Carouge de Porto Rico - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Carouge de Porto Rico
 Agelaius xanthomus
Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Passeriformes
Famille Icteridae
Genre Agelaius
Nom binominal
Agelaius xanthomus
(Sclater, 1862)
Statut de conservation IUCN :

EN B1ab(i,ii,iii) : En danger
Schéma montrant le risque d'extinction sur le classement de l'IUCN.

Le Carouge de Porto Rico (Agelaius xanthomus) est une espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type »...) de carouges endémique de Porto Rico (Porto Rico (localement Puerto Rico) est un État libre associé aux États-Unis avec un...).

Description

Le carouge de Porto Rico est un oiseau (Un oiseau (ou classe des Aves) est un animal tétrapode appartenant à l'embranchement des...) noir avec une tache jaune (Il existe (au minimum) cinq définitions du jaune qui désignent à peu près la même...) au niveau de chacune de ses épaules. Les jeunes ont une coloration moins vive avec un abdomen (L’abdomen désigne une partie du corps humain ou du corps d'un animal.) marron. Bien que la différence de coloration du plumage est imperceptible entre les sexes, il y a un dimorphisme sexuel dans cette espèce, avec des mâles d’une taille supérieure aux femelles. Les anomalies de plumage sont rares dans l’espèce. Les individus adultes mesurent entre 20 et 23 cm. En moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de...), les mâle pèsent 41 g et les femelles 35 g. La distinction entre sexes peut également être faite à partir de mesures des ailes, celles des mâles étant 1,1 fois plus longues (102,8 mm contre 93,3 mm pour les femelles).

Alimentation

Le carouge de Porto Rico est omnivore, mais il est souvent considéré comme insectivore, les insectes (Insectes est une revue francophone d'écologie et d'entomologie destinée à un large...) représentant la majorité de son alimentation. Westmore et Post ont réalisé des études pour déterminer les habitudes alimentaires de A. x. xanthomus. Ces études consistaient à analyser le contenu stomacal de plusieurs individus (25 pour Post et 55 pour Westmore). Elle a mis en évidence une consommation d’insectes appartenant aux ordres des Lepidoptera (Les lépidoptères (Lepidoptera) sont un ordre d’insectes dont la forme adulte est...), Orthoptera, Homoptera, Coleoptera (Les coléoptères (Coleoptera) forment l'ordre d'insectes dont les humains ont...), Diptera (Les diptères sont un ordre d'insectes, classe des ptérygotes, section des...), Dermaptera et Hymenoptera, d’arachnides de l’ordre des Araneae (Les araignées ou aranéides (ordre des Araneae) sont des prédateurs...), de mollusques inidentifiés et de matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses...) végétale. L’espèce consomme également des aliments conçus par l’homme comme des aliments pour animaux d’élevage, de la nourriture humaine (riz cuisiné et sucre) et de la nourriture pour chien (Le chien (Canis lupus familiaris) est un mammifère domestique de la famille des canidés,...) ou pour singe (Un singe (du latin simius, pluriel Simia) est un animal faisant partie du groupe constitué par...). La matière végétale est ingérée dans les aliment industriels tandis que les insectes sont glanés dans la canopée (La canopée est l'étage supérieur de la forêt, en contact direct avec...).

Aucune étude ne s’est intéressée au comportement alimentaire de la sous-espèce de Mona, mais les consommations d’insectes, d’araignées, de fruits provenant de différentes espèces de Pithecellobium et de diverses espèces de cactus (Selenicereus, Cephalocereus royenii, Harrisia portoricensis, et Opuntia), de graines de Bursera simaruba et de Ficus (Les Ficus forment un genre dans la famille des Moraceae, représenté par des arbres, des...), et de nectar d’Aloe (Aloe vularis), de yucca et de Croton discolor ont été observées.

Habitat et répartition

L’espèce était autrefois communément rencontrée dans les forêts bordant les côtes de l’archipel de Porto Rico, mais au cours du 20ème siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui...) ces forêts furent détruites pour faire place à la culture (La Culture est une civilisation pan-galactique inventée par Iain M. Banks au travers de ses...) de canne à sucre (Ce que l'on nomme habituellement le sucre est, dès 1406, une "substance de saveur douce...). Après le déclin de l’industrie sucrière dans les années 1930, les zones proches des côtes furent destinées à la construction. Au final, l’espèce limite aujourd’hui son aire de répartition à trois régions : les îles de Mona et Monito, où s’est développée (En géométrie, la développée d'une courbe plane est le lieu de ses centres de...) la sous-espèce (A. x. gmonensis), la station navale de la route (Le mot « route » dérive du latin (via) rupta, littéralement « voie...) de Roosevelt à l’est de Porto Rico, et la forêt (Une forêt ou un massif forestier est une étendue boisée, relativement dense,...) sèche et les mangroves du sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) de l’île de Porto Rico. L’espèce a également été observée à l’intérieur des terres, dans la ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour...) de montagne (Une montagne est une structure topographique significative en relief positif, située à la...) de Lares et dans les forêts tropicales en dehors de la saison (La saison est une période de l'année qui observe une relative constance du climat et de...) de reproduction. La destruction de son habitat et le parasitisme des nichées par le vacher luisant (molothrus bonariensis) mena à une forte diminution de la population au milieu des années 1970 et au début des années 1980. En 1976, la population était estimée à 2000 individus, et elle avait chuté à 300 individus en 1982. Des efforts de sauvegarde (En informatique, la sauvegarde (backup en anglais) est l'opération qui consiste à...) ont permis d’accroître la population à 1250 couples.

En 1976 Post et Willey estimaient la population de la sous-espèce de Mona à 200 individus. Les études et relevés postérieurs menés de 1981 à 1995 estimaient cette population à entre 220 et 400 individus. Des études menées dans l’île de Monito, située 5 km au nord-ouest (Le nord-ouest est la direction entre les points cardinaux nord et ouest. Le nord-ouest est...) de Mona, indiquent en moyenne 25 individus ayant été observés. Ces études mettent par ailleurs en évidence des déplacements d’oiseaux entre les îles de Mona et Monito.

Le carouge de Porto Rico n’est pas un oiseau migrateur, mais une fraction de la population se dirige des côtes vers l’intérieur des terres en dehors de la saison de reproduction.

Page générée en 0.065 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique