Point d'ébullition - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Diagrammes de phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et...) d'un corps pur (En chimie, un corps pur est composé d'un seul type de constituant (contraire : mélange). Il...) „habituel“ et de l'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les...)

La température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et...) la plus élevée que peut atteindre un corps avant de s'évaporer, sous forme gazeuse, librement, se nomme le point d'ébullition (L’ébullition est la formation de bulles lors d’un changement violent d’un corps...). Cette température se calcule à la pression atmosphérique (La pression atmosphérique est la pression de l'air en un point quelconque d'une atmosphère.) de 1 atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :) (101.3 kPa).

Il est possible de définir de façon équivalente le point d'ébullition comme étant la température à laquelle la pression de vapeur (La pression de vapeur est la pression partielle de la vapeur d'un corps présent également sous...) du liquide (La phase liquide est un état de la matière. Sous cette forme, la matière est...) est de 1 atmosphère.

Pour l'eau, le point d'ébullition est de 100°C. Le changement d'état est soumis à une chaleur (Dans le langage courant, les mots chaleur et température ont souvent un sens équivalent :...) de vaporisation (égale environ à 2250 J/g pour l'eau).

Le point d'ébullition d'un corps pur est défini par un couple de valeurs dans son diagramme (Un diagramme est une représentation visuelle simplifiée et structurée des concepts, des idées,...) de phase : la température d'ébullition et la pression d'ébullition. Dans le diagramme des phases, ce point est situé sur la ligne séparant la phase gazeuse de la phase liquide. Il est donc caractérisé par les grandeurs physiques pression et température lors de la transition entre l'état liquide et l'état gazeux du corps pur en question.

Le point d'ébullition réunit donc les conditions sous lesquelles il peut y avoir une transition de phase (En physique, une transition de phase est une transformation du système étudié...) de l'état liquide à l'état gazeux d'un corps pur, ce qu'on qualifie d'ébullition ou d'évaporation (L'évaporation est un passage progressif de l'état liquide à l'état gazeux. Elle est différente...). De surcroît, le point d'ébullition joue (La joue est la partie du visage qui recouvre la cavité buccale, fermée par les...) le rôle inverse (En mathématiques, l'inverse d'un élément x d'un ensemble muni d'une loi de...) du point de condensation (La condensation est le nom donné au phénomène physique de changement d'état de la matière qui...). Dans le cas du corps pur, ces deux points sont confondus. Lorsqu'on porte à ébullition un mélange (Un mélange est une association de deux ou plusieurs substances solides, liquides ou gazeuses...) de corps purs, le comportement diffère et l'on observe alors une zone d'ébullition au lieu d'un seul point. Si la transition de la phase liquide à la phase gazeuse se fait au-dessous du point d'ébullition, on parle d'évaporation.

Dans les tables de thermodynamique (On peut définir la thermodynamique de deux façons simples : la science de la chaleur...), les températures d'ébullitions sont données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent...) dans l'état standard, c'est-à-dire à 1013,25 hPa. Ce point d'ébullition est alors appelé point d'ébullition standard, et la température température d'ébullition standard. Le terme "point d'ébullition" est souvent employé pour désigner la température d'ébullition standard dans le langage courant, bien qu'il réduise le couple de valeurs à une seule valeur, ce qui est un abus de langage.

Une application courante de l'interdépendance entre température d'ébullition et pression d'ébullition est l'autocuiseur. C'est grâce à une augmentation de la pression (couramment de l'ordre du bar) que l'on peut faire passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques...) la température d'ébullition de l'eau de 100°C à environ 120°C. Ces deux températures correspondent bien à des températures d'ébullition. Cependant, seule la valeur de 100°C est une valeur prise dans l'état standard, et par là la température standard d'ébullition de l'eau. C'est pourquoi la confusion des deux dénominations est impropre, pas du tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) naturelle et doit être évitée.

Le tableau (Tableau peut avoir plusieurs sens suivant le contexte employé :) suivant donne les températures d’ébullition des éléments à l'état standard à 1 atm en °C :

H
-252,8
He
-268,9
Li
1 342
Be
2 471
B
4 000
C
3 825
N
-195,8
O
-183
F
-188,1
Ne
-246,1
Na
882,9
Mg
1 090
Al
2 519
Si
3 265
P
280,5
S
444,6
Cl
-34
Ar
-185,8
K
759
Ca
1 484
Sc
2 836
Ti
3 287
V
3 407
Cr
2 671
Mn
2 061
Fe
2 861
Co
2 927
Ni
2 913
Cu
2 562
Zn
907
Ga
2 204
Ge
2 833
As
616
Se
685
Br
58,8
Kr
-153,3
Rb
688
Sr
1 382
Y
3 345
Zr
4 409
Nb
4 744
Mo
4 639
Tc
4 265
Ru
4 150
Rh
3 695
Pd
2 963
Ag
2 162
Cd
767
In
2 072
Sn
2 602
Sb
1 587
Te
988
I
184,4
Xe
-108,1
Cs
671
Ba
1 897
*
Hf
4 603
Ta
5 458
W
5 555
Re
5 596
Os
5 012
Ir
4 428
Pt
3 825
Au
2 856
Hg
356,6
Tl
1 473
Pb
1 749
Bi
1 564
Po
962
At Rn
-61,7
Fr Ra **
Rf Db Sg Bh Hs Mt Ds Rg Cn Uut Uuq Uup Uuh Uus Uuo
*
La
3 464
Ce
3 443
Pr
3 520
Nd
3 074
Pm
3 000
Sm
1 794
Eu
1 529
Gd
3 273
Tb
3 230
Dy
2 567
Ho
2 700
Er
2 868
Tm
1 950
Yb
1 196
Lu
3 402
**
Ac
3 198
Th
4 788
Pa U
4 131
Np Pu
3 228
Am
2 011
Cm
3 100
Bk Cf Es Fm Md No Lr
Page générée en 0.049 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique