Ngô B?o Châu - Définition et Explications

Introduction

Ngô Bảo Châu
Ngô Bảo Châu
Naissance 28 juin 1972
Hanoï (Vietnam)
Nationalité Viêt Nam Viêt Nam, France France
Champs mathématiques (Les mathématiques constituent un domaine de connaissances abstraites construites à l'aide...)
Institution Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la...) Paris-Sud
Université de Chicago (Chicago est une mégapole des États-Unis, située dans la partie nord du Middle West, à...)
Diplômé École normale supérieure
Université Paris-Sud
Distinctions médaille Fields (La médaille Fields est la plus prestigieuse récompense pour la reconnaissance de travaux...) 2010
Ngô Bảo Châu est un nom asiatique ; le nom de famille, Ngô, précède donc le prénom.

Ngô Bảo Châu, né le 28 juin 1972 à Hanoï, est le premier mathématicien (Un mathématicien est au sens restreint un chercheur en mathématiques, par extension toute...) vietnamien (naturalisé français au début de l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié...) 2010) à avoir reçu le Clay Research Award, en 2004. Ses travaux portent sur le programme de Langlands. En 2010, il a reçu la médaille Fields.

Biographie

Formation

Ngô Bảo Châu est né dans une famille d'intellectuels de Hanoi. Son père, Ngô Huy Cẩn, est un physicien (Un physicien est un scientifique qui étudie le champ de la physique, c'est-à-dire la...) et sa mère est médecin (Un médecin est un professionnel de la santé titulaire d'un diplôme de docteur en...). À l'âge de quinze ans, il est admis en classe de mathématiques au lycée spécialisé de l'Université nationale du Vietnam. Pendant cette période, Ngô participera aux 29es et 30es Olympiades internationales de mathématiques (Les Olympiades internationales de mathématiques (International Mathematical Olympiad en...), et y recevra deux médailles d'or, devenant ainsi le premier vietnamien à remporter un tel palmarès. Il est reçu à cette occasion par Đỗ Mười, alors président du Conseil des ministres du Vietnam.

Il commence à apprendre le hongrois, dans le but d'aller à Budapest après le lycée, mais la chute du mur (Un mur est une structure solide qui sépare ou délimite deux espaces.) de Berlin, en 1989, remet en cause ce projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a...), le nouveau gouvernement hongrois suspendant les bourses d'étude accordées aux étudiants vietnamiens. Il obtient alors une bourse du gouvernement français pour étudier à l'université Pierre-et-Marie-Curie (L'université Paris VI (Paris 6), ou université Pierre et Marie Curie (UPMC), est une...), à Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région...). Il est admis au magistère de l'École normale supérieure en 1990 et devient élève grâce à son succès au concours de la filière (Une filière est une suite de formalités, d'emplois à remplir avant d'arriver à...) internationale l'année suivante, malgré un 2/20 en anglais.

Il poursuit ses études de mathématiques à l'École normale supérieure, puis obtient son doctorat (Le doctorat (du latin doctorem, de doctum, supin de docere, enseigner) est généralement...) à l'Université de Paris-Sud en 1997, sous la direction de Gérard Laumon (qui a eu comme autre élève Laurent Lafforgue, médaille Fields en 2002).

Enseignements et recherches

Ngô est entré au CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand...) comme chargé de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue...) à l'automne (L'automne est l'une des quatre saisons des zones tempérées. Elle se place entre l'été et...) 1998, affecté au Laboratoire LAGA de l'Université Paris 13 (L’université Paris 13 (nom officiel : Paris-XIII) est une université...). Il y resta jusqu'en 2004. Il soutient son habilitation (L'habilitation est la plus haute qualification universitaire qu'une personne puisse recevoir dans...) à diriger des recherches (HDR) en 2003, et a été recruté comme professeur à l'Université Paris-Sud en 2004.

En 2004, Ngô Bảo Châu et Gérard Laumon ont reçu le Clay Research Award pour leur preuve du lemme fondamental (en) pour les groupes unitaires. En 2008, Ngô a annoncé une preuve du lemme fondamental pour les algèbres de Lie.

Depuis 2007, il est détaché à l'Institute for Advanced Study de l'université de Princeton (L'université de Princeton (Princeton University) est située dans la ville de Princeton...), et il accepte un poste de professeur en mathématiques à l'Université de Chicago à partir du mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps...) de septembre.

Récompenses

  • 1988 et 1989 : Ngô participe aux 29es et 30es Olympiades internationales de mathématiques, et y reçoit deux médailles d'or (42 points sur 42 en 1988 et 40 points sur 42 en 1989) ;
  • 2004 : Ngô Bảo Châu et Gérard Laumon reçoivent le Clay Research Award pour leur preuve du lemme fondamental pour les groupes unitaires ;
  • 2010 : Ngô reçoit la médaille Fields au congrès international des mathématiciens à Hyderabad, en Inde.
Page générée en 0.074 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique