Ivan Joltovsky - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Ivan Vladislavovitch Joltovsky
Ivan Joltovsky
Ivan Joltovsky

Naissance 27 novembre 1867
Pinsk (Biélorussie)
Décès 16 juillet 1959 (à 91 ans)
Moscou ()
Nationalité russe puis soviétique
Profession(s) Architecte (L'architecte est le professionnel du bâtiment dont la fonction est de concevoir et de diriger...)
Formation Académie (Une académie est une assemblée de gens de lettres, de savants et/ou d'artistes reconnus par leurs...) impériale des beaux-arts

Ivan Vladislavovitch Joltovsky (en russe : Иван Владиславович Жолтовский, né le 27 novembre 1867 à Pinsk, mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si...) le 16 juillet 1959 à Moscou) fut un architecte et enseignant russe puis soviétique. Il exerça, surtout à Moscou, de 1898 à sa mort. Il fut un maître de l'architecture (L’architecture peut se définir comme l’art de bâtir des édifices.) néorenaissante avant la révolution de 1917, avant de devenir une des figures-clés de l'architecture stalinienne (L'architecture stalinienne (en russe :...).

Sa jeunesse

Ivan Joltovsky (Ivan Vladislavovitch Joltovsky (en russe : Иван...) est né à Pinsk (aujourd'hui en Biélorussie). À 20 ans il commença ses études à l'Académie impériale des beaux-arts de Saint-Pétersbourg. Il reçut son diplôme (Le diplôme (grec ancien :δίπλωµα, diploma...) au bout de onze ans, terminant en 1898 – à cours d'argent (L’argent ou argent métal est un élément chimique de symbole Ag — du...), il fit de longues parenthèses lors de ses études pour aller travailler dans des agences d'architecture pétersbourgeoises. Au moment de son diplôme Joltovky avait alors une expérience de premier ordre dans la conception, la technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) et la gestion de projet (La gestion de projet ou conduite de projet est une démarche visant à structurer, assurer et...). Il conservera cette approche de terrain tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) au long de sa carrière, étant un directeur de chantier tout à fait particulier dans la profession architecturale. Joltovsky voulait s'installer à Tomsk après ses études, mais finalement il accepta un emploi proposé par l'école d'Art Stroganov de Moscou. Il devint chargé de travaux dirigés en architecture quelques semaines seulement après son diplôme – un travail à mi-temps qui lui octroyait du temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le...) pour une pratique professionnelle.

Conseiller des bolcheviks, 1917-1926

Joltovsky resta à Moscou tout au long de la Première Guerre mondiale, de la Révolution de 1917 et de la guerre civile. En 1918, Alekseï Chtchoussev et lui dirigeaient la seule agence architecturale d'État de Moscou, employant et formant (Dans l'intonation, les changements de fréquence fondamentale sont perçus comme des variations de...) de jeunes futurs (Futurs est une collection de science-fiction des Éditions de l'Aurore.) architectes comme Ilya Golossov, Panteleimon Golossov, Constantin Melnikov (Constantin Stepanovitch Melnikov (en russe :...), Nikolaï Ladovski (Nikolaï Alexandrovitch Ladovski (en russe :...) et Nikolaï Kolli (les « douze disciples » se dirigeront à parts égales vers le Constructivisme et l'art traditionnel). Il n'y avait pas de commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un...), surtout des réparations ou des extensions de vieilles propriétés, et peu furent effectivement réalisées. Quand les constructions s'arrêtaient, il se concentrait sur l'enseignement (L'enseignement (du latin "insignis", remarquable, marqué d'un signe, distingué) est une...) ou l'étude de l'urbanisme (L’urbanisme est à la fois un champ disciplinaire et un champ professionnel recouvrant...).

Joltovsky continua d'enseigner à la Vkhoutemas. Alors que l'école d'architecture de Léningrad (la Vkhoutein) avait une direction conservatrice, l'école de Moscou (la Vhkoutemas) devint un havre pour les modernistes. Jolthovsky fut épargné par la rhétorique révolutionnaire, opposant nouveaux aux anciens : après tout, il était l'employeur de nombreux architectes modernistes, leur donnant toutes les commandes qu'il pouvait obtenir (comme le pavillon de la foire agricole de toutes les provinces russes de 1923, un projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a...) dirigé en commun par Joltovsky et Chtchoussev).

Avec Chtchoussev, ainsi que ses jeunes collaborateurs, Joltovsky supervisa le premier plan d'urbanisme de Moscou. Ce travail lui valut un grand crédit auprès de l'administration bolchévique. Il rencontra Lénine par qui il fut fort bien reçu ; dans les propres mémoires de Joltovsky (qui reçurent l'agrément du commissariat soviétique chargé des éditions), ce plan d'urbanisme était une commande directe de Lénine qui n'était pas vraiment compétent en architecture et ne pouvait se souvenir d'aucun des autres projets d'aménagement. Les plans de Joltovsky, selon Lénine, consistaient à développer le nouvel urbanisme en dehors de la ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour...), dans sa banlieue (La banlieue désigne communément l'espace urbanisé d'une ville qui est situé...) sud-est (Le sud-est est la direction à mi-chemin entre les points cardinaux sud et est. Le sud-est est...). Plus tard Chtchoussev et lui auront une position moins radicale avec seulement une petite tentative de se sortir du schéma circulaire en coupant deux avenues majeures à travers le cœur de la ville. Ce plan fut écarté par Staline en 1932.

Réalisations de cette période (rien n'a subsisté)

  • Plan d'urbanisme pour la Novaïa Moskva (1918-1923, urbaniste en chef : Alekseï Chtchoussev)
  • Foire agricole des RSS russes - organisation (Une organisation est) générale et gestion (avec Alekseï Chtchoussev), portes d'entrée (1923)
  • Résidence (Le nom de résidence est donné à un ensemble de voies souvent qui forment une boucle ayant la...) bon marché pour les travailleurs de l'AMO (avec Melnikov, 1923)
  • Pavillon soviétique de l'exposition de Milan (Milan (en italien Milano, du latin Mediolanum, en lombard Milàn) se situe dans le nord de...) (1925-26)
Page générée en 0.312 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique