Airelle
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Comment lire une taxobox
Airelle
Des myrtilles, Vaccinium myrtillus.
Classification classique
Règne Plantae
Division (La division est une loi de composition qui à deux nombres associe le produit du premier par l'inverse du second. Si un nombre est non nul, la fonction "division par ce nombre" est...) Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Ordre Ericales
Famille Ericaceae
Genre
Vaccinium
L., 1753
Classification phylogénétique
Ordre Ericales
Famille Ericaceae
Taxons de rang ( Mathématiques En algèbre linéaire, le rang d'une famille de vecteurs est la dimension du sous-espace vectoriel engendré par cette famille. Le...) inférieur

Espèces : De nombreuses espèces, voir texte.

Parcourez la biologie (La biologie, appelée couramment la « bio », est la science du vivant. Prise au sens large de science du vivant, elle recouvre une partie des sciences...) sur Wikipédia :
   
Portail:Biologie
   
Portail:zoologie
   
Portail:microbiologie
   
Portail:Conservation de la nature
   
Portail:Botanique
   
Portail:Agropédia
   
Portail:Plantes utiles
   
Portail:Hortipédia

Pour le langage de programmation, voir Airelle (Pour le langage de programmation, voir Airelle (langage)) (langage)

Les airelles sont des sous-arbrisseaux montagnards des régions tempérées du genre Vaccinium (famille des Éricacées). Le nom désigne également leur fruits.

Description

De la famille des Éricacées, les airelles (du portugais airella, du latin atra : " brûlé ") sont des petits arbustes de 20 à 50 cm de haut, phylogénétiquement apparentées aux bruyères, aux rhododendrons et azalées, à l'arbousier et à la busserole. Le nom désigne aussi bien le végétal (Les classifications scientifiques classiques regroupent sous le terme végétal ([veʒetal]/[veʒeto]) plusieurs lignées d'organismes vivants qui, selon l'origine...) que son fruit (En botanique, le fruit est l'organe végétal protégeant la graine. Caractéristique des Angiospermes, il succède à la fleur par transformation...).

Habitat

Leur répartition géographique s'étend des zones circumboréales aux montagnes des zones tropicales, notamment en Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et l'Océanie par le détroit de Béring et l'océan Pacifique; et à l'est, de l'Europe et de l'Afrique...) du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) et dans les massifs anciens d'Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité...). Comme toutes les Éricacées, ce sont des plantes acidophiles.

Feuilles

Les feuilles, coriaces, sont alternes, lancéolées, elliptiques, ovales ou arrondies, entières ou dentées. Le feuillage est généralement persistant, seules quelques espèces étant caduques.

Fleurs

Les fleurs éclosent au printemps (Le printemps (du latin primus, premier, et tempus, temps, cette saison marquant autrefois le début de l'année) est l'une des quatre saisons des zones tempérées, précédant l'été et suivant l'hiver. Il se...) et en été, solitaires, à l'aisselle des feuilles, ou en grappes axillaires ou terminales. Elles sont petites, cylindriques, globuleuses ou campanulées — en forme de cloche —, vertes, blanches, roses ou rouges. Elles ont un calice formé de cinq lobes, une corolle en clochette à cinq lobes enroulés vers l'extérieur, dix étamines et un seul pistil.

Fruits

Les fruits sont des baies — fruits charnus, indéhiscents, dont les graines sont noyées dans la pulpe — souvent sphériques, rouges, bleues — d'où le nom de bleuet — ou noires. Les baies étant comestibles, quelques espèces, notamment Vaccinium angustifolium, V. corymbosum, V. macrocarpon, V. oxycoccos et V. myrtillus, la myrtille, sont cultivées pour leurs fruits.

Espèces courantes

Les airelles regroupent plus de 400 espèces, dont les plus répandues sont :

Vaccinium angustifolium (airelle à feuilles étroites, bleuet)

Vaccinium angustifolium
Vaccinium angustifolium
Vaccinium angustefolium
Vaccinium angustefolium

L'airelle à feuilles étroites est un arbuste de 30 cm, étalé et très ramifié croissant dans l'est de l'Amérique du Nord. Les feuilles caduques de 2 à 4 cm de long sont angustifoliées, finement dentées, luisantes, vert (Le vert est une couleur complémentaire correspondant à la lumière qui a une longueur d'onde comprise entre 490 et 570 nm. L'œil humain possède un récepteur, appelé cône M, dont la bande passante est...) foncé et deviennent rouges en automne (L'automne est l'une des quatre saisons des zones tempérées. Elle se place entre l'été et l'hiver.).

Au printemps, apparaissent les fleurs campanulées de 5 à 10 mm, blanches ou rosées, parfois réunies en grappes pendantes de 3 à 5 cm de long. Les baies sphériques (bleuet) de 0,5 à 2 cm de diamètre (Dans un cercle ou une sphère, le diamètre est un segment de droite passant par le centre et limité par les points du cercle ou de la sphère. Le diamètre est aussi la longueur de ce segment. Pour indiquer...) sont noir bleuté et sucrées. Cette espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type » ou « apparence ») est le taxon de base de la systématique....) a une grande importance économique dans l'est de l'Amérique du Nord, et notamment dans la région du Lac (En limnologie, un lac est une grande étendue d'eau située dans un continent où il suffit que la profondeur, la superficie, ou le volume soit suffisant pour provoquer une stratification, une zonation, ou une régionalisation...) Saint-Jean au Québec, où on récolte les bleuets à l'état sauvage.

Vaccinium corymbosum (airelle en corymbe, bleuet cultivé)

L'airelle en corymbe donne les baies les plus grosses, ayant facilement 2 cm de diamètre. C'est l'espèce la plus cultivée en Amérique du Nord, particulièrement dans l'est des États-Unis.

Vaccinium macrocarpon (airelle à gros fruits, canneberge (La canneberge, la grande airelle rouge d’Amérique du Nord ou l’atoca (au Québec) ou encore appelée par son nom anglais, cranberry, est un arbrisseau qui croît dans les tourbières des...), à gros atocas)

L'airelle à gros fruits est un arbuste tapissant, aux rameaux fins, croissant dans l'est de l'Amérique du Nord.

Les feuilles persistantes de 1 à 2 cm de long sont oblongues, entières, vert foncé et deviennent bronze (Le bronze est le nom générique des alliages de cuivre et d'étain. Le terme airain désigne aussi le bronze, mais est plutôt employé en poésie et dans les textes littéraires, ainsi qu'en campanologie,...) en hiver (L'hiver est une des quatre saisons des zones tempérées.).

En été, les fleurs campanulées de 5 à 10 mm, roses, divisées en quatre lobes étroits sont portées par de fins pédoncules. Elles pendent à l'aisselle des feuilles, seules ou en bouquets de deux à dix. Les baies sphériques de 1 à 2 cm de diamètre sont rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage.) foncé.

Au Québec, où on la nomme aussi atoca ou ataca, elle est consommée traditionnellement en confiture. Aujourd'hui, elle est cultivée industriellement dans des cannebergières, terrains aménagés qui, à l'image des rizières, peuvent être ennoyés pour la culture (La Culture est une civilisation pan-galactique inventée par Iain M. Banks au travers de ses romans et nouvelles de science-fiction. Décrite avec beaucoup de...) et surtout pour la récolte (La Récolte (Countrycide) est le sixième épisode de la série anglaise de science fiction Torchwood.) qui a lieu par flottaison des baies. La destination principale de la production est le jus, très riche en vitamine C (La vitamine C est une vitamine hydrosoluble sensible à la chaleur et à la lumière.). C'est d'ailleurs ce qui l'a fait connaître en France. La production principale se fait aux États-Unis.

Vaccinium myrtilloides (airelle fausse-myrtille, bleuet)

La fausse-myrtille est un arbuste de 30 cm fréquentant les milieux secs au sol grossier ou les lieux humides, tels les tourbières. Elle partage souvent les même habitats avec l'airelle à feuille (La feuille est l'organe spécialisé dans la photosynthèse chez les végétaux supérieurs. Elle est insérée sur les tiges des plantes au niveau des nœuds....) étroite (Vaccinium angustifolium), avec laquelle elle est souvent confondue.

Les fleurs, campanulées, sont blanches ou rosées.

Vaccinium myrtillus (myrtille)

La myrtille fait l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être...) d'une description séparée.

Vaccinium oxycoccos (airelle canneberge, canneberge ou atocas)

Vaccinium oxycoccos
Vaccinium oxycoccos

La canneberge également.

Vaccinium uliginosum (airelle uligineuse ou airelle des marais)

L'airelle des marais (En géographie, un marais est un type de formation paysagère, au relief peu accidenté, où le sol est recouvert, en permanence ou par intermittence, d'une couche d'eau stagnante, en général peu...) est un sous-arbrisseau large de 30 à 80 cm qu'on trouve dans les tourbières, les landes, les pentes rocheuses subalpines et les bois humides des montagnes circumboréales, entre 500 à 3000 m d'altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et biogéographique qui explique la répartition de la vie sur...) (généralement de 900 à 1800 m). On l'appelle aussi airelle bleue, embrune ou orcette.

Les feuilles de 15 à 25 mm de long, assez fines pour laisser apparaître un fin réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit...) de nervures, sont entières, obtuses au sommet et glauques. De mai à juillet, s'épanouissent des fleurs de 5 mm.

Les baies globuleuses, bleu (Bleu (de l'ancien haut-allemand « blao » = brillant) est une des trois couleurs primaires. Sa longueur d'onde est comprise approximativement entre 446 et 520 nm. Elle varie en luminosité du cyan à une teinte plus sombre comme...) noir, ressemblent beaucoup aux myrtilles mais leur intérieur est blanc (Le blanc est la couleur d'un corps chauffé à environ 5 000 °C (voir l'article Corps noir). C'est la sensation visuelle obtenue avec un spectre lumineux continu, d'où l'image que l'on en...) et non rouge. Considérées comme non vénéneuses, elles provoquent pourtant des nausées lorsqu'elles sont consommées en grande quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou d’une autre manière de dénommer la valeur d’une collection ou un groupe de choses.).

Vaccinium vitis-idaea (airelle vigne (Les vignes sont des lianes de la famille des Vitaceae. Ce sont des plantes du genre Vitis largement cultivées pour leur fruit en grappes, le raisin, dont on tire un jus,...) d'Ida, airelle rouge)

Vaccinium vitis-idaea L.
Vaccinium vitis-idaea L.

L'airelle rouge est un sous-arbrisseau rampant de 10 à 30 cm et présent en Arctique (L’Arctique est la région entourant le pôle nord de la Terre, à l’intérieur et aux abords du cercle polaire. Elle se situe à l'opposé de l'Antarctique. L'Arctique inclut...), et dans le Nord de l'Eurasie, du Japon et de l'Amérique du Nord. Elle croît dans les bois clairs, les tourbières et les pelouses des zones alpines, à une altitude comprise entre 300 à 3000 m. En France, elle n'est commune que dans les Vosges, le Jura et les Alpes.

Les feuilles persistantes et coriaces, de 15 à 40 mm de long, obovales, luisantes, vert foncé sont légèrement échancrées à leur extrémité. Enroulées sur les bords et ponctuées sur la face inférieure, elles se distinguent ainsi des feuilles du raisin d'ours (Les ours (ou ursinés, du latin ŭrsus, de même sens) sont de grands mammifères plantigrades appartenant à la famille des ursidés. Il n'existe que huit espèces...) ou busserole (Arctostaphyllos uva-ursi).

Entre mai et juillet, apparaissent des fleurs de 5 à 7 mm de long, campanulées, blanches à rose foncé qui s'épanouissent en grappes compactes de 2 à 5 cm. Les baies sphériques de 3 à 6 mm de diamètre, rouge vif sont acides et sont utilisées pour accompagner les gibiers.

Lien interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à l'hôpital ou en cabinet pendant une durée...) : l'Airelle rouge (Vaccinium vitis-idaea)

Production

Récolte des canneberges, New Jersey, États-Unis
Récolte des canneberges, New Jersey (Jersey est la plus grande des îles Anglo-Normandes, dont la capitale est Saint-Hélier. Sa superficie est de 118,2 km2 et elle est peuplée de 91 084 habitants (Jersiais ou plus plaisamment...), États-Unis

Production en tonnes. Chiffres 2003-2004
Données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) de FAOSTAT (FAO)

États-Unis d'Amérique 280 503 80 % 270 000 78 %
Canada 52 651 15 % 53 400 16 %
Biélorussie 8 000 2 % 10 000 3 %
Lettonie 8 000 2 % 8 000 2 %
Azerbaïdjan 2 000 1 % 1 500 0 %
Ukraine 1 000 0 % 1 000 0 %
Tunisie 50 0 % 50 0 %
Turquie 50 0 % 50 0 %
Total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme. Exemple : "Le total des dettes". En physique le total...) 352 254 100 % 344 000 100 %

Principales autres espèces

  • Vaccinium acrobracteatum
  • Vaccinium alaskense
  • Vaccinium ambyandrum
  • Vaccinium amoenum
  • Vaccinium arboreum
  • Vaccinium arbuscula
  • Vaccinium arctostaphylos
  • Vaccinium ashei
  • Vaccinium boreale
  • Vaccinium bracteatum
  • Vaccinium brittonii
  • Vaccinium caesariense
  • Vaccinium caespitosum
  • Vaccinium calycinum
  • Vaccinium cespitosum
  • Vaccinium chunii
  • Vaccinium ciliatum
  • Vaccinium consanguineum
  • Vaccinium constablaei
  • Vaccinium coriaceum
  • Vaccinium cornigerum
  • Vaccinium corymbodendron
  • Vaccinium crassifolium
  • Vaccinium crenatum
  • Vaccinium cylindraceum
  • Vaccinium darrowi
  • Vaccinium darrowii
  • Vaccinium delavayi
  • Vaccinium deliciosum
  • Vaccinium dendrocharis
  • Vaccinium dependens
  • Vaccinium duclouxii
  • Vaccinium elliottii
  • Vaccinium emarginatum
  • Vaccinium erythrocarpum
  • Vaccinium floribundum
  • Vaccinium formosum
  • Vaccinium fuscatum
  • Vaccinium glaucoalbum
  • Vaccinium griffithianum
  • Vaccinium hirsutum
  • Vaccinium hirtum
  • Vaccinium hybrid
  • Vaccinium intermedium
  • Vaccinium japonicum
  • Vaccinium koreanum
  • Vaccinium laurifolium
  • Vaccinium leucanthum
  • Vaccinium maderensis
  • Vaccinium melanocarpum
  • Vaccinium membranaceum
  • Vaccinium modestum
  • Vaccinium mortinia
  • Vaccinium moupinense
  • Vaccinium myrsinites
  • Vaccinium neglectum
  • Vaccinium neilgherrense
  • Vaccinium nummularia
  • Vaccinium obtusum
  • Vaccinium occidentalis
  • Vaccinium oldhamii
  • Vaccinium ovalifolium
  • Vaccinium ovatum
  • Vaccinium padifolium
  • Vaccinium pallidum
  • Vaccinium parvifolium
  • Vaccinium phillyreoides
  • Vaccinium poasanum
  • Vaccinium praestans
  • Vaccinium reticulatum
  • Vaccinium retusum
  • Vaccinium roribundum
  • Vaccinium salicinum
  • Vaccinium scoparium
  • Vaccinium serratum
  • Vaccinium simulatum
  • Vaccinium smallii
  • Vaccinium sprengelii
  • Vaccinium stamineum
  • Vaccinium tallapausae
  • Vaccinium tenellum
  • Vaccinium vaccillans
  • Vaccinium varingifolium
  • Vaccinium virgatum
Page générée en 0.091 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique