Mozilla Thunderbird - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Mozilla Thunderbird
Mozilla-thunderbird-2.0-fr.png
Mozilla Thunderbird 2.0 sous Ubuntu
Développeur (En informatique, un développeur (ou programmeur) est un informaticien qui réalise des...) Mozilla (Mozilla est un nom utilisé en informatique avec beaucoup de significations différentes....) Corporation
Dernière version 3.1.2 [+/-]
Version avancée [+/-]
Environnements Multiplate-forme (Un logiciel multiplate-forme ou multiplateforme est un logiciel conçu pour fonctionner sur...)
Langues Multilingue
Type Client de messagerie (Un client de messagerie est un logiciel qui sert à lire et envoyer des courriers...)
Licences MPL/GPL/LGPL (tri-licence)
Site Web (Un site Web est un ensemble de pages Web hyperliées entre elles et mises en ligne à une...) www.mozilla.com

Mozilla Thunderbird (moˈzɪla ˈθʌndəbɜːrd) est un client (Le mot client a plusieurs acceptations :) de messagerie libre distribué gratuitement par la Fondation Mozilla et issu du Projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a...) Mozilla. Le projet, uniquement dédié au courrier électronique (Le courrier électronique, courriel ou email/e-mail, est un service de transmission de messages...), aux groupes de discussion et aux flux (Le mot flux (du latin fluxus, écoulement) désigne en général un ensemble d'éléments...) RSS et Atom (L'appellation Atom se réfère à deux standards liés.), se veut plus léger et plus rapide que la Suite Mozilla. Tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) comme Firefox, Thunderbird est basé sur le moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif...) Gecko et dispose d'une interface (Une interface est une zone, réelle ou virtuelle qui sépare deux éléments. L’interface...) en XUL, ce qui lui permet de fonctionner sur diverses plates-formes. Il est également « extensible », c'est-à-dire qu'il peut facilement recevoir de nouvelles fonctionnalités par l'ajout d'extensions. Thunderbird est distribué sous les licences MPL (Mozilla Public License) et MPL/GNU GPL/GNU LGPL (tri-licence), disponible pour Windows (Windows est une gamme de systèmes d'exploitation produite par Microsoft, principalement destinées...), Mac OS X (Mac OS X est une ligne de systèmes d’exploitation propriétaire développés et...), GNU/Linux, Solaris et FreeBSD (FreeBSD est un système d'exploitation UNIX libre. Le nom vient de l'association d'une part de...).

La dernière version du logiciel (En informatique, un logiciel est un ensemble d'informations relatives à des traitements...) est disponible dans 52 langues.

Histoire

Histoire du logiciel

Originellement nommé « Minotaur » (à l'époque où Firefox s'appelait « Phoenix »), le projet n'eut tout d'abord que peu de succès. Ce n'est que progressivement, à un rythme beaucoup moins rapide que Firefox, qu'il étend sa couverture. Le 14 avril 2003, « Minotaur » devient Mozilla Thunderbird.

Un travail important sur Thunderbird reprit avec l'annonce que depuis la version 1.5, la Suite Mozilla serait désormais gérée de façon différente (En mathématiques, la différente est définie en théorie algébrique des...), en travaillant de manière séparée sur chaque logiciel, qui serait ensuite intégré à la Suite Mozilla.

Cette nouvelle approche du Projet Mozilla contraste avec l'approche « tout-en-un » adopté précédemment, et devait amener à plus d'efficacité et de facilité dans la maintenance du code source (Le code source (ou les sources voire le source) est un ensemble d'instructions écrites dans un...), ainsi que la possibilité d'utiliser non plus la Suite Mozilla, mais seulement ses alternatives (Alternatives (titre original : Destiny Three Times) est un roman de Fritz Leiber publié...) comme Firefox ou Thunderbird. La Suite Mozilla intégrée disparaît de la liste des produits officiels Mozilla mais continue d'exister sous la forme d'un projet communautaire soutenu par la Fondation Mozilla sous le nom SeaMonkey.

Le 25 juillet 2007, Mitchell Baker, présidente de la Fondation Mozilla, évoque sur son blog (Un blog ou blogue est un site Web constitué par la réunion de billets...) les problèmes que rencontre l'équipe Thunderbird à exister au sein de la fondation face au projet Firefox qui accapare la majeure partie des ressources disponibles. Son souhait est donc de trouver un moyen de protéger la communauté Thunderbird de l'asphyxie (L'asphyxie est un terme médical signifiant l'arrêt plus ou moins long de la circulation...) en la désolidarisant de la fondation. Scott Mc Gregor et David Bienvenu, responsables du projet, affirment sur leurs blogs respectifs leur accord avec le point (Graphie) de vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et...) de Mitchell Baker. Leur préférence de gestion allant vers un mode de management du projet tel que celui adopté pour SeaMonkey, à savoir un hébergement du projet dans l'infrastructure de la fondation mais sans ressources financières et humaines de la part de cette dernière.

Finalement, Mitchell Baker tranche pour la création en septembre 2007 d'une filiale à la Fondation Mozilla nommée MailCo qui sera dotée d'un responsable et de ressources humaines et financières propres. La création de la nouvelle entité s'accompagne d'une enveloppe de trois millions de dollars US. Le responsable de MailCo, David Ascher, était précédemment directeur technique dans la société ActiveState et était déjà un contributeur actif au sein de la fondation. Scott McGregor et David Bienvenu annoncent sur leurs blogs leur démission fin septembre 2007 afin de créer leur propre affaire.

Historique des sorties

Page générée en 0.036 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique