GLONASS
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

GLONASS (en russe ??????? est un acronyme pour ?????????? ????????????? ??????????? ??????? soit GLObal'naya NAvigatsionnaya Sputnikovaya Sistema, qui signifie Système GLObal de NAvigation par Satellite) est le nom du système de positionnement (Les systèmes de géopositionnement satellitaires sont des ensembles composés d’une constellation de satellites artificiels en orbite autour de la Terre et de récepteurs. Le récepteur, qui peut être au...) utilisé actuellement par la Russie.

Présentation

Le programme GLONASS (GLONASS (en russe ??????? est un acronyme pour ?????????? ????????????? ??????????? ??????? soit GLObal'naya NAvigatsionnaya Sputnikovaya Sistema, qui signifie Système GLObal de NAvigation par...) est né dans les années 1980, durant la Guerre froide. Les satellites qui le composent reçoivent le nom Ouragan (11F654) et leur réalisation est confiée au K.B.P.M. de Zhelenogorsk. D'une masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution du corps à la...) de 1413 kg, ils sont mis en orbite (En mécanique céleste, une orbite est la trajectoire que dessine dans l'espace un corps autour d'un autre corps sous l'effet de la gravitation.) par groupe de trois sur des orbites à 19 130 km, contenues dans trois plans orbitaux inclinés de 65 degrés environ.

Le 24 septembre 1995, les 24 satellites de la constellation (Une constellation est un ensemble d'étoiles dont les projections sur la voûte céleste sont suffisamment proches pour qu'une civilisation les relie par des lignes imaginaires, traçant ainsi une...) furent placés en orbite. Les derniers satellites sont opérationnels à partir de janvier 1996. Mais depuis la chute de l'Union soviétique, les crédits alloués au système GLONASS n'ont cessé de baisser et en octobre 2000, seuls six satellites sont en état de fonctionner. Devant l'urgence de la situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou non. Il inscrit un lieu dans un cadre plus général...), les autorités russes lancent le démarrage de deux nouvelles générations de satellites : Ouragan-M et Ouragan-K à durée de vie (La vie est le nom donné :) augmentée.

Le tir de 2003 emporte le premier Ouragan-M, sa précision est de 20 m dans le plan horizontal (Horizontal est une orientation parallèle à l'horizon, et perpendiculaire à la verticale. Une ligne horizontale va « de la gauche vers la droite » ou vice versa.), de 30 m dans le plan vertical (Le vertical (rare), ou style vertical, est un style d’écriture musicale consistant en accords plaqués.) et 5 cm/s en vitesse (On distingue :). Sa durée de vie est de sept ans. Actuellement (9 janvier 2007) 16 satellites sont en orbite. Un lancement le 25 décembre 2006 a placé trois nouveaux satellites en orbite mais n'ont pas encore été activé.

En novembre 2003, une déclaration d'intention est signée entre l'Agence spatiale fédérale russe (L’Agence spatiale fédérale russe (FKA, en russe ??????????? ??????????? ????????? ??????), qui était anciennement l’Agence spatiale russe (RKA, en russe...) et l'Organisation (Une organisation est) indienne pour la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par...) spatiale pour étudier la possibilité de mettre sur orbite des Ouragan-K au moyens de lanceurs indiens.

Les Ouragan-K pèsent environ 745 kg, leur précision est de 14 m dans le plan horizontal, de 20 m en altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et...), 5 cm/s en vitesse et peuvent êtres lancés par groupe de six par des lanceurs Proton-M/Briz-M. Le lancement du premier Ouragan-K est prévu pour 2008.

Les études concernant une quatrième génération de satellites Ouragan-KM ont débutées en 2002, leur mise en service est prévue pour 2015.

Depuis peu, le signal ( Termes généraux Un signal est un message simplifié et généralement codé. Il existe sous forme d'objets ayant des formes particulières. Les signaux lumineux sont...) GLONASS est utilisé dans le domaine civil par les géomètres et les topographes qui se servent (Servent est la contraction du mot serveur et client.) de récepteurs satellites compatibles avec les signaux GPS et les signaux GLONASS. Le système d'overlay EGNOS utilise conjointement les signaux GPS et GLONASS.

Toutefois GLONASS utilise le système géodésique (En géométrie, une géodésique désigne le chemin le plus court, ou l'un des chemins s'il en existe plusieurs, entre deux points d'un espace une fois qu'on s'est donné un moyen de mesurer les...) russe PZ-90 qui est sensiblement différent du système WGS 84 et comme les paramètres de transformation entre les deux systèmes géodésiques ne sont pas connus précisément, il convient de bien faire attention aux systèmes auxquels on se réfère.

Depuis quelques années, la Fédération de Russie a renforcé la couverture de la Tchétchénie (La République tchétchène (en russe : Чеченская Республика, Tchetchenskaïa Respoublika ; en...) pour le support des opérations militaires s'y déroulant, dégradant de fait la couverture d'autres parties du monde (Le mot monde peut désigner :).

Composition

Comme tous les systèmes de positionnement (On peut définir le positionnement comme un choix stratégique qui cherche à donner à une offre (produit, marque ou enseigne) une position crédible,...) par satellites, GLONASS est composé de deux parties :

  • la partie spatiale est constituée de 24 satellites, répartis sur 3 plans orbitaux à une altitude de 19 100 km. Contrairement aux satellites du système américain chaque satellite (Satellite peut faire référence à :) répète la même orbite après 8 jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les...). Chaque plan orbital comprend 8 satellites. Actuellement (2006) 2 plans sont complets.
  • la partie au sol est composée de 5 stations, la principale se trouve à Krasnoznamensk dans la région de Moscou ().

Coopération

La Russie a fait savoir qu'elle était intéressée pour coopérer au futur système de positionnement de l'Union européenne, Galileo (Galileo est le nom du futur système de positionnement par satellites européen, en test depuis 2004, qui commencera à être utilisable en 2010 et le sera pleinement en 2012.). Le système GLONASS ne serait cependant pas abandonné, mais Galileo serait son complément à partir de son véritable entrée en service (vers 2012).

Page générée en 0.010 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique