Pression artérielle
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

La pression artérielle correspond à la pression du sang dans les artères. On parle aussi de tension artérielle, car cette pression est aussi la force exercée par le sang sur la paroi des artères, elle tend la paroi de l'artère (Une artère (du grec αρτηρία, artêria) est un vaisseau qui conduit le sang du cœur aux poumons ou aux autres tissus de...) (voir l'article Tension mécanique (Dans le langage courant, la mécanique est le domaine des machines, moteurs, véhicules, organes (engrenages, poulies, courroies, vilebrequins, arbres de transmission, pistons, ...), bref, de tout ce qui produit ou...)) ; stricto sensu, la « tension » dans la paroi de l'artère résulte directement de la « pression ».

L'unité internationale de mesure de pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée à la surface sur laquelle elle s'applique.) est le pascal (Pa). Toutefois, l'usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) fait que la pression artérielle (La pression artérielle correspond à la pression du sang dans les artères. On parle aussi de tension artérielle, car cette pression est aussi la force exercée par le sang sur la paroi des...) est souvent mesurée en centimètres de mercure (cmHg), parfois en millimètres de mercure (mmHg).

Elle est exprimée par 2 mesures :

  • La pression maximale au moment de la contraction du cœur (systole),
  • La pression minimale au moment du « relâchement » du cœur (diastole).

Si on énonce la tension sous la forme d'un seul chiffre (Un chiffre est un symbole utilisé pour représenter les nombres.), sans unité, il s'agit alors de la pression artérielle moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de l'ensemble s'ils...) (PAM) exprimée en mmHg. Celle-ci se calcule de la manière suivante :

PAM = (pression systolique + 2 × pression diastolique) / 3

Note : en langage courant (exemple chez le médecin), la tension est indiquée par deux nombres, correspondant à la pression systolique suivie de la pression diastolique exprimées en cmHg ; exemple « douze/huit » n'est pas 12,8 mais une pression systolique de 12 cmHg et une pression diastolique de 8 cmHg, et sera habituellement affichée sur un appareil de mesure avec les nombres 120 et 80 mmHg.

Variations physiologiques

La pression artérielle est le résultat d'interactions complexes entre différents systèmes. Pour simplifier, on peut comparer la mécanique des fluides (La mécanique des fluides est la branche de la physique qui étudie les écoulements de fluides c'est-à-dire des liquides et des gaz lorsque ceux-ci subissent des forces ou des contraintes. Elle est actuellement étendue à des écoulements...) avec le circuit électrique (Un circuit électrique est un ensemble simple ou complexe de conducteurs et de composants électriques ou électroniques parcouru par un courant électrique.) et la loi d'Ohm : U = R × I :

  • U correspond à la différence de pression entre deux endroits ;
  • I, intensité électrique, peut être comparé au débit (Un débit permet de mesurer le flux d'une quantité relative à une unité de temps au travers d'une surface quelconque.) sanguin ; il dépend de la fonction pompe (Une pompe est un dispositif permettant d'aspirer et de refouler un fluide.) du cœur et de la quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou d’une autre manière de dénommer la valeur d’une...) totale de sang (Le sang est un tissu conjonctif liquide formé de populations cellulaires libres, dont le plasma est la substance fondamentale et est présent chez la plupart des animaux. Un humain adulte est...) dans l'organisme (appelé volémie) :
la fonction pompe cardiaque dépend directement de la fréquence (En physique, la fréquence désigne en général la mesure du nombre de fois qu'un phénomène périodique se reproduit par unité de temps....) de contraction, mais aussi de la force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale...) de cette dernière ;
la volémie est le résultat d'un équilibre entre l'apport en eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) et les pertes physiologiques (urines, selles, sueurs, respiration) ;
  • R, résistance, correspond effectivement à la résistance des petits vaisseaux à l'écoulement du sang :
si ces derniers rétrécissent (vasoconstriction), les résistances s'élèvent ;
au contraire, s'ils s'élargissent (vasodilatation), les résistances baissent.

D'autres éléments physiologiques : Pression pulsée ou pression différentielle, loi de Poiseuille.

Les mécanismes de régulation (Le terme de régulation renvoie dans son sens concret à une discipline technique, qui se rattache au plan scientifique à l'automatique.) sont de type :

  • nerveux : vasodilatation par le nerf (En neuroanatomie, au sein du système nerveux , périphérique et central, un nerf désigne un regroupement d'axones, myélinisés ou non, issus de cellules nerveuses ou neurones. La myélinisation...) vague (Une vague est un mouvement oscillatoire de la surface d'un océan, d'une mer ou d'un lac. Les vagues sont générées par le vent et ont une amplitude crête-à-crête allant de quelques centimètres à 34 m (112 pieds), la...) avec ralentissement (Le signal de ralentissement (de type SNCF) annonce une aiguille (ou plusieurs) en position déviée qui ne peut être franchie à la vitesse normale de la ligne.) de la fréquence cardiaque
  • humoral (c'est-à-dire par production de substances chimiques qui vont se diffuser dans tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) l'organisme et agir ainsi à distance) :
    • Adrénaline (L’adrénaline est une hormone appartenant à la famille des catécholamines. Cette molécule porte aussi le nom...) et noradrénaline (produites par les glandes médullo-surrénales) entraînant entre autres une accélération (L'accélération désigne couramment une augmentation de la vitesse ; en physique, plus précisément en cinématique,...) du cœur.
    • Le système rénine-angiotensine-aldostérone, entraînant une vasoconstriction des artères rénales ; la rénine produite au niveau des cellules juxtaglomérulaires, permet la conversion de l'angiotensinogène (produite par le foie) en angiotensine.
    • Hormones anti-diurétiques (ADH ou vasopressine peptide produite au niveau de la neurohypophyse).
    • Facteurs vasodilatateurs tissulaires.

Cela explique la grande variabilité des chiffres tensionnels d'une minute ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un acte. Cartographie géologique ; la minute de terrain est la carte originale, au crayon,...) à l'autre chez le même individu : en gros, l'effort et le stress (Le stress (« contrainte » en anglais), ou syndrome général d'adaptation, est l'ensemble des réponses d'un organisme soumis à des contraintes environnementales. Dans le langage courant, on...) font augmenter la pression artérielle, le repos la fait diminuer.

La prise de tension est donc sujette à de nombreux artefacts, elle doit donc être idéalement prise en position allongée, le patient (Dans le domaine de la médecine, le terme patient désigne couramment une personne recevant une attention médicale ou à qui est...) étant au repos ; il ne faut pas négliger « l'effet blouse blanche » (la tension du patient augmente du fait de la nervosité induite par la mesure). Il faut également vérifier l'adéquation entre la taille du brassard et celle du bras : si le premier est trop petit, on peut avoir une fausse élévation des chiffres tensionnels (effet « gros bras »).

Page générée en 0.041 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique