Vickers Wellington
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Wellington
[[Image:|300px]]
Rôle Bombardier
Constructeur Vickers
Date du premier vol 15 Juin 1936
Date de mise en service Octobre 1938
Date de retrait fin octobre 1945
Nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) construit 11 461
Équipage
6
Motorisation
Dimensions (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce sont sa longueur, sa largeur et sa profondeur/son épaisseur, ou bien son diamètre si c'est une pièce de révolution.)
[[Image:|300px]]
Longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa longueur est celle de l’objet complètement...) 19,68 m
Hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.) 5,33

' m

Surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois...) alaire 69,7 m²
Masses
À vide (Le vide est ordinairement défini comme l'absence de matière dans une zone spatiale.) 8 417 kg
Maximale 11 703 kg
Performances
Vitesse (On distingue :) maximale 410 km/h
Plafond (Par extension, un plafond représente le maximum de quelque chose :) 6 710 m
Vitesse ascensionnelle 320 m/min
Distance franchissable 3 540 km
Charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non pécuniaire...) alaire 168 kg/m²
Rapport poids/poussée 0,13
Armement
Interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à l'hôpital ou en cabinet pendant une durée variable selon le "Diplôme...) 8 mitrailleuses de 7,7 millimètres
Externe 2 040 kilogrammes (Le kilogramme (symbole kg) est l’unité de masse du Système international d'unités (SI).) de bombes en soute (Une soute est la partie d'un bateau aménagée dans l'entrepont ou la cale où l'on entrepose le matériel ou les provisions et les vivres.) ou 1 bombe de 1 814 kilogrammes
Avionique

Le Vickers Wellington (Le Vickers Wellington est un bombardier bimoteur britannique conçu dans les années 1930. Il a été employé couramment pendant les 2 premières années de la Seconde Guerre...) est un bombardier bimoteur britannique conçu dans les années 1930. Il a été employé couramment pendant les 2 premières années de la Seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de mesure du temps. La seconde d'arc est...) Guerre mondiale avant d'être remplacé par des bombardiers quadrimoteur beaucoup plus grands, comme l'Avro Lancaster (L'Avro Lancaster a été développé sur la base du bombardier bimoteur Manchester. Cet appareil, qui n'a pas connu le succès car ses performances étant bien en-deçà des estimations et des espérances, a failli sonner le glas...). Le Wellington a été appelé populairement "Wimpy" par le personnel de service d'après le personnage J.Wellington Wimpy de dessins animés de Popeye (Popeye est le nom d'un personnage de bande dessinée et de films d'animation, créé par Elzie Crisler Segar en 1929.).

Histoire

Le Wellington emploie une stucture géodésique (En géométrie, une géodésique désigne le chemin le plus court, ou l'un des chemins s'il en existe plusieurs, entre deux points d'un espace une fois qu'on s'est donné un moyen de mesurer les distances,...) unique conçue par le célèbre Barnes Willis pour le bombardier monomoteur (On appelle monomoteur tout appareil, aussi bien aérien que terrestre ou maritime, qui n'utilise qu'un seul et unique moteur pour se déplacer.) Vickers (Vickers, fondé initialement comme Vickers Company en 1828, était un fabricant britannique d'équipement militaire traditionnellement basé...) Wellesley. Le fuselage (Le fuselage désigne l'enveloppe d'un avion qui reçoit généralement la charge transportée, ainsi que l'équipage. Le fuselage d'un avion supporte la...) est construit à partir de poutres à rainures, faites en alliage (Un alliage est une combinaison d'un métal avec un ou plusieurs autres éléments chimiques.) d'aluminium (L'aluminium est un élément chimique, de symbole Al et de numéro atomique 13. C’est un élément important sur la Terre avec 1,5 % de la masse totale.) (duralumin) et qui forment un grand lacis. On fixe des baguettes en bois à la surface de l'alu que l'on recouvre de " textile irlandais " qui, recouvert de nombreuses couches d'enduit, constitue l'enveloppe extérieure de l'avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par un organe moteur (dans le cas d'un engin sans moteur, on parlera de...). C'est ce tressage en métal (Un métal est un élément chimique qui peut perdre des électrons pour former des cations et former des liaisons métalliques ainsi que des liaisons ioniques dans le...) qui a donné à l'avion sa très grande résistance, car chaque stringer pouvait supporter le poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la Terre sur un corps massique en raison uniquement du voisinage de la Terre. Elle est...) venant même de l'autre côté de l'avion. Même si les poutres de côté étaient arrachées, la structure de l'avion restait intacte. Des Wellingtons avec des fuselages très endommagés continuèrent à rentrer à la base contrairement à ce qui se serait passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble des configurations successives du monde et s'oppose au futur sur une échelle des temps centrée sur le...) pour d'autres types d'avions. L'effet le plus spectaculaire était lorsque l'enduit avait brûlé, mettant ainsi la structure à nu.

Cependant, le système de construction a également des inconvénients. Il ralentit considérablement la construction du Wellington, alors que d'autres conceptions utilisaient les techniques de construction monocoque (Une automobile monocoque est un véhicule constitué d'un seul tenant, sans qu'il n'y ait de châssis pour en assurer la rigidité, cette dernière étant offerte par la...). En outre, il n'est pas possible de percer des trous dans le fuselage pour fixer des montants additionels d'accès ou d'équipement.

Néanmoins, vers la fin des années 1930, Vickers construit un Welington par jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début...) à Weybridge et 50 par mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) à Chester. La production maximale en temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) de guerre en 1942 s'élevait à 70 Wellington par mois à Weybridge, 130 à Chester et 102 à Blackpool.

Le prototype K4049 conçu pour satisfaire la spécification ministérielle B.9/32, vola la première fois avec le Type 271 à Brookland le 15 juin 1936 avec comme pilote J. Summers. Après beaucoup de changements, l'avion est accepté le 15 août 1936 avec le nom de Wellington. Le premier modèle fut le Wellington Mk I, actionné par une paire (On dit qu'un ensemble E est une paire lorsqu'il est formé de deux éléments distincts a et b, et il s'écrit alors :) de moteurs (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou travail.[réf. nécessaire]) Bristol Pegasus de 780 kW, construit à 180 exemplaires dont 150 pour la Royal Air Force (La Royal Air Force (force aérienne royale en anglais, le plus souvent abrégée en RAF) est l'armée de l'air de l'armée britannique. Elle forme avec la British Army et la Royal...) et 30 pour la Royal New Zealand Air Force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale « cardinale » équivalent au...) (Armée de l'air de la Nouvelle-Zélande). Le Mk I entre la première fois en service avec le 9th squadron de la RAF en octobre 1938. À la déclaration de guerre, les escadrons de bombardiers lourds du Royal Air Force Bomber Command sont équipés de 183 Wellington Mk IA dont les tourelles ont été améliorées. Le Wellington fut surclassé par ses contemporains bimoteurs, le Handley Page (La Handley Page Aircraft Company fut fondée par Frederick Handley Page en 1909, et fut la première entreprise britannique à concevoir et fabriquer ses appareils à l'échelle industrielle. Elle...) Hampden et l'Armstrong Whitworth Whitley (L'Armstrong-Whitworth A.W. 38 Whitley est un bombardier bimoteur britannique de la Seconde Guerre mondiale. Entré en service en mars 1937, le Whitley fut un des premiers...), mais il leur fut supérieur en longévité (La longévité d'un être vivant est la durée de vie pour laquelle il est biologiquement programmé, dans des conditions idéales et en l'absence...). Le premier bombardement de la guerre par la RAF a été réalisé par des Wellingtons des 9th et 149th Squadron, avec aussi des Bristol Blenheims, le 4 septembre 1939 à Brunsbüttel en Allemagne. Pendant ce raid, 2 Wellingtons furent les premiers avions à être descendus sur le front de l'Ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se couche le Soleil à l'équinoxe, le couchant...). Le Wellington participe aussi au premier raid de nuit sur Berlin le 25 août 1940. Dans le premier raid de 1000 bombardiers sur Cologne, le 30 mai 1942, 599 des 1046 avions étaient des Wellington (dont 101 étaient pilotés par des équipages polonais).

Les Wellington du Bomber Command ont réalisé 47 409 missions, ont largué 41 823 tonnes de bombes et 1 332 d'entre eux ont été perdus.

En 1944, les Wellingtons du Coastal Command sont déployés en Grèce et participent à diverses missions de soutien pendant la participation de la RAF pendant la guerre civile grecque. Quelques Wellington ont été cédés a l'Armée de l'air grecque.

Page générée en 1.301 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique