Aigremoine eupatoire
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Comment lire une taxobox
Aigremoine eupatoire
Agrimonia eupatoria
Agrimonia eupatoria
Classification classique
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division (La division est une loi de composition qui à deux nombres associe le produit du premier par l'inverse du second. Si un nombre est non nul, la fonction "division par ce nombre" est la réciproque de la fonction "multiplication par...) Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Rosidae
Ordre Rosales
Famille Rosaceae
Genre Agrimonia
Nom binominal
Agrimonia eupatoria
L., 1753
Classification phylogénétique
Ordre Rosales
Famille Rosaceae
Références
D'autres documents multimédia (Le mot multimédia est apparu vers la fin des années 1980, lorsque les CD-ROM se sont développés. Il désignait alors les applications qui, grâce à la mémoire du CD et aux capacités de...)
sont disponibles sur Commons
Parcourez la biologie (La biologie, appelée couramment la « bio », est la science du vivant. Prise au sens large de science du vivant, elle recouvre une partie des sciences naturelles et de...) sur Wikipédia :
   
Portail:Biologie
   
Portail:zoologie
   
Portail:microbiologie
   
Portail:Conservation de la nature
   
Portail:Botanique
   
Portail:Agropédia
   
Portail:Plantes utiles
   
Portail:Hortipédia

L'aigremoine eupatoire (L'aigremoine eupatoire (Agrimonia eupatoria) est une plante herbacée pérenne, rhizomateuse de la famille des Rosacées.) (Agrimonia eupatoria) est une plante herbacée (Une plante herbacée a au moins une de ces caractéristiques : fleur, feuille, rameau ou écaille verticullée, feuille réduite a des collerettes et placée les une au...) pérenne, rhizomateuse de la famille des Rosacées.

Description

C'est une plante (Les plantes (Plantae Haeckel, 1866) sont des êtres pluricellulaires à la base de la chaîne alimentaire. Elles forment l'une des subdivisions (ou règne) des Eucaryotes. Elles sont, avec les autres végétaux...) duveteuse, pas très grande, avec une rosette basale de feuilles composées de 3-6 paires de folioles principales entre lesquelles s'intercalent des paires de folioles plus petites. Les fleurs sont jaunes en épis allongés. Les fruits, marqués de sillons, possèdent des crochets à leur sommet et se détachent facilement, ce qui facilite leur dissémination par les animaux ou les êtres humains.

Caractéristiques

  • organes reproducteurs :
    • Type d'inflorescence : épi simple
    • Répartition des sexes : hermaphrodite
    • Type de pollinisation : entomogame, autogame
    • Période de floraison : juin à septembre
  • graine (Dans le cycle de vie des « plantes à graines », la graine est la structure qui contient et protège l'embryon végétal. Elle est souvent contenue dans un fruit qui permet sa dissémination.)
    • Type de fruit : akène
    • Mode de dissémination : épizoochore
  • Habitat et répartition
    • Habitat type : ourlets basophiles médioeuropéens mésohydriques, planitiaires-collinéens
    • Aire de répartition: eurasiatique

Plante commune dans toute l'Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent eurasiatique, voire comme une...).

Autres espèces du genre

Le genre Agrimonia comprend une quinzaine d'espèces dans l'hémisphère nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) tempéré.

  • Flore (La flore est l'ensemble des espèces végétales présentes dans un espace géographique ou un écosystème déterminé (par...) européenne
    • Agrimonia eupatoria (plusieurs sous-espèces)
    • Agrimonia pilosa
    • Agrimonia procera
    • Agrimonia repens

Pharmacopée

  • Partie utilisée : Toute la plante sauf le rhizome (Le rhizome est la tige souterraine, généralement horizontale, de certaines plantes vivaces. Il diffère d'une racine par sa structure interne, et en ce qu'il porte...)
  • Composant chimique : Tanin, phytostérine, eupatorine, vitamines K et P, essence
  • Propriété : Astringent, vulnéraire, cholagogue, antiaphonique.
  • Mode d'emploi : infusion, oenoléen, sirop (Le sirop (du latin siropus, lui-même de l'arabe sharab) est un liquide visqueux et épais obtenu en faisant dissoudre une importante quantité de sucre dans de l'eau. La viscosité provient des nombreuses liaisons...), teinture

La plante entière séchée, récoltée à la floraison (La floraison est le processus biologique de développement des fleurs. Elle est contrôlée par l'environnement (lumière, humidité, température) et les phytohormones.), peut s'utiliser en tisane contre la diarrhée (La diarrhée est une quantité de selles émises dans un volume plus important que la normale, (> 300g/j) et avec une plus grande fréquence (>3 selles / jour).) et les troubles digestifs associés à la diarrhée et aurait aussi une action dans les inflammations des reins et de la vessie (La vessie est l'organe du système urinaire dont la fonction est de recevoir l'urine terminale produite par les reins puis de la conserver avant son évacuation au cours de la...).

Elle tient son nom de son action en bain d'oeil contre les taies, en calmant l'inflammation (Une inflammation est une réaction de défense immunitaire stéréotypée du corps à une agression : infection,...). Elle est aussi utilisée en bain de bouche (La bouche (encore dénommée cavité buccale ou cavité orale) est l'ouverture par laquelle la nourriture d'un animal entre dans son corps. Le mot gueule s'utilise aussi, mais avec un sens familier...) toujours contre l'inflammation des muqueuses, et sur les plaies en soins vétérinaires.

Galerie photos

Bibliographie

  • Nouvelle Flore, Gaston Bonnier (Gaston Bonnier est un botaniste français, né le 2 janvier 1853 à Paris et mort le 2 janvier 1922.) et Georges de Layens, éditions Belin ISBN 2 7011 1001 7
Page générée en 0.164 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique