Pré-éclampsie
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

La pré-éclampsie (appelée aussi toxémie gravidique) est une hypertension artérielle gravidique (HTA) qui apparaît dans la deuxième moitié de la grossesse. Elle est caractérisée par une pression systolique supérieure à 140 mmHg ou une diastolique supérieure à 90 mmHg, combinée avec une protéinurie.

Prévalence

La prévalence de la pré-éclampsie (La pré-éclampsie (appelée aussi toxémie gravidique) est une hypertension artérielle gravidique (HTA) qui apparaît dans la deuxième moitié de la grossesse. Elle est...) est estimée entre 5 à 6 % des grossesses.

Physio-pathologie de l'éclampsie

L’origine de la maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.) est liée à un défaut de placentation et une mauvaise vascularisation par les artères spiralées. L’organisme maternel compense le défaut de vascularisation du placenta (Le placenta est un organe unique qui connecte physiquement et biologiquement l'embryon en développement à la paroi utérine. Durant toute la grossesse, le placenta apporte à l'embryon puis au fœtus...) par une hypertension artérielle (L' hypertension artérielle, ou HTA, est définie par une pression artérielle trop élevée.) et une réduction de la perfusion (La perfusion (du latin perfundere) est le processus physiologique qui permet d'alimenter un organe en composés chimiques (nutriments et oxygène)...) de tous les organes induisant un risque de défaillance.

Facteurs de risque

  • la pathologie (La pathologie, terme provenant du Grec ancien, est littéralement le discours, la rationalité (λογία logos) sur la souffrance...) hypertensive
    • Pré-eclampsie pour une grossesse (La grossesse est le processus physiologique au cours duquel la progéniture vivante d'une femme se développe dans son corps, depuis la conception jusqu'à ce qu'elle...) antérieure
    • HTA préexistante.
  • D'autres facteurs de risques maternels
    • la nulliparité
    • âge maternel supérieur à 40 ans
    • obésité : multiplie le risque par 2 environ
    • diabète (Le diabète présente plusieurs formes, qui ont toutes en commun des urines abondantes (polyurie). Le mot « diabète » vient du grec ancien dia-baïno, qui signifie « passer au...) préexistant : multiplie le risque par 3 environ
    • présence d'anticorps antiphospholipides : multiplie le risque par 9 environ
    • les maladies thromboemboliques et les néphropathies
  • des caractéristiques de la grossesse actuelle
    • grossesse gémellaire et plus : multiplie le risque par 3 environ.
    • la primipaternité (premiere grossesse d'un couple donné)

Signes de gravité

Ils doivent alerter les patientes, surtout si elles présentent un des facteurs de risque.

  • Oligurie
  • Douleur (La douleur est la sensation ressentie par un organisme dont le système nerveux détecte un stimulus nociceptif. Habituellement, elle correspond à un signal d'alarme de l'organisme pour signifier une remise en cause de son...) de l'hypochondre droit
  • Thrombopénie et anémie (L'anémie (du privatif an- et du grec ancien haimos, « sang ») est une anomalie de l'hémogramme caractérisée par une diminution de la concentration en...)
  • Hyperuricémie
  • Œdèmes des parties déclives
  • Réflexes ostéotendineux vifs
  • Vomissements


Dans sa forme sévère, la patiente présente une hypertension artérielle sévère (systolique supérieure à 160mmHG et/ou diastolique supérieure à 110mmHg) avec des troubles neurosensoriels tels des céphalées, des troubles visuels jusqu'à l'éclampsie et des troubles rénaux telles l'anurie, la protéinurie sévère (> 3gr / 24h) et l'insuffisance rénale chronique.

Diagnostic

Chez une femme enceinte, découverte de :

  • Hypertension artérielle systolique > 140 mmHg et/ou HTA diastolique > 90 mmHg.
  • Protéinurie > 300mg / 24 heures (L'heure est une unité de mesure  :).

Traitement

La prise en charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne...) de la pré-éclampsie se fait en milieu hospitalier avec une surveillance maternelle et fœtale rapprochée. Seule la naissance de l’enfant permet d'arrêter la sécrétion du placenta et l'évolution de la pré-éclampsie vers ses complications neurologiques, hépatiques et rénales. Les complications peuvent toutefois survenir dans les 48 heures du post-partum, et nécessitent une surveillance adaptée. Avant 34 semaines d’aménorrhée, il est souhaitable de réaliser une maturation pulmonaire (Les pulmonaires sont des plantes de la famille des Boraginacées appartenant au genre Pulmonaria. Elles doivent leur nom au fait que, selon les Romains, leur racine était censée...) fœtale par corticoïdes En cas de complications graves, une extraction fœtale en urgence peut être indiquée pour sauvetage maternel.

En attendant un terme d'accouchement compatible entre la vie (La vie est le nom donné :) de l'enfant et la sauvegarde (En informatique, la sauvegarde (backup en anglais) est l'opération qui consiste à dupliquer et à mettre en sécurité les...) de celle de la mère, celle-ci peut recevoir des médicaments anti-hypertenseurs sous surveillance médicale en milieu hospitalier.

Le sulfate de magnésium en IV permet de limiter l'apparition de l'éclampsie.

Complications

Les complications possibles sont nombreuses et graves :

  • Éclampsie
  • Hématome (Un hématome est une poche de sang apparaissant généralement suite à une hémorragie à la suite d'un choc ou d'un coup donné (exemple:...) rétro-placentaire
  • HELLP syndrome (Un syndrome est un ensemble de signes cliniques et de symptômes qu'un patient est susceptible de présenter lors de certaines maladies, ou bien dans des circonstances cliniques d'écart...)
  • CIVD (coagulation intra-vasculaire disséminée)
  • Insuffisance rénale aiguë avec dans les cas extrêmes une nécrose corticale
  • Stéatose hépatique aiguë gravidique, hématome sous capsulaire du foie (Le foie est un organe abdominal impair et asymétrique, logé chez l'homme dans l'hypocondre droit, la loge sous-phrénique droite, la partie supérieure du creux...)
  • Tableau (Tableau peut avoir plusieurs sens suivant le contexte employé :) d'ischémie cérébrale : cécité (La cécité est l'état d'une personne privée de la vue. Le terme cécité vient du mot latin cæcus, aveugle. La cécité est une...) corticale
  • Décollement rétinien exsudatif
  • Retard de croissance in utéro
  • Mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus général, incluant par exemple la mort des étoiles). Chez les...) fœtale in utero
Page générée en 0.060 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique