Red Ball Express
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, le Red Ball Express était un énorme système de convoyage routier mis en œuvre par les forces alliées après la percée qui a suivi le débarquement en Normandie. Le terme Red Ball provient du vocabulaire ferroviaire américain et s'applique au transport (Le transport, du latin trans, au-delà, et portare, porter, est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre.) express (Express est un langage informatique servant à spécificier formellement des données. Il a fait l'objet d'une normalisation (ISO 10303-11).). Ce système a fonctionné du 25 août au 16 novembre 1944. Le terme est parfois utilisé dans un sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution progressive allant du ralentissement...) plus étendu en faisant référence à l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut...) des transports routiers militaires alliés en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent...).

Contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le contexte d'un mot, d'une phrase ou d'un texte inclut les...)

Le réseau ferroviaire (Un réseau ferroviaire est un ensemble de lignes de chemin de fer, de gares et d'installations techniques diverses (atelier, dépôts, triages, embranchements particuliers, chantiers...) français ayant été détruit par les bombardements alliés, il ne leur restait plus que la solution du transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des voies de communications (la route, le canal ..)....) routier, afin de pourvoir aux énormes besoins des armées en mouvement. Il s'agissait de transporter des vivres, des munitions et surtout de grandes quantités de carburant (Un carburant est un combustible qui alimente un moteur thermique. Celui-ci transforme l'énergie chimique du carburant en énergie mécanique.). Chacune des 28 divisions alliées engagées, pour mener à bien ses opérations offensives, avait besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes catégories :...) d'environ 700 à 750 tonnes de ravitaillement par jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par...), soit un total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme. Exemple : "Le total des dettes". En physique le total n'est pas...) de 20 000 tonnes.

Solution

Deux routes principales furent réquisitionnées entre Cherbourg et Chartres où était installée une grande base logistique (La logistique est l'activité qui a pour objet de gérer les flux physiques d'une organisation, mettant ainsi à disposition des ressources...) alliée. La route (Le mot « route » dérive du latin (via) rupta, littéralement « voie brisée », c'est-à-dire creusée dans la roche, pour ouvrir le chemin.) la plus au nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) était empruntée par les camions (Le camion est un véhicule automobile à roues destiné à transporter des marchandises. Le routier (routière) ou camionneur (camionneuse) a pour profession la conduite d'un camion.) chargés de marchandises, qui revenaient à vide (Le vide est ordinairement défini comme l'absence de matière dans une zone spatiale.) par celle du sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.). Afin de fluidifier le trafic, de limiter les accidents et les attaques aériennes, des réglementations spéciales furent instaurées :

Borne commémorative du Red Ball Express dans le village de La Queue-lez-Yvelines (Yvelines)
Borne commémorative du Red Ball Express (À la fin de la Seconde Guerre mondiale, le Red Ball Express était un énorme système de convoyage routier mis en œuvre par les forces alliées après la...) dans le village (Un village est, à la campagne ou à la montagne, un ensemble d'habitations, de bâtiments à usages divers, de fermes... de proportion modérée (quelque dizaines de bâtiments)) de La Queue-lez-Yvelines (Yvelines)
  • Circulation (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles sur une route.) interdite aux véhicules civils
  • Convois de 5 camions minimum, encadrés par des jeeps
  • Camions espacés de 60 mètres
  • Interdiction de doubler
  • Vitesse (On distingue :) limitée à 40 km/h

Les routes du Red Ball étaient balisées par des panneaux grand format, inspirés des panneaux publicitaires américains. Ils évitaient aux conducteurs de se perdre et indiquaient également les objectifs de tonnage journalier atteints, afin de les motiver. Le trafic était ininterrompu, de jour comme de nuit. Le système a utilisé 5 958 véhicules, et a transporté quotidiennement jusqu'à 12 500 tonnes de marchandises.

Le Red Ball Express a fourni (Les Foúrnoi Korséon (Grec: Φούρνοι Κορσέων) appelés plus communément Fourni, sont un archipel...) une aide décisive aux armées alliées en attendant la reconquête de nouveaux ports et la réparation d'autres infrastructures de transport. Les principaux problèmes rencontrés étant les pannes, l'épuisement des conducteurs et l'usure du matériel, qui à la longue ont fini par multiplier les accidents et le coût de fonctionnement. Nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de chauffeurs du Red Ball étaient afro-américains.

Tourné en 1952, le film Red Ball Express réalisé par Budd Boetticher retrace cet épisode de la guerre.

Page générée en 0.165 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique