Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Rayonnement

Le rayonnement est un transfert d'énergie sous forme d'ondes ou de particules, qui peut se produire par rayonnement électromagnétique (par exemple : infrarouge) ou par une désintégration (par exemple : radioactivité α). Par conséquent, le transfert peut se réaliser dans le vide (Le vide est ordinairement défini comme l'absence de matière dans une zone spatiale.). L'exemple caractéristique de rayonnement (Le rayonnement, synonyme de radiation en physique, désigne le processus d'émission ou de transmission d'énergie impliquant une particule porteuse.) est celui du soleil (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile centrale du système solaire. Dans la classification astronomique, c'est une étoile de type naine jaune, et composée...) dans l'espace.

En physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général...), le terme radiation (Le rayonnement est un transfert d'énergie sous forme d'ondes ou de particules, qui peut se produire par rayonnement électromagnétique (par exemple : infrarouge) ou par une...) ou son synonyme rayonnement désigne le processus d'émission ou de transmission d'énergie sous forme de particules ou d'ondes électromagnétiques, ou d'ondes acoustiques. Il comprend les radiations électromagnétiques (ondes radio, infrarouge (Le rayonnement infrarouge (IR) est un rayonnement électromagnétique d'une longueur d'onde supérieure à celle de la lumière...), lumière, rayons X, rayons gamma) ainsi que les rayonnements particulaires (particules alpha, bêta, neutrons).

Le terme de « rayonnement » désigne également l'énergie ainsi émise et propagée, qui est aussi appelée « énergie rayonnante ». On parle aussi de rayonnement lumineux, et de rayonnement calorique.

Le rayonnement est, avec la conduction thermique (La conduction thermique est le mode de transfert de chaleur provoqué par une différence de température entre deux régions d'un même milieu ou entre deux milieux en contact sans...) et la convection (La convection est un mode de transfert de chaleur où celle-ci est advectée (transportée-conduite, mais ces termes sont en fait impropres) par au moins un fluide. Ainsi durant la cuisson des pâtes,...) (convection forcée ou convection naturelle), l'un des trois modes de transfert de chaleur (Un transfert de chaleur qu'il convient d'appeler transfert thermique ou transfert par chaleur est un transit d'énergie sous forme microscopie désordonnée.).

Dans le sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution...) commun, le terme « radiation » est associé à la radioactivité, cela concerne donc les rayonnements ionisants (rayons X, α, β, γ). L'irradiation (En physique nucléaire, l'irradiation désigne l'action d'exposer (volontairement ou accidentellement) un organisme, une substance, d'un corps à un flux de rayonnements ionisants : rayons alpha,...) consiste à être soumis à des rayonnements ionisants, alors que la contamination radioactive (La contamination radioactive, c'est lorsqu'un produit radioactif se dépose sur un objet ou un être, ou bien est ingéré ou inhalé par un...) désigne l'absorption ( En optique, l'absorption se réfère au processus par lequel l'énergie d'un photon est prise par une autre entité, par exemple, un atome qui fait une transition entre deux niveaux...) de matières radioactives qui provoquent une irradiation à l'intérieur de l'organisme. Un objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une...) ou un corps irradié ne devient en général pas radioactif lui-même, à moins que l'irradiation n'ait provoqué la fabrication de noyaux instables (par exemple le combustible (Un combustible est une matière qui, en présence d'oxygène et d'énergie, peut se combiner à l'oxygène (qui sert de comburant) dans une réaction chimique...) nucléaire est peu radioactif avant utilisation, mais très radioactif après).

Dans l'industrie nucléaire, les travailleurs sont munis d'instruments permettant de mesurer la dose quotidienne de rayonnement reçue par chaque individu (Le Wiktionnaire est un projet de dictionnaire libre et gratuit similaire à Wikipédia (tous deux sont soutenus par la fondation Wikimedia).).

Utilisation du terme

Différentes expressions sont dérivées de la notion de rayonnement :

  • Le rayonnement culturel, désigne la diffusion (Dans le langage courant, le terme diffusion fait référence à une notion de « distribution », de « mise à...) d'une culture (La définition que donne l'UNESCO de la culture est la suivante [1] :) dans le monde (Le mot monde peut désigner :).
  • Le rayonnement international d'un continent (Le mot continent vient du latin continere pour « tenir ensemble », ou continens terra, les « terres continues ». Au sens propre, ce terme désigne une vaste étendue...), d'un pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision...), d'une région, d'une ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent être à moins...) désigne non seulement le rayonnement culturel, mais aussi le rayonnement dans le domaine économique, social,... : le rayonnement international de la ville de Lyon
  • Une « source de rayonnement » est un processus par lequel se produit la transformation d'une forme d'énergie en énergie rayonnante. Ce terme désigne également un système matériel (appareil, substance) susceptible d'effectuer cette transformation.
  • Un rayonnement « monochromatique » ou « simple » est défini par sa longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa longueur est celle de l’objet...) d'onde (Une onde est la propagation d'une perturbation produisant sur son passage une variation réversible de propriétés physiques locales. Elle transporte de l'énergie sans transporter de...) lorsqu'il se propage dans la matière ou dans le vide. Un tel rayonnement transporte de l'énergie à la vitesse (On distingue :) de la lumière. Mais cette énergie n'est pas directement mesurable sous sa forme rayonnante. Il faut la transformer pour la rendre mesurable. La transformation la plus facile est la transformation du rayonnement en chaleur (Dans le langage courant, les mots chaleur et température ont souvent un sens équivalent : Quelle chaleur !).
  • Un rayonnement « complexe » est un rayonnement formé d'une somme de radiations simples, dont les longueurs d'ondes et les énergies peuvent être différentes. L'expérience classique d'Isaac Newton (Sir Isaac Newton était un philosophe, mathématicien, physicien et astronome anglais né le 4 janvier 1643 du calendrier grégorien[1] au manoir de Woolsthorpe...), qui donne de la lumière solaire un spectre de radiations « colorées » par réfraction à travers un prisme de verre (Le verre, dans le langage courant, désigne un matériau ou un alliage dur, fragile (cassant) et transparent au rayonnement visible. Le plus souvent, le verre est constitué...), est la première en date à avoir mis en évidence la dispersion (La dispersion, en mécanique ondulatoire, est le phénomène affectant une onde dans un milieu dispersif, c'est-à-dire dans lequel les différentes fréquences constituant l'onde ne se...) du rayonnement optique (L'optique est la branche de la physique qui traite de la lumière, du rayonnement électromagnétique et de ses relations avec la vision.). La méthode du prisme est encore actuellement l'une de celles utilisées pour l'étude de la dispersion des radiations, c'est-à-dire pour la mesure de l'indice de réfraction d'un matériau en fonction de la longueur d'onde (Une onde est la propagation d'une perturbation produisant sur son passage une variation réversible des propriétés physiques locales. Elle...) du rayonnement incident. Le spectre obtenu, domaine visible du spectre électromagnétique, est 'improprement' appelé spectre visible.
  • Un rayonnement « corpusculaire » ou « particulaire » est un rayonnement considéré comme formé essentiellement par des trajectoires de particules neutres ou électrisées. Les rayonnements particulaires sont souvent désignés par le mot rayonnement suivi d'un adjectif ou d'une lettre grecque rappelant la nature des particules constitutives (rayonnement alpha, béta, gamma). La notion de rayonnements corpusculaires est issue de l'étude des rayons issus des substances radioactives et l'analyse de la décharge électrique à travers les gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière n'a pas de forme propre ni de volume propre : un gaz tend à occuper...) raréfiés ont conduit à la découverte de rayonnements d'une toute autre nature que les radiations périodiques connues jusque-là.
  • Un rayonnement « électromagnétique » est un rayonnement caractérisé par des variations de champs électrique et magnétique. Les rayonnements électromagnétiques comprennent, par ordre d'énergie quantique croissante, les ondes hertziennes, les rayons infrarouges, la lumière visible, les rayons ultraviolets, les rayons X, les rayons gamma et les rayons cosmiques. La gamme de fréquences (ou de longueurs d'onde) constitue le spectre électromagnétique.
    • Lumière : Le rayonnement infrarouge, radiation visible, rayonnement ultraviolet (Le rayonnement ultraviolet (UV) est un rayonnement électromagnétique d'une longueur d'onde intermédiaire entre celle de la lumière visible et celle des rayons X.).
    • Rayonnement gamma.
  • Le rayonnement « cosmique » en astronomie (L’astronomie est la science de l’observation des astres, cherchant à expliquer leur origine, leur évolution, leurs propriétés physiques et chimiques. Elle ne doit pas être...), est synonyme de radiation cosmique.
  • Le rayonnement « ionisant » désigne la radiation ionisante.
  • Le rayonnement continu de freinage (Le rayonnement continu de freinage, ou Bremsstrahlung (aussi appelé free-free emission en anglais), est un rayonnement électromagnétique à...) (Bremsstrahlung), en astronomie et en électromagnétisme, est le rayonnement électromagnétique produit par la décélération ou l'accélération de particules chargées, lors de leur passage dans le champ (Un champ correspond à une notion d'espace défini:) électrique de noyaux ou d'autres particules chargées. Ce ralentissement (Le signal de ralentissement (de type SNCF) annonce une aiguille (ou plusieurs) en position déviée qui ne peut être franchie à la...) de particules accélérées et notamment des électrons, par passage au voisinage (La notion de voisinage correspond à une approche axiomatique équivalente à celle de la topologie. La topologie traite plus naturellement les notions globales comme la continuité qui s'entend ici comme la...) de centres chargés produit un rayonnement électromagnétique explique le spectre continu des rayons X.
  • Le rayonnement « noir » est le rayonnement du corps noir (En physique, un corps noir désigne un objet idéal dont le spectre électromagnétique ne dépend que de sa...). La loi de répartition du rayonnement noir, la loi de Planck (La loi de Planck définit la distribution de luminance énergétique monochromatique du rayonnement thermique du corps noir en fonction de la température thermodynamique.), est la formule représentant la répartition spectrale de l'énergie du rayonnement entre les différentes longueurs d'onde qui y sont présentes.
  • Le rayonnement solaire (En plus des rayons cosmiques (particules animées d'une vitesse et d'une énergie extrêmement élevées), le Soleil rayonne des ondes électromagnétiques dont le spectre s'étend des ondes...), en météorologie, désigne la radiation solaire.
  • Le rayonnement terrestre, en météorologie, désigne le rayonnement émis par la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse...), y compris l'atmosphère.
  • Le rayonnement thermique (La thermique est la science qui traite de la production d'énergie, de l'utilisation de l'énergie pour la production de chaleur ou de froid, et des...), en thermodynamique (On peut définir la thermodynamique de deux façons simples : la science de la chaleur et des machines thermiques ou la science des grands systèmes en équilibre. La première définition est aussi...), désigne le rayonnement électromagnétique provenant de la transformation d'énergie thermique (voir corps noir et infrarouge).
  • La « pression de rayonnement », en astronomie, désigne la pression de radiation (La pression de radiation est la pression exercée sur une surface exposée à un rayonnement électromagnétique. Cet effet fut déduit théoriquement par James Maxwell en...).

Effet sur le vivant

Voir rayonnements ionisants

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.