Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives

Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives - Définition et Explications

Introduction

Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives
Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives

Création 18 octobre 1945
Siège Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien,...) (siège social)
Gif-sur-Yvette (siège administratif)
Pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas...) France France
Directeur Bernard Bigot, administrateur général
Disciplines Énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) nucléaire (Le terme d'énergie nucléaire recouvre deux sens selon le contexte :)
Défense et sécurité
Télécommunications (Les télécommunications sont aujourd’hui définies comme la transmission à distance d’information avec des moyens électroniques. Ce terme est plus utilisé que le terme synonyme officiel «communication...)
Recherche fondamentale (La recherche fondamentale regroupe les travaux de recherche scientifique n'ayant pas de finalité économique déterminée au moment des travaux. On oppose en général la recherche fondamentale à la recherche...)
Site internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et...) http://www.cea.fr/

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche scientifique (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques....) français dans les domaines de l’énergie, de la défense, des technologies de l'information, des sciences de la vie (La vie est le nom donné :) et de la santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.), implanté sur neuf sites en France. Longtemps appelé Commissariat à l'énergie atomique (CEA), il a changé de nom pour Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) suite à la loi no 2010-237 de finances rectificatives pour 2010, promulguée le 9 mars 2010.

Les principaux centres d'études sont implantés à Saclay (Île-de-France), Marcoule (Créé en 1956, le site nucléaire de Marcoule s'étend sur les communes de Chusclan et Codolet, proches de Bagnols-sur-Cèze, dans le Gard. Ce site industriel,...), Cadarache (Le centre de Cadarache est un centre de recherche nucléaire français situé dans les Bouches-du-Rhône, au confluent du Verdon et de la Durance sur un site de 1 625 hectares sur la commune de Saint-Paul-lès-Durance, à 35 km au nord-est...) (Provence) et Grenoble.

Le CEA est un établissement public (En droit français, un établissement public est une personne morale de droit public, disposant d'une certaine autonomie administrative et financière (contrairement à une administration centrale de l'État par exemple) afin de remplir une...) industriel et commercial (Un commercial (une commerciale) est une personne dont le métier est lié à la vente.) (EPIC). Il a pour mission principale de développer les applications de l'énergie nucléaire (Le terme d'énergie nucléaire recouvre deux sens selon le contexte :) dans les domaines scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.), industriel, et de la défense nationale. En 2009, il employait 15 718 salariés, et son budget (Un budget est un document comptable prévisionnel distinguant les recettes et les dépenses.) annuel était de 3,9 milliards d'euros.

Organisation

Il est organisé en cinq grandes directions (par ordre décroissant d’effectifs) :

  • direction de l'énergie nucléaire ;
  • direction des applications militaires ;
  • direction de la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la...) technologique ;
  • direction des sciences de la matière ;
  • direction des sciences du vivant.

Le CEA est l'actionnaire majoritaire d’Areva, société chapeautant Areva NC (Areva NC, précédemment Cogema[1] (Compagnie générale des matières nucléaires, jusqu'au 1er mars 2006), créée en 1976, est une entreprise française, filiale à 100 % du groupe public Areva, spécialisée dans les...) (ex-Cogema) et Areva NP (Areva NP, précédemment Framatome ANP [1] (Advanced Nuclear Power, jusqu'au 1er mars 2006), est une entreprise de fourniture pour l'industrie nucléaire fondée en 2001, par l'entreprise française Framatome et l'entreprise allemande...) (ex-Framatome).

Le CEA est également actionnaire de :

  • CEA Investissement, société spécialisée dans l'investissement en capital de pré-amorçage
  • Avenium Consulting, société spécialisée dans la commercialisation de licences

Gouvernance

Hauts-commissaires

  • Frédéric Joliot-Curie (Jean Frédéric Joliot (19 mars 1900 à Paris (16è arr.) - 14 août 1958 à Paris) était un physicien français.) (1945-1950), nommé par Charles de Gaulle
  • Francis Perrin (1950-1970), nommé en 1950 par Vincent Auriol, renouvelé en 1956 par René Coty, en 1961 et 1966 par Charles de Gaulle
  • Jacques Yvon (1970-1975), nommé par Georges Pompidou
  • Jean Teillac (1975-1993), nommé en 1975 par Valéry Giscard d’Estaing, renouvelé en 1981 par François Mitterrand
  • Robert Dautray (1993-1998), nommé par François Mitterrand
  • René Pellat (1998-2003), nommé par Jacques Chirac
  • Bernard Bigot (2003-2009), nommé par Jacques Chirac
  • Catherine Cesarsky (2009-), nommée par Nicolas Sarkozy

Administrateurs généraux

  • Raoul Dautry (Raoul Dautry est un ingénieur, dirigeant d'entreprises publiques et homme politique français, né le 16 septembre 1880 à Montluçon (Allier) et décédé le 21...) (1945-1951), nommé par Charles de Gaulle
  • Pierre Guillaumat (1951-1958), nommé par René Pleven
  • Pierre Couture (1958-1963), nommé par Charles de Gaulle
  • Robert Hirsch (1963-1970), nommé par Charles de Gaulle
  • André Giraud (1970-1978), nommé par Georges Pompidou
  • Michel Pecqueur (1978-1983), nommé par Valéry Giscard d’Estaing
  • Gérard Renon (1983-1986), nommé par François Mitterrand
  • Jean-Pierre Capron (1986-1989), nommé par François Mitterrand
  • Philippe Rouvillois (1989-1995), nommé par François Mitterrand
  • Yannick d'Escatha (1995-1999), nommé par Jacques Chirac
  • Pascal Colombani (2000-2002), nommé par Jacques Chirac
  • Alain Bugat (2003-2009), nommé par Jacques Chirac
  • Bernard Bigot (2009- ), nommé par Nicolas Sarkozy

Comité de l'énergie atomique

Le Comité de l'énergie atomique arrête le programme de recherche, de fabrication et de travaux du commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives. Il est composé de :

  • Bernard Bigot, administrateur général du CEA
  • Catherine Cesarsky, haut commissaire à l'énergie atomique
  • Édouard Guillaud, chef d'état-major des armées
  • Philippe Josse, directeur du budget
  • Laurent Collet-Billon, délégué général pour l'armement (Direction générale de l'Armement)
  • Pierre Sellal, secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et européennes
  • Pierre-Franck Chevet (En architecture religieuse, le chevet (du latin caput, « tête ») désigne généralement l'extrémité d'une église, parce que, dans les édifices de croix...), directeur général de l'énergie et du climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une région donnée pendant une période de temps donnée. Il se distingue de la...)
  • Agnès Buzyn, présidente de l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical Physics est un tel institut.) de radioprotection (La radioprotection désigne l'ensemble des mesures prises pour assurer la protection de l'homme et de son environnement contre les effets néfastes des...) et de sûreté nucléaire (La sûreté nucléaire est un terme définissant l'ensemble des activités ayant trait au maintien de l'intégrité des mécanismes, process, outils ou instruments contenant de la...)
  • Alain Fuchs, président-directeur général du Centre national de la recherche scientifique
  • Ronan Stéphan, directeur général pour la recherche et l'innovation
  • Marcel Jurien de la Gravière, délégué à la sûreté nucléaire
  • Jacques Prost, directeur général de l'ESPCI ParisTech, membre de l'Académie des sciences (Une académie des sciences est une société savante dont le rôle est de promouvoir la recherche scientifique en réunissant certains des chercheurs les plus éminents, en tenant des séances au cours desquelles des travaux sont présentés et...)
  • Henri Proglio, président d'électricité de France (Électricité de France (EDF) est une entreprise publique créée le 8 avril 1946 à la suite de la proposition de nationalisation des biens de diverses entreprises de...)
  • Anne Lauvergeon (Anne Lauvergeon (née le 2 août 1959 à Dijon en Côte-d'Or), est une dirigeante d'entreprises française, présidente du directoire d'Areva.), présidente d'Areva (Areva est un groupe industriel français spécialisé dans les métiers de l'énergie. Cette entreprise est présente au niveau international avec un réseau commercial...)

Visiting comittee

Le Visiting comittee est constitué d’experts internationalement reconnus et est chargé de fournir un point (Graphie) de vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) sur les stratégies et les orientations de la recherche du CEA2.

  • David Andelman, université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et...) de Tel Aviv
  • Giovanni Ciccotti, université de Rome La Sapienza
  • Thomas Ebbesen, université de Strasbourg (L’université de Strasbourg (UDS) est une université française située à Strasbourg en Alsace. Son origine remonte à la création du gymnase Jean-Sturm en...)
  • Antoine Georges, École polytechnique et Collège de France (Le Collège de France, situé au no 11 place Marcelin-Berthelot dans le quartier latin de Paris (Ve arrondissement), est un grand établissement d'enseignement et de recherche....)
  • Serge Haroche, Collège (Un collège peut désigner un groupe de personnes partageant une même caractéristique ou un établissement d'enseignement.) de France et École normale supérieure
  • Jacques Livage, université Pierre-et-Marie-Curie (L'université Paris VI (Paris 6), ou université Pierre et Marie Curie (UPMC), est une université de sciences et de médecine située sur le Campus de Jussieu, dans le Quartier Latin de Paris....)
  • Krishnaswamy Ravi-Chandar, université du Texas
  • Burton Richter, prix Nobel 1976, Centre de l'accélérateur linéaire de Stanford
  • Marshall Stoneham, University College de Londres (University College London, couramment abrégé UCL, est le plus ancien collège constitutif de l'Université de Londres, et l'un de ses deux membres...)
  • Horst Stormer, prix Nobel 1998, université de Columbia
  • Sune Svanberg, université de Lund
Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives
Page générée en 0.869 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique