Chêne rouvre - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs est disponible ici.
Comment lire une taxobox
Chêne rouvre
Quercus petraea
Quercus petraea
Classification classique
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division (La division est une loi de composition qui à deux nombres associe le produit du premier par...) Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Hamamelidae
Ordre Fagales
Famille Fagaceae
Genre Quercus
Nom binominal
Quercus petraea
(Matt.) Liebl., 1784
Classification phylogénétique (La classification phylogénétique est un système de classification des êtres...)
Ordre Fagales
Famille Fagaceae

Chêne rouvre (Le chêne rouvre ou chêne sessile (Quercus petraea) est un arbre des régions tempérées de...)

Retrouvez ce taxon sur Wikispecies

D'autres documents multimédia (Le mot multimédia est apparu vers la fin des années 1980, lorsque les CD-ROM se sont...)
sont disponibles sur Commons
Parcourez la biologie (La biologie, appelée couramment la « bio », est la science du vivant....) sur Wikipédia :
   
Portail:Biologie
   
Portail:zoologie
   
Portail:microbiologie
   
Portail:Conservation de la nature
   
Portail:Botanique
   
Portail:Agropédia
   
Portail:Plantes utiles
   
Portail:Hortipédia
inflorescences
inflorescences

Le chêne (Le chêne est le nom vernaculaire de nombreuses espèces d'arbres et d'arbustes appartenant...) rouvre ou chêne sessile (Quercus petraea) est un arbre (Un arbre est une plante terrestre capable de se développer par elle-même en hauteur, en...) des régions tempérées de l'hémisphère nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) de la famille des Fagacées. On le connait sous différentes appellations : chêne mâle, drille, drillar, durelin, chêne noir, chêne blanc (Le blanc est la couleur d'un corps chauffé à environ 5 000 °C (voir...)...

Le nom rouvre vient du latin Robur qui signifie aussi force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un...) et qui a probablement donné le nom commun "arbre" par déformation phonétique. L'adjectif sessile vient lui aussi du latin et veut dire "Qui peut s'asseoir" sous-entendu, directement sur les rameaux.

Caractères biologiques

C'est un grand arbre de 20 à 40 mètres de haut, à feuillage caduc. Il a une longévité (La longévité d'un être vivant est la durée de vie pour laquelle il est...) de 500 à 1000 ans. Il fructifie à partir de l'âge de 60 à 70 ans. C'est une espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type »...) monoïque. Elle est pollinisée par les insectes (Insectes est une revue francophone d'écologie et d'entomologie destinée à un large...) mais dispersée par les animaux. Il préfère les climats océaniques, suffisamment humides et les sols siliceux ou décalcifiés. C'est une espèce nettement calcifuge. C'est une espèce postpionnière.

Il demande une alimentation en eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les...) régulière mais supporte les sécheresses passagères.

Caractères descriptifs

  • L'écorce (L'écorce est le revêtement extérieur du tronc, des branches et des racines des arbres, et plus...) est lisse, légèrement fissurée longitudinalement,
  • Le houppier est ample mais assez clair,
  • Les jeunes rameaux sont glabres et luisants,
  • Les bourgeons sont ovoïdes,
  • Les feuilles sont alternes, glabres, nettement pétiolées, à base cunéiforme. Les lobes sont peu marqués, mais nombreux et réguliers,
  • Les glands sont sessiles de 1 à 2 centimètres de long, ovoïdes, globuleux, à cupule (La cupule est une sorte de coupe qui entoure la fleur ou le fruit de certains végétaux...) glabre.
  • La floraison (La floraison est le processus biologique de développement des fleurs. Elle est...) et la libération du pollen (Le pollen (du grec palè : farine ou poussière) constitue, chez les...) ont lieu généralement à la mi-mai en France.

Distribution géographique

C'est une espèce très commune en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un...) occidentale. On la retrouve partout dans les plaines et collines de France sauf dans la région méditerranéenne. Elle est commune dans toute l'Europe ne dépassant pas les 60° Nord en Norvège et atteint sa limite sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) au centre de l'Espagne et au sud de l'Albanie.

Elle se développe jusqu'à 1600 mètres d'altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau...) dans l'étage collinéen et à la base de l'étage montagnard. Elle s'hybride (En génétique, l'hybride est le croisement de deux individus de deux variétés,...) souvent avec le chêne pédonculé (Le Chêne pédonculé (Quercus robur L. = Q. pedunculata Ehrh.) est un arbre à feuillage caduc des...).

Exigences écologiques

  • Espèce de demi-ombre
  • Espèce mésoxérophile

Distribution spatiale

Peuplement en bois. Une des plus belles futaies de chênes rouvres se trouve en forêt (Une forêt ou un massif forestier est une étendue boisée, relativement dense,...) de Tronçais (Allier)

Qualité du bois

Le bois jaune (Il existe (au minimum) cinq définitions du jaune qui désignent à peu près la même...) brun clair est dur et dense. Il prend une grande valeur lorsqu'il est produit par des chênes de futaie. Il est alors très recherché pour l'ébénisterie, et la fabrication de merrains pour la tonnellerie, ainsi que pour le tranchage.

Utilisation alimentaire

Ils sont utilisés par l'homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo...) depuis des millénaires et toujours en période de disette.

  • les glands torréfiés sont un succédané du café.
  • La farine de glands écorcés, broyés et cuits à plusieurs eaux donne une purée qui peut s'utiliser immédiatement en plat salé ou dessert sucré ou être séchée et moulue ce donne une farine qui se conserve.

Utilisation médicinale

Ses bourgeons sont utilisés en gemmothérapie (La gemmothérapie est une médecine non conventionnelle fondée par le docteur Pol...)

Bibliographie

  • Guide des plantes sauvages commestibles et toxiques, les guides du naturaliste (Le mot naturaliste fait référence au domaine des sciences naturelles. L'adjectif qualifie...), François Couplan et Eva Stinner ISBN 2 603 00952 4
Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis !
Page générée en 0.010 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique