Gaude
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Gaude
 Reseda luteola
Classification classique
Règne Plantae
Division (La division est une loi de composition qui à deux nombres associe le produit du premier par l'inverse du second. Si un nombre est non nul, la fonction "division par ce nombre" est la réciproque de la fonction "multiplication...) Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Ordre Capparales
Famille Resedaceae
Genre Reseda
Nom binominal
Reseda luteola
L., 1753
Classification phylogénétique
Ordre Brassicales
Famille Resedaceae
 Détail des fleurs

La gaude, ou réséda des teinturiers, est une plante herbacée (Une plante herbacée a au moins une de ces caractéristiques : fleur, feuille, rameau ou écaille verticullée, feuille réduite a des collerettes et placée les une au dessus des autre et sporanges groupés au sommet de...) bisannuelle de la famille des Résédacées, assez commune en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme...) occidentale et méridionale, qui fut cultivée autrefois comme plante (Les plantes (Plantae Haeckel, 1866) sont des êtres pluricellulaires à la base de la chaîne alimentaire. Elles forment l'une des subdivisions (ou règne) des Eucaryotes....) tinctoriale. Toute la plante contient des matières colorantes de la famille des flavonoïdes (couleur jaune).

Nom scientifique : Reseda luteola L.

Noms vernaculaires : gaude, réséda des teinturiers, réséda jaunâtre, grand réséda, herbe (On appelle herbe, dans une acception large, toute plante annuelle ou vivace, non ligneuse, faisant partie des angiospermes (monocotylédones ou dicotylédones),...) à jaunir, herbe jaune (Il existe (au minimum) cinq définitions du jaune qui désignent à peu près la même couleur :), mignonette jaunâtre, herbe des juifs...

Description

Plante bisannuelle, persistant parfois plusieurs années, de 50 cm à 1,20 m de haut. Racine de type pivotant. Feuilles allongées entières. Fleurs jaune verdâtre, à trois pétales, groupées en grappes allongées.

Caractéristiques

  • Organes reproducteurs
    • Couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude(s) donnée(s).) dominante des fleurs : jaune
    • Période de floraison : juin-octobre
    • Inflorescence : racème simple
    • Sexualité : hermaphrodite
    • Ordre de maturation : homogame
    • Pollinisation : entomogame, autogame
  • Graine
    • Fruit : capsule
    • Dissémination : épizoochore
  • Habitat et répartition
    • Habitat type : friches vivaces mésoxérophiles, médioeuropéennes
    • Aire de répartition : circumboréal

Utilisation

La gaude contient un principe colorant (Un colorant est une substance utilisée pour apporter une couleur à un objet à teinter.) qui est le lutéolol (ou lutéoline) isolé pour la première fois par le chimiste (Un chimiste est un scientifique qui étudie la chimie, c'est-à-dire la science de la matière à l'échelle moléculaire ou atomique ("supra-atomique"). Le mot chimiste est dérivé...) français Chevreul. Elle produit une teinte jaune très solide, considérée comme la meilleure des teintures jaunes. Toute la partie aérienne est utilisée à cet effet (tiges, feuilles notamment).

Cette plante porte aussi le nom d'"herbe des juifs" car c'est l'une des plantes utilisée, du XIIIe au XVIIIe siècle, par les juifs du Comtat Venaissin (qui était alors un domaine pontifical) pour teindre en jaune les chapeaux qu'ils étaient tenus de porter comme signe distinctif.

Distribution

Cette plante est originaire du pourtour du bassin méditerranéen et d'Asie (L'Asie est un des cinq continents ou une partie des supercontinents Eurasie ou Afro-Eurasie de la Terre. Il est le plus grand continent (8,6 % de la surface totale terrestre ou 29,4 % des terres émergées) et le plus peuplé...) occidentale. On la trouve notamment en Égypte et en Libye, dans le péninsule Ibérique, l'Italie et les Balkans, ainsi qu'au Moyen-Orient de la Turquie à l'Iran, ainsi qu'au Pakistan.

Autrefois cultivée en France (Languedoc-Roussillon, alentours de Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les confluents de la Marne et de...), nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) des Hauts de Seine), en Allemagne et en Grande-Bretagne (La Grande-Bretagne (en anglais Great Britain) est une île bordant la côte nord-ouest de l'Europe continentale. Elle représente la majorité du territoire du Royaume-Uni. En son acception...), elle s'y est parfois naturalisée,il en reste quelques pieds ça et là.Mais,ils restent rares.

Références externes

  • Référence Tela Botanica (France métro) : Reseda luteola (fr)
Page générée en 0.116 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique