Ophtalmologie
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Examen ophtalmologique

L’ophtalmologie est la branche de la médecine chargée du traitement des maladies de l’œil et de ses annexes. C’est une spécialité médico-chirurgicale.

Anatomie et physiologie (La physiologie (du grec φύσις, phusis, la nature, et λόγος, logos, l'étude, la science) étudie le rôle, le fonctionnement et l'organisation mécanique, physique...) oculaire (Un oculaire est un système optique complémentaire de l'objectif. Il est utilisé dans les instruments tels que les microscopes ou les télescopes pour...)

L’œil

Comme chez la plupart des mammifères, oiseaux, reptiles et poissons (Les Poissons sont une constellation du zodiaque traversée par le Soleil du 12 mars au 18 avril. Dans l'ordre du zodiaque, elle se situe entre le Verseau à...), l’œil humain est constitué d’un globe oculaire, formé de 3 enveloppes : la sclèro-cornée, l’uvée, et la rétine (La rétine est l'organe sensible de la vision. D'origine diencéphalique, elle est une mince membrane pluri-stratifiée d'environ 0,5 mm d'épaisseur couvrant environ 75 % de la face interne du...) (de dehors en dedans).

Composition de l’œil

Un segment antérieur

  • la cornée, partie antérieure du globe oculaire, est une lentille transparente dont le rôle est de capter et de focaliser la lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de...) sur la rétine. Elle est constituée, d’avant en arrière, de l’épithélium, de la membrane de Bowman, du stroma, de la membrane de Descemet et enfin de l’endothelium. Son diamètre (Dans un cercle ou une sphère, le diamètre est un segment de droite passant par le centre et limité par les points du cercle ou de la sphère. Le diamètre est...) moyen est de 12 mm.
  • l’uvée, composée de l’iris, muscle (Les muscles sont une forme contractile des tissus des animaux. Ils forment l'un des quatre types majeurs de tissus, les autres étant le tissu épithélial, le tissu conjonctif, le tissu nerveux. Ce tissu forme, avec le tissu...) délimitant la pupille (Dans l'œil, la pupille est le trou situé au milieu de l'iris. Il nous apparaît noir étant donné que la majorité de la lumière entrant à l'intérieur de...) zone "virtuelle" située au centre de l’iris, et permettant la modification de la luminosité (La luminosité désigne la caractéristique de ce qui émet ou réfléchit la lumière.) entrante, de la choroïde et du corps ciliaire ;
  • le cristallin, lentille biologique servant à l’accommodation (« mise au point » sur l’objet à visualiser permettant d’obtenir d’un point (Graphie) objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être désigné par...) un point image focal sur la rétine)est relié au corps ciliaire par l’intermédiaire de la zonule de Zinn; C’est cette lentille qui, en s’opacifiant, occasionne la cataracte.
  • l’humeur aqueuse, liquide (La phase liquide est un état de la matière. Sous cette forme, la matière est facilement déformable mais difficilement compressible.) située entre la face postérieure de la cornée en avant et le cristallin en arrière. Elle est sécrétée par le corps ciliaire.

Un segment postérieur

  • la rétine, membrane regroupant des cellules nerveuses photoréceptrices appelées cônes ou des bâtonnets, servant à la transformation de l’onde lumineuse en impulsions électriques, pour traitement des images par le système nerveux ;
  • la choroïde, membrane nourricière de la rétine et véritable « éponge vasculaire » qui tapisse la face interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à l'hôpital ou en cabinet pendant une durée variable selon...) de
  • la sclère.
  • le corps vitré, sorte de gel qui remplit la cavité située en arrière du cristallin et en avant de la rétine.

Les annexes de l’œil

Au nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de quatre :

  1. L’orbite, cavité osseuse, recouverte d’une membrane fibro-élastique (la périorbite). Rôle de protection 
  2. Les muscles oculomoteurs, rôle de déplacement ( En géométrie, un déplacement est une similitude qui conserve les distances et les angles orientés. En psychanalyse, le déplacement est mécanisme de défense déplaçant la valeur, et finalement le sens En architecture navale, le...). Au nombre de 6 chez l’humain : 
    1. 4 muscles droits : droit supérieur, droit inférieur, droit interne (ou médial) et droit externe (ou latéral) ;
    2. 2 muscles obliques : grand oblique (ou oblique supérieur) et petit oblique (ou oblique inférieur)
  3. La paupière, membrane permettant une isolation plus ou moins importante du rayonnement électromagnétique (Un rayonnement électromagnétique désigne une perturbation des champs électrique et magnétique.), l’étalement du film de larmes et la protection de la cornée.
  4. La glande lacrymale : située en haut et en dehors, elle secrète 40 % de nos larmes, le reste étant sécrété par des glandes accessoires.

Pathologies ophtalmologiques

Pathologies du segment antérieur

  • Kératocône
  • Conjonctivite
  • Kératite
  • Uvéite antérieure
  • Cataracte

Pathologies de la rétine

  • Dégénérescence maculaire liée à l'âge
  • Décollements de la rétine
  • Rétinopathie diabétique
  • Trou maculaire
  • Occlusion de l'artère (Une artère (du grec αρτηρία, artêria) est un vaisseau qui conduit le sang du cœur aux poumons ou aux autres tissus de l'organisme.) centrale de la rétine
  • Occlusion de la veine centrale de la rétine
  • Maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.) de Best
  • Rétinoschisis juvénile lié à l’X
  • Rétinopathie pigmentaire
  • Hypoplasie maculaire due à une forme d'albinisme
  • Neuropathie optique (L'optique est la branche de la physique qui traite de la lumière, du rayonnement électromagnétique et de ses relations avec la vision.) ischémique antérieure

Pathologies de la paupière

  • Chalazion
  • Orgelet

Les glaucomes

  • glaucome

Troubles de la réfraction (En physique des ondes — notamment en optique, acoustique et sismologie — le phénomène de réfraction est la déviation d'une onde lorsque...)

Les troubles de la réfraction sont dus à une anomalie du système optique formé par la cornée, le cristallin et la rétine. Dans un œil normal, le point focal de l’ensemble cornée-cristallin est situé sur la rétine. En vision de près, le pouvoir d’accommodation du cristallin (qui se bombe), permet d’avancer le point focal devant la rétine pour conserver une concentration sur la rétine des rayons lumineux qui ne sont plus parallèles mais divergents.

  • myopie : le point focal est situé devant la rétine. Les objets lointains apparaissent flous.
  • hypermétropie : le point focal est situé derrière la rétine. L’hypermétrope est obligé d’accommoder en permanence pour avancer le point focal, les objets proches apparaissent flous quand les capacités d’accommodation sont dépassées.
  • astigmatisme : les rayons lumineux sont focalisés en deux foyers distincts sur la rétine. Ceci est généralement causé par une irrégularité de la cornée qui entraine un défaut de stigmatisme (Un système optique est dit stigmatique si tout faisceau issu d'un point lumineux donne à la sortie du système, un faisceau convergent en un point, ou semblant provenir...).
  • presbytie : diminution du pouvoir d’accommodation du cristallin due au vieillissement (La notion de vieillissement décrit une ou plusieurs modifications fonctionnelles diminuant progressivement l'aptitude d'un objet, d'une information ou d'un organisme à...). Les objets proches apparaissent flous car le cristallin n’est plus capable d’accommoder suffisamment.

Ils peuvent être corrigés par le port de verres correcteurs ou par une intervention chirurgicale.

Troubles de la vision binoculaire et strabisme

Les troubles de la vision binoculaire sont nombreux. Il s’agit de difficultés à superposer les images de l’œil droit et de l'oeil gauche. Cette difficulté peut engendrer, entre autres, des maux de tête, des fatigues visuelles avec une mauvaise endurance (L'endurance est la capacité de maintenir dans le temps un certain niveau d'intensité exigée.) visuelle limitant les activités visuelles comme la lecture, une diplopie (vision double) et dans certains cas aboutir au strabisme.

Les strabismes sont des troubles de la vision binoculaire plus avancés, la fusion (En physique et en métallurgie, la fusion est le passage d'un corps de l'état solide vers l'état liquide. Pour un corps pur, c’est-à-dire pour une substance constituée de...) des images n’est plus possible et les axes visuels sont déviés.

Pour plus d’informations sur les strabismes, consulter l’article « strabisme ».

Troubles de la vision des couleurs

  • daltonisme
Page générée en 0.428 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique