Lac de Pannecière - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Lac de Pannecière
Morvan Lac Panneciere1.jpg
Administration
Pays France France
Géographie (La géographie (du grec ancien γεωγραφία - geographia, composé de "η γη" (hê gê) la Terre et...)
Latitude
Longitude (La longitude est une valeur angulaire, expression du positionnement est-ouest d'un point sur Terre (ou sur une autre planète).)
47° 09′ 15″ Nord
       3° 53′ 44″ Est
/ 47.15417, 3.89556
 
Origine Lac (En limnologie, un lac est une grande étendue d'eau située dans un continent où il suffit que la profondeur, la superficie, ou le volume soit suffisant...) artificiel
Superficie 5,2 km²
Longueur 7,5 km
Largeur 1 km
Altitude 320 m
Profondeur
 · Maximale
 
48 m
Volume 82,5 millions de m³
Hydrographie (L'hydrographie est l'étude et la description des cours d'eau et des étendues d'eau (océans, mers, lacs...) qu'on peut observer à la surface de la terre. Le terme désigne...)
Alimentation Yonne, Houssière.
Émissaire(s) Yonne
Durée de rétention 1 an

 

(Voir situation sur carte : Bourgogne)
Lac de Pannecière

 

(Voir situation sur carte : France)
Lac de Pannecière

Le lac de Pannecière ou lac-réservoir de Pannecière-Chaumard est un lac artificiel situé dans le département de la Nièvre, en Bourgogne, dans la région naturelle du Morvan. Sa superficie est de 520 hectares, pour une capacité de 82,5 hm3. Il se trouve à la confluence (La confluence d'un système de réécriture est définie comme la propriété suivante :) de l'Yonne et de l'Houssière.

Le lac et son barrage (Un barrage est un ouvrage d'art construit en travers d'un cours d'eau et destiné à réguler l'écoulement naturel de l'eau pour permettre l'écoulement recherché.) ont été construits entre 1937 et 1949 pour protéger indirectement, par le biais de son affluent (On appelle affluent un cours d'eau qui va se jeter dans un cours d'eau au débit plus important, au niveau d'un point de confluence. (Synonyme : tributaire).) de l'Yonne, la ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les...) de Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les confluents de la...) des inondations causées par la Seine, comme celle de 1910. Il est ainsi à la fois le plus ancien et le plus petit des grands lacs de Seine et le plus grand et l'un des plus récents grand lac du Morvan.

Géographie

Le lac, au nord-est (Le nord-est est la direction à mi-chemin entre les points cardinaux nord et est. Le nord-est est opposé au sud-ouest.) de la Nièvre.

Le lac de Pannecière se situe dans la haute vallée (Une vallée est une dépression géographique généralement de forme allongée et façonnée dans le relief par un cours d'eau (vallée fluviale) ou un glacier (vallée glaciaire). Un espace en forme de...) de l'Yonne, à 320 m d'altitude, dans la Nièvre, à quelques kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international. Il est défini comme la distance parcourue par la lumière dans le...) de Château-Chinon. Il fait partie du parc (Un Parc est un terrain naturel enclos,[1] formé de bois ou de prairies, dans lequel ont été tracées des allées et chemins destinés à la chasse, à la promenade ou à l’agrément. Il se distingue du Jardin public par le...) naturel bourguignon du Morvan. C'est le granit de la région qui permet l'étanchéité (L'étanchéité est le résultat de l'interdiction d'un passage. Ce terme général peut être compris dans de nombreux domaines.) du lac. Aussi appelé « lac de Pannecière-Chaumard sur l'Yonne », il doit son nom au hameau (Un hameau (ou un écart) est un groupe d'habitations en milieu rural, généralement trop petit pour être considéré comme un...) de Pannecière, en contrebas du barrage du lac. Il s'étend sur les communes de Chaumard, Corancy, Montigny-en-Morvan et Ouroux-en-Morvan. Partagées entre les cantons de Montsauche-les-Settons et Château-Chinon(Ville), elles regroupent 1 569 habitants.

Le lac s'étend donc sur l'Yonne qui le traverse (Une traverse est un élément fondamental de la voie ferrée. C'est une pièce posée en travers de la voie, sous les rails, pour en maintenir l'écartement et l'inclinaison, et transmettre au ballast les charges des véhicules...) du nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) au sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.), sur 7,5 km de long. En dehors de l'Yonne, l'Houssière et de nombreux ruisseaux se jettent dans le lac : le Chaz, le Coulard, l'Ensein, le Mignage, l'Oussière et le Touron. Le lac-réservoir fait partie des grands lacs de Seine, l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un tout », comme...) des lacs construits pour limiter les crues de la Seine et de ses affluents ; il est ainsi géré par l'« Institution interdépartementale des barrages-réservoirs du bassin de la Seine ». Il est également un des grands lacs du Morvan, comme les lacs de Chaumeçon et du Crescent qui permettent eux-aussi de réguler indirectement les cours de l'Yonne et de la Seine.

Climat

Le climat morvandiau se caractérise par précipitations relativement nombreuses et importantes, notamment en raison de l'altitude. Les hivers y sont longs et plus froids qu'en plaine (Une plaine est une forme particulière de relief, c'est un espace géographique caractérisé par une surface topographique plane, avec des pentes...), les étés y sont doux. À Château-Chinon, ville la plus proche du lac, la température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et étudiée en thermométrie. Dans la vie courante, elle est...) moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de l'ensemble s'ils étaient tous identiques sans changer la...) annuelle est inférieure de 3 °C et les précipitions 60 % plus importantes qu'à Nevers, préfecture du département.

Nuvola apps kweather.png Relevés de températures de Château-Chinon(Ville) de 1948 à 1999
Mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) Janv Fév Mars Avr Mai Juin Juil Août Sept Oct Nov Déc Année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.)
Températures maximales moyennes (°C) 4,1 5,5 8,8 12,0 16,1 19,3 21,9 21,4 18,3 13,6 7,8 5,1 12,8
Températures minimales moyennes (°C) -0,9 -0,3 1,9 4,1 7,8 10,9 13,2 13,1 10,8 7,3 2,6 0,2 5,9
Moyennes mensuelles de précipitations (mm) 122 105 92 88 113 105 78 101 104 111 125 130 1274
Nuvola apps kweather.png Relevés de températures de Nevers-Marzy
Mois Janv Fév Mars Avr Mai Juin Juil Août Sept Oct Nov Déc Année
Record des températures maximales (°C) 17,2 23,5 26,7 30,0 31,0 36,8 38,7 39,2 35,1 30,2 22,7 19,5 39,2
Températures maximales moyennes (°C) 6,4 8,3 11,8 14,5 18,8 21,9 25,0 25,0 21,2 16,0 10,1 7,3 15,5
Températures minimales moyennes (°C) 0,1 0,2 1,7 3,5 7,5 10,3 12,3 11,9 8,9 6,3 2,4 1,0 5,5
Record de température minimale (°C) -25,0 -21,8 -13,8 -7,5 -4,8 0,2 3,4 0,3 -1,2 -8,9 -12,3 -16,8 -25,0
Moyennes mensuelles de précipitations (mm) 64 63 56 64 83 66 56 59 68 77 71 73 800
Page générée en 0.147 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique