Biologie médicale
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

La biologie médicale (France, Afrique du Nord et de l'Ouest), biologie clinique (Belgique, Pays-Bas), médecine de laboratoire (Allemagne et Suisse), pathologie clinique (Pays anglophones) ou encore biopathologie (Grèce) est une spécialité médicale qui consiste en l'exécution d'analyses sur les liquides biologiques (par opposition à l'anatomopathologie qui étudie les tissus pathologiques) et en l'interprétation médicale des résultats dans le but de caractériser l'origine physiopathologique d'une maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.). Dans certains pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste le...) francophones (Belgique, Canada, Afrique (D’une superficie de 30 221 532 km2 en incluant les îles, l’Afrique est un continent couvrant 6 % de la surface terrestre et 20,3 % de la surface...) du Nord), le terme de biologie médicale (La biologie médicale (France, Afrique du Nord et de l'Ouest), biologie clinique (Belgique, Pays-Bas), médecine de laboratoire (Allemagne et Suisse),...) se réfère plutôt aux sciences biomédicales.

Domaines d'investigation

Les domaines d'investigation sont les suivants :

  • Hématologie biologique, y compris :
    • Immuno-hématologie.
  • Biochimie clinique, y compris :
    • Enzymologie,
    • Hormonologie,
    • Toxicologie.
  • Microbiologie (La microbiologie est la science qui étudie les micro-organismes (ou microorganismes).) médicale comprenant :
    • Bactériologie clinique,
    • Virologie médicale,
    • Parasitologie médicale,
    • Mycologie médicale.
  • Immunopathologie.
  • Cytologie pathologique
  • Génétique (La génétique (du grec genno γεννώ = donner naissance) est la science qui étudie l'hérédité et les gènes.) biologique.
  • Biologie (La biologie, appelée couramment la « bio », est la science du vivant. Prise au sens large de science du vivant, elle recouvre une partie des...) interventionnelle :
    • Thérapie génique (La thérapie génique est une stratégie thérapeutique qui consiste à faire pénétrer des gènes dans les cellules...), Thérapie cellulaire (Dans le cadre des biothérapies, la thérapie cellulaire vise à soigner des cellules ou à soigner un organisme par l'apport de cellules modifiées ou au statut particulier ;...)
    • Biologie de la reproduction (La Reproduction. Eléments pour une théorie du système d'enseignement est un ouvrage de sociologie co-écrit par Pierre Bourdieu et Jean-Claude Passeron paru en 1970 aux éditions de...).

Lieu d'exercice

Le Laboratoire d'analyses médicales

Professions de la biologie médicale

Professions médicales

Ce sont ces professionnels ayant suivi une formation post-universitaire appelée résidence (Le nom de résidence est donné à un ensemble de voies souvent qui forment une boucle ayant la particularité de desservir des mêmes logements appelées également...) ou internat qui ont les fonctions interprétatives au sein des laboratoires médicaux.

  • Au Canada, on trouve des médecins de laboratoire ou pathologistes : immunopathologistes, hématopathologistes ou médecins biochimistes par exemple. La période de résidence pour la spécialisation en biochimie clinique est par exemple d'une durée de cinq ans, elle également ouverte à certains scientifiques biomédicaux.
  • En France, la biologie médicale est une spécialité médicale ouverte aux médecins et pharmaciens exclusivement. Quelques vétérinaires biologistes ont également été formés avant la réforme de janvier 2010. Ces médecins, pharmaciens (et vétérinaires) doivent justifier de quatre ans de formation post-universitaire en laboratoires d'analyses médicales hospitaliers (Internat) au bout de laquelle ils obtiennent le diplôme (Le diplôme (grec ancien :δίπλωµα, diploma signifiant « plié en deux ») est un acte...) d'études spécialisées de Biologie médicale. Celui-ci leur confère le grade (Le mot grade a plusieurs significations :) de biologiste (Sur les autres projets Wikimédia :) médical. En France, le biologiste médical travaillant dans le secteur privé est une profession libérale.
  • En Belgique, la biologie clinique est une spécialité qui peut être exercée par :
    • des médecins spécialisés (médecins-biologistes)
    • des pharmaciens spécialisés (pharmaciens-biologistes).
  • Au Grand-Duché de Luxembourg, on trouve également des pharmaciens-biologistes et des médecins-biologistes.

Professions connexes : techniques et scientifiques

  • Technologues
  • Technicien de laboratoire (Technicien de laboratoire est un métier qui consiste à effectuer des analyses biologiques.)
  • Scientifiques biomédicaux
    • Au Québec, l'université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études...) du Québec à Trois-Rivières octroie un programme de premier cycle universitaire en biologie médicale. Les gradués ne sont pas attachés au corps médical, mais ils sont tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) de même spécialisés dans la biologie dite médicale comme un biochimiste est spécialisé en biochimie ou un microbiologiste en microbiologie.

Organisation (Une organisation est) en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme...)

La formation en biologie médicale est très différente (En mathématiques, la différente est définie en théorie algébrique des nombres pour mesurer l'éventuel défaut de dualité d'une application définie à l'aide de la trace, dans l'anneau des entiers...) d'un pays à l'autre en Europe, notamment pour les non-médecins. C'est à partir de ce constat que l'European Confederation of Clinical Chemistry and Laboratory Medecine ou EC-4 a été fondée dans le but de créer à terme une plateforme de reconnaissance des diplômes au sein des pays de l'UE.

En effet, si la spécialité de « médecine de laboratoire » est relativement homogène d'un pays à l'autre en Europe pour les médecins ce qui permet des équivalences automatiques entre les pays, il n'en est pas de même pour les autres professionnels, pharmaciens et scientifiques.

Certains pays n'ont pas de scientifiques pour la biologie médicale (France), d'autres ont des scientifiques mais pas de pharmaciens (Italie, Allemagne), d'autres les deux (Espagne, Belgique).

Les scientifiques diplômés en biologie médicale dans l'Union européenne, théoriquement, ne peuvent donc pas exercer la « biologie médicale » en France, contrairement aux pharmaciens de l'UE spécialisés dans la discipline.

Cependant, en France, depuis le 31 mai 2008, les professionnels européens non titulaires des diplômes permettant l'exercice de la biologie médicale en France, ont la possibilité d'y exercer la biologie médicale après examen et validation de leur dossier par la Commission nationale permanente de biologie médicale (CNPBM) ce que confirme l'ordonnance portant réforme de la biologie médicale du 15 janvier 2010.

Les pays autorisant aux scientifiques l'exercice de la biologie médicale le font en grande majorité dans la discipline de la biochimie clinique.

On peut distinguer trois grandes catégories de pays suivant l'importance des différentes spécialités dans la formation "post-grade" des biologistes médicaux.

  • Les pays très polyvalents avec, notamment une formation importante en microbiologie : France, Belgique
  • Les pays centrés principalement sur la biochimie clinique et l'hématologie : Danemark
  • Les pays centrés principalement sur la biochimie clinique : Grande-Bretagne (La Grande-Bretagne (en anglais Great Britain) est une île bordant la côte nord-ouest de l'Europe continentale. Elle représente la majorité du territoire du...), Irlande, Allemagne.

L'EC-4 a rédigé récemment un syllabus pour la formation "post-grade" en Europe qui reprend les objectifs pédagogiques à atteindre pour tout biologiste médical.

Page générée en 0.088 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique