294 619 1,887802 Point de Lagrange (Un point de Lagrange (noté Li), ou point de libration, est une position de l'espace où les champs de gravité de deux corps en orbite l'un autour de l'autre, et de masses...) avant de Téthys 1980
Calypso 21 0,36 294 619 1,887802 Point (Graphie) de Lagrange arrière de Téthys 1980
Dioné 1 118 109 600 377 396 2,736915 1684
Hélène 33 2,5 377 396 2,736915 Point de Lagrange avant de Dioné 1980
Pollux 13 377 396 2,736915 Point de Lagrange arrière de Dioné 2004
Rhéa 1 528 232 000 527 108 4,518212 1672
Titan 5 150 13 460 000 1 221 930 15,94542 1655
Hypérion 292 1100 1 481 009 21,27661 1848
Japet 1436 200 000 3 560 820 79,3215 1671
Kiviuq 14 0,33 11 333 200 450,444 2000
Ijiraq (Ijiraq (S XXII Ijiraq) est l'une des lunes de Saturne. Il fut découvert en 2000 par l'équipe de Brett J. Gladman (désignation temporaire S/2000 S 6). Il porte désormais le nom d'Ijiraq, une créature de la...) 10 0,12 11 372 000 452,760 2000
Phœbé 220 720 12 944 300 -549,834 [36] 1899
Paaliaq (Paaliaq (S XX Paaliaq) est l'un des satellites naturels de Saturne. Il fut découvert en 2000 par l'équipe de Brett J. Gladman (désignation temporaire S/2000 S 2). Depuis 2003, il porte le nom de Paaliaq, un chaman, personnage de The Curse...) 19 0,82 14 923 800 680,667 2000
Skathi 6 0,031 15 576 200 -725,784 [36] 2000
Albiorix (Timothy B. Spahr) 26 0,21 16 401 600 784,226 2000
S/2007 S 2 [37] 6 16 560 500 -792,96 [36] 2007
Bebhionn 6 16 898 400 820,130 2004
Erriapo (Erriapo (S XXVIII Erriapo) est l'un des satellites naturels de Saturne. Il fut découvert en 2000 par l'équipe de Brett J. Gladman (désignation temporaire S/2000 S 10). Il porte le nom d'un géant de la...) 9 0,076 17 408 700 857,556 2000
Skoll 6 0,026 ? 17 565 000 -869,14 [36] 2006
Siarnaq 32 0,39 17 905 700 894,542 2000
S/2007 S 1 [37]  ? 17 910 600 894,86 2006
S/2004 S 13 [37] 6 18 056 300 -905,848 [36] 2004
S/2006 S 4 [37] 6 18 105 000 906,56 2006
Tarvos 13 0,27 18 160 200 913,685 2000
Hyrokkin 8 18 217 125 914,29 2004
Mundilfari 6 0,021 18 360 100 -928,806 [36] 2000
Narvi 7 0,034 18 370 700 -1 006,541 [36] 2003
S/2006 S 6 [37] 6 18 600 000 943,78 2006
S/2006 S 1 [37] 6 18 981 135 972,41 2006
S/2004 S 17 [37] 4 19 099 200 -985,453 [36] 2004
Bergelmir 6 19 372 200 -1 006,659 [36] 2004
Ægir 6 19 618 400 -1 025,908 [36] 2004
Suttungr (John J. Kavelaars) 6 0,021 19 666 700 -1 029,703 [36] 2000
S/2004 S 12 [37] 5 19 905 900 -1 048,541 [36] 2004
Bestla 7 19 958 700 -1 052,722 [36] 2004
Farbauti 5 20 290 800 -1 079,099 [36] 2004
Hati 6 20 303 300 -1 080,099 [36] 2004
S/2007 S 3 [37] 5 20 518 500 -1 100 [36] 2007
S/2004 S 7 [37] 6 20 576 700 -1 101,989 [36] 2004
Thrymr 6 0,021 20 810 300 -1 120,809 [36] 2000
S/2006 S 3 [37] 6 21 132 000 1 142,37 2006
Surtur 6 22 290 000 1 242,36 2006
Kari 7 22 350 000 1 245,06 2006
Fenrir 4 22 610 700 -1 269,362 [36] 2004
Ymir 16 0,49 23 174 600 -1 317,137 [36] 2000
Loge 6 23 190 000 1 300,95 2006
Fornjot 6 23 608 900 -1 354,342 [36] 2004

Groupes

Même si leurs limites sont plutôt floues (voire même subjectives), il est possible de regrouper les satellites de Saturne en huit groupes.

Satellites bergers

Les satellites bergers sont des lunes qui orbitent à l'intérieur ou juste à la limite d'un système d'anneaux planétaires, en sculptant les bords ou en créant des lacunes entre eux. Les satellites bergers de Saturne sont Pan, Daphnis, Atlas, Prométhée, Pandore, ainsi que les satellites non confirmés S/2004 S 3, S/2004 S 4 et S/2004 S 6.

Janus et Épiméthée

Janus et Épiméthée sont des lunes co-orbitales. Elles possèdent à peu près la même taille et leurs orbites n'ont que quelques km d'écart, suffisamment proches pour qu'elles soient condamnées à entrer en collision (Une collision est un choc direct entre deux objets. Un tel impact transmet une partie de l'énergie et de l'impulsion de l'un des corps au second.) si l'une essayait de dépasser l'autre. Au lieu de ça, les différentes interractions gravitationnelles provoquent l'échange de leurs orbites tous les quatre ans.

Satellites majeurs internes

Les plus grandes lunes internes de Saturne orbitent à l'intérieur de l'anneau E : Mimas, Encelade, Téthys et Dioné.

Deux autres lunes de taille nettement plus réduite orbitent dans ce groupe : Méthone et Pallène.

Satellites troyens

Les satellites troyens sont un autre genre de co-orbitaux : ils orbitent à la même distance qu'une autre lune (La Lune est l'unique satellite naturel de la Terre et le cinquième plus grand satellite du système solaire avec un diamètre de 3 474 km. La distance moyenne séparant la Terre de la Lune est de...), mais aux points de Lagrange L4 et L5 ; la stabilité d'un tel système fait que ces satellites n'entrent jamais en collision.

Téthys possède deux petits satellites troyens, Télesto et Calypso ; Dioné en possède également deux, Hélène et Pollux.

Satellites majeurs externes

Les plus grands satellites de Saturne orbitent au-delà de l'anneau E : Rhéa, Hypérion (qui est en comparaison plus petit et de forme très irrégulière), Titan et Japet.

Satellites irréguliers

Satellites irréguliers de Saturne.
Satellites irréguliers de Saturne.

Groupe inuit

Le groupe inuit est composé de cinq satelites (portant pour quatre d'entre eux le nom de divinités inuit) qui partagent une distance à Saturne et une inclinaison (En mécanique céleste, l'inclinaison est un élément orbital d'un corps en orbite autour d'un autre. Il décrit l'angle entre le plan de l'orbite et le plan de référence (généralement le plan de l'écliptique, c'est-à-dire le...) orbitale similaires : Kiviuq, Ijiraq, Paaliaq, Siarnaq, et S/2007 S 1.

Groupe nordique

Le groupe nordique est composé de 29 lunes externes (portant pour les plus caractéristiques le nom de divinités nordiques) qui partagent une distance à Saturne et une inclinaison orbitale similaires : Phœbé, Skathi, Narvi, Mundilfari, Suttungr, Thrymr, Ymir, Ægir, Bergelmir, Bestla, Farbauti, Fenrir, Fornjot, Hati, Hyrokkin, Kari, Loge, Skoll, Surtur, S/2004 S 7, S/2004 S 12, S/2004 S 13, S/2004 S 17, S/2006 S 1, S/2006 S 3, S/2006 S 4, S/2006 S 6, S/2007 S 2 et S/2007 S 3. Tous ces satellites orbitent selon une direction rétrograde ( On dit d'un objet du système solaire qu'il a un mouvement rétrograde s'il effectue une révolution autour de son corps. Le terme rétrograde est synonyme d'arriéré, dépassé, conservateur. ).

Groupe celte

Le groupe celte est composé de quatre lunes externes (portant le nom de divinités celtes) qui partagent une distance à Saturne et une inclinaison orbitale similaires : Albiorix, Erriapo, Bebhionn, et Tarvos.

Le diagramme (Un diagramme est une représentation visuelle simplifiée et structurée des concepts, des idées, des constructions, des relations, des données...) illustre les orbites des satellites irréguliers de Saturne1. L'excentricité (Cet article décrit l'excentricité en mathématiques et en psychologie.) des orbites est représentée par les segments (de périhélie (Le périhélie est le point de l'orbite d'un corps céleste (planète, comète, etc.) qui est le plus rapproché du Soleil (grec : helios) autour duquel il tourne.) à aphélie) avec l'inclinaison représentée sur l’axe vertical (Le vertical (rare), ou style vertical, est un style d’écriture musicale consistant en accords plaqués.). Les satellites au-dessus de l’axe horizontal (Horizontal est une orientation parallèle à l'horizon, et perpendiculaire à la verticale. Une ligne horizontale va « de la gauche vers la...) sont progrades, ceux au-dessous sont rétrogrades. Le demi-grand axe est exprimé en millions de km et la fraction du rayon de la sphère de Hill (Une sphère de Hill est une approximation de la sphère d'influence gravitationnelle d'un objet, limitée par les perturbations dues au corps autour duquel l'objet orbite. Elle fut...).

1Les satellites déjà nommés en jaune (Il existe (au minimum) cinq définitions du jaune qui désignent à peu près la même couleur :), désignations provisoires S/2004 Sxx en blanc (Le blanc est la couleur d'un corps chauffé à environ 5 000 °C (voir l'article Corps noir). C'est la sensation visuelle obtenue avec un spectre...) et S/2006 Sxx in gris.

Page générée en 0.261 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique