Laboratoire de biologie médicale - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Un laboratoire de biologie médicale ou LBM est un lieu où sont prélevés et analysés divers fluides biologiques d'origine humaine ou animale sous la responsabilité des biologistes médicaux, qui en interprètent les résultats dans le but d'aider au diagnostic (Le diagnostic (du grec δι?γνωση, diágnosi, à partir de δια-, dia-, „par, à travers, séparation, distinction“ et...) médical.

Équipe et hiérarchie au sein du laboratoire

En France, les professionnels travaillant au sein d'un laboratoire ont des fonctions et responsabilité bien établies. La liste des professionnels suivantes est établie par ordre décroissant de responsabilité.

Dans les laboratoires privés

  • Directeur de laboratoire ou biologiste (Sur les autres projets Wikimédia :) titulaire
  • Directeur adjoint de laboratoire ou biologiste salarié
  • Cadres (technique, informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine d'activité scientifique, technique et industriel en rapport avec le traitement automatique de l'information...), qualité...)
  • Technicien de laboratoire (Technicien de laboratoire est un métier qui consiste à effectuer des analyses biologiques.)
  • Aide-laboratoire
  • Secrétaire

Dans les laboratoires hospitaliers

  • Chef de pôle
  • Chef de service
  • Biologiste
  • Interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à l'hôpital ou en cabinet pendant une durée variable selon le "Diplôme d'études...) en biologie médicale (La biologie médicale (France, Afrique du Nord et de l'Ouest), biologie clinique (Belgique, Pays-Bas), médecine de laboratoire (Allemagne et Suisse), pathologie clinique (Pays anglophones) ou encore...)
  • Cadre de laboratoire
  • Technicien de laboratoire
  • Aide-laboratoire
  • Secrétaire

Types de laboratoires

En France

On distingue trois types de laboratoires selon que l'on exerce en milieu public ou en milieu privé.

  • Les Laboratoires hospitaliers que l'on trouve au sein des CHU ou des CHR participent au diagnostic au sein des hôpitaux.
    • Les Laboratoires d'analyses médicales des CHU ont également une activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances...) et réalisent des analyses spécialisées.
  • L'Assurance Maladie (L'assurance maladie est un dispositif chargé d'assurer un individu face à des risques financiers de soins en cas de maladie, ainsi qu'un revenu minimal lorsque l'affection prive la personne de travail.) gère - au travers des Caisses Primaires d'Assurance Maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.) - des Centres d'Examen de Santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.) (CES), dont une quinzaine possède son propre Laboratoire de Biologie Médicale (Un laboratoire de biologie médicale ou LBM est un lieu où sont prélevés et analysés divers fluides biologiques d'origine humaine ou animale sous la responsabilité des...).
  • Les Laboratoires privés se subdivisent en deux catégories de laboratoires d'analyses médicales :
    • Les Laboratoires polyvalents ouverts au public dans lesquels les patients viennent se faire prélever sur prescription médicale ou non, et qui réalisent l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut...) de analyses les plus courantes de chaque domaine de la biologie médicale
    • Les Laboratoires spécialisés qui réalisent des analyses plus rares pour le compte de plus petits laboratoires publics ou privés.

Législation

En France

Direction

LBM privés

Ces laboratoires sont dirigés presque exclusivement en France par des pharmaciens, médecins et vétérinaires spécialisés en biologie médicale.

Certaines dérogations pour l'exercice en tant que directeur ont pu être accordées à des docteurs en sciences il y a quelques temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) essentiellement dans les laboratoires non ouverts au public (laboratoires spécialisés de biologie médicale) et dans des domaines très spécialisés.

LBM hospitaliers

Les chefs de services dans les LBM hospitalo-universitaires sont des docteurs (ès) sciences quasiment exclusivement médecins ou pharmaciens mais pas toujours titulaires du DES de biologie médicale. Toutefois, l'ordonnance dite "Ballereau" publiée en Janvier 2010 et réformant la biologie médicale rend quasi-obligatoire le DES de Biologie médicale pour l'exercice en milieu hospitalo-universitaire. Les chefs de services des LBM purement hospitaliers doivent être obligatoirement des spécialistes en biologie médicale.

Exploitation des LBM privés

Au minimum 75% du capital des LBM ouverts au public doit être détenu par des professionnels titulaires des diplômes permettant l'exercice de la Biologie médicale (Actuellement le DES de Biologie médicale).

Les différentes phases de l'analyse médicale

Phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) pré-analytique

C'est la première phase très importante de l'analyse médicale. Elle comprend l'état du patient (Dans le domaine de la médecine, le terme patient désigne couramment une personne recevant une attention médicale ou à qui est prodigué un soin.) (à jeun ou non), la phase de prélèvement, celle de l'étiquetage des échantillons prélevés, de l'enregistrement des demandes d'analyses, de la centrifugation, de l'aliquotage des prélèvements et de leur prétraitement éventuel (filtration, lyse des cellules, etc...). Pendant cette étape un certain nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) d'opérations peut fausser les résultats comme par exemple l'utilisation d'un tube avec un mauvais anticoagulant (Un anticoagulant est une substance chimique ayant la propriété d'inhiber la coagulabilité naturelle du sang. Le sang ainsi traité ne coagulera pas ou alors moins vite, mais gardera la...) ou la présence d'une hémolyse.


En France, cette partie du processus est parfaitement bien contrôlée en raison du maillage territorial et donc de la proximité des laboratoires d'analyses. En effet, dans les laboratoires privés, les prélèvements sont très souvent réalisés au sein même du laboratoire ce qui limite au maximum les erreurs liées au transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des voies de communications (la route, le canal ..). Par assimilation, des actions de déplacements et...) par exemple.

Types de prélèvements

  • Prélèvements de sang (Le sang est un tissu conjonctif liquide formé de populations cellulaires libres, dont le plasma est la substance fondamentale et est présent chez la plupart des animaux. Un humain...) veineux (au pli du coude (Cette articulation comprend en avant la région du « pli du coude ». C'est un complexe articulaire synovial du membre supérieur humain reliant le...), sur la main (La main est l’organe préhensile effecteur situé à l’extrémité de l’avant-bras et relié à ce dernier par le poignet. C'est un organe destiné à saisir et manipuler des...), à la malléole...) et artériel.
  • Prélèvements cutanéo-muqueux (vaginaux, urétraux, de la cavité buccale...)
  • Prélèvements de peaux et phanères (ongles, cheveux...)
  • Prélèvements de liquides d'épanchement (pleural, péritonéal, etc...) ou de ponction (liquide céphalo-rachidien, moelle osseuse (La moelle osseuse est tissu situé au centre des os. Il y en a deux formes: la moelle jaune (tissu adipeux) qui prend le nom de moelle grise en vieillissant et la moelle rouge qui est responsable de...), etc...)
  • Prélèvements de selles, d'urines ou de liquides de stomies.
  • Cas particuliers des prélèvements environnementaux (eaux, air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire de pressuriser les cabines des avions et autres...), surfaces, dispositif médicaux).

Théoriquement les prélèvements qui n'ont pas d'origine animale ou humaine ne rentrent pas dans le champ (Un champ correspond à une notion d'espace défini:) de la biologie médicale. Cependant étant donnée (Dans les technologies de l'information, une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction, d'un événement, etc.) l'origine parfois environnementale des infections au sein des établissements de soins (infection nosocomiale), le contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) microbiologique de l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les...) est dévolu au département d'hygiène (L'hygiène est un ensemble de mesures destinées à prévenir les infections et l'apparition de maladies infectieuses. Elle se base essentiellement sur trois actions :) au sein des laboratoires de biologie médicale.

Phase analytique

Selon le laboratoire et le domaine de science (La science (latin scientia, « connaissance ») est, d'après le dictionnaire Le Robert, « Ce que l'on sait pour l'avoir appris, ce que l'on tient pour...), la phase analytique utilisent de plus en plus souvent des automates très sophistiqués qui permettent d'améliorer la rapidité du rendu (Le rendu est un processus informatique calculant l'image 2D (équivalent d'une photographie) d'une scène créée dans un logiciel de modélisation 3D...) de résultats et la reproductibilité (La reproductibilité d'une expérience scientifique est une des conditions qui permet d'inclure les observations réalisées durant cette expérience dans le processus d'amélioration perpétuelle des...) des résultats.

Même le domaine de la microbiologie (La microbiologie est la science qui étudie les micro-organismes (ou microorganismes).) qui jusqu'à présent était un domaine très manuel, voit son exercice révolutionné par l'apparition de chaines robotisées traitant les prélèvements de l'ensemencement jusqu'à l'identification du germe (En botanique, un germe est un embryon de plante contenu dans une graine. Le terme désigne également une excroissance qui se développe depuis un tubercule. Germe est un synonyme de plicitatus. La...) en passant par la gestion des temps de cultures, des étuves, de la détection et du repiquage des colonies.

Automates d'analyses médicales

Plusieurs entreprises se partagent le marché des bio-réactifs et des automates d'analyses médicales.

Phase post-analytique

C'est la phase de validation technique, de validation biologique et d'interprétation du résultat par le biologiste médical et de rendu de résultats auprès des cliniciens et des patients. Elle repose fortement sur l'existence d'un système d'informatique de laboratoire ou SIL.

Informatique de laboratoire

Page générée en 0.657 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique