Vieux-Lille - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

L'entrée du Vieux-Lille par la rue Esquermoise

Le Vieux-Lille est un quartier situé au nord de Lille. Il est le quartier le plus riche en constructions antérieures au XIXe siècle. Il conserve encore de nombreuses rues pavées et quelques traces (TRACES (TRAde Control and Expert System) est un réseau vétérinaire sanitaire de...) des canaux qui sillonnaient la ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour...) aux siècles passés.

Généralités

La rue (La rue est un espace de circulation dans la ville qui dessert les logements et les lieux...) Doudin, dans la partie populaire du Vieux-Lille (Le Vieux-Lille est un quartier situé au nord de Lille. Il est le quartier le plus riche en...)

Jusqu’à la Première Guerre mondiale, le nom de Vieux-Lille était attribué à toute la partie de la ville antérieure à l'agrandissement de 1858 (c’est-à-dire la partie bordée à l'ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se...) par le boulevard (Au sens premier, un boulevard est une voie de communication reposant sur d'anciens remparts,...) de la Liberté et au sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) par le boulevard Louis XIV). Au cours de la Première Guerre mondiale, les alentours de la rue de Béthune (La rue de Béthune est une rue de Lille, dans le Nord, en France. Rue piétonne de...), de la gare (Une gare est d'ordinaire un lieu d'arrêt des trains. Une gare comprend diverses installations qui...) et de la rue du Molinel sont détruits, le Palais Rihour (XVIIIe ‑ XIXe siècles) est incendié. Les zones détruites sont reconstruites selon les modes des années trente, Art déco (De 1920 à 1939, et comme une continuation à l'Art nouveau d'avant la Première Guerre...) autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne...) de la rue du Molinel, néo-régionaliste rue Faidherbe et rue de Béthune.

Dans les années trente et cinquante, le quartier Saint-Sauveur est rasé pour faire place à un quartier modernisé autour du nouvel hôtel (Un hôtel est un établissement offrant un service d’hébergement payant,...) de ville d'Émile Dubuisson.

Le nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) du centre-ville (Le centre-ville est le cœur de la ville. Il est également appelé hypercentre dans...) reste alors la seule partie ancienne de Lille totalement « préservée », en fait peu modernisée et de plus en plus délaissée. C'est probablement de cette époque que date le glissement du nom de « Vieux-Lille » vers ce seul périmètre (Le périmètre d'une figure plane est la longueur du bord de cette figure. Le calcul du...). Quartier d'immigrés et de familles jusque dans les années 1980, traînant une mauvaise réputation, il a échappé à un projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a...) de voie rapide en son centre. Il a été au contraire restauré et est devenu aujourd'hui un quartier commercialement très dynamique (Le mot dynamique est souvent employé désigner ou qualifier ce qui est relatif au mouvement. Il...). On y trouve beaucoup de bars, restaurants, et boutiques diverses, notamment de luxe. Depuis sa réhabilitation, le prix de l'immobilier n'a cessé d'y augmenter, renouvelant presque entièrement sa population et entraînant une rapide gentrification (La gentrification (de gentry, « petite noblesse » en anglais, qui donne parfois...) du quartier.

La place aux Oignons

Paradoxalement, la majeure partie du « Vieux-Lille » n'est pas la partie la plus ancienne de la ville, mais une partie construite beaucoup plus tard que le noyau historique : les voies situées au nord de la rue du Pont-Neuf et de la rue Négrier datent de l'agrandissement de 1670 décidé par Vauban. Elles se caractérisent par leur tracé linéaire et leur plan régulier.

Les rues, au tracé plus souple, situées à la jointure du Vieux-Lille et du centre-ville et autour de la cathédrale (Une cathédrale est, à l'origine, une église chrétienne où se trouve le...) Notre-Dame de la Treille sont, par contre, parmi les plus anciennes de Lille : rue de la Clef (Au sens propre, la clef ou clé (les deux orthographes sont correctes) est un dispositif amovible...), rue de la Grande-Chaussée, rue des Chats-Bossus, place aux Oignons, rue Basse, etc.

La plupart de ces rues témoignent de l'allure qu'avait Lille dans le courant du XVIIIe siècle, alors que le style architectural de type « lillois » prospérait et se déclinait le long de rangs de maisons identiques dans les proportions et les rythmes et différentes dans les détails des décorations.

Canaux

Le souvenir de la présence des canaux (par lesquels la Deûle (La Deûle (en néerlandais : Deule) est une rivière du nord de la France dont...) traversait la ville avant d'être déviée au nord) est remarquable:

  • l'avenue (Une avenue est une grande voie urbaine. Elle est en principe plantée d'arbres, et conduit à un...) du Peuple-Belge était le lieu du port de la Basse-Deûle et de l'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les...) y a coulé jusqu'en 1933
  • le Pont-Neuf, toujours présent (bien que ses arches aient disparues) franchissait la Basse-Deûle
  • le quai (Le Quai est un espace culturel de la ville d'Angers dans le département du Maine-et-Loire en...) du wault
  • les canaux asséchés autour de la cathédrale Notre-Dame de la Treille, où les caves des maisons voisines se sont étendues.
Page générée en 0.062 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique