Britannic
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Britannic
Le Britannic après sa transformation en navire hôpitalLe Britannic après sa transformation en navire hôpital
Noms : Gigantic
Type : Paquebot transatlantique
Histoire
Lancement : 26 février 1914
Statut : Heurte une mine et coule le 21 novembre 1916
Caractéristiques techniques
Longueur : 275 m
Maître-bau : 28,65 m
Tirant d'air : 56 m
Tonnage : 48 158 tonneaux
Vitesse : 21 nœuds
Autres caractéristiques
Passagers : 3309
Équipage : 1164
Armateur : White Star Line

Le HMHS Britannic (Le HMHS Britannic, appelé à l'origine le RMS Gigantic puis le RMS Britannic, est le troisième navire de classe Olympic de la White Star Line, navire-jumeau ou sister-ship du Titanic et de l'Olympic, construit peu...), appelé à l'origine le RMS Gigantic puis le RMS Britannic, est le troisième navire (Un navire est un bateau destiné à la navigation maritime, c'est-à-dire prévu pour naviguer au-delà de la limite où cessent de s'appliquer les règlements...) de classe Olympic de la White Star Line, navire-jumeau ou sister-ship (Les sister-ships, terme d'origine anglaise (ship est un nom féminin en anglais), dont l'expression française est navire-jumeau (pl. navires-jumeaux), sont des bateaux identiques en tous...) du Titanic et de l'Olympic, construit peu après et lancé le 26 février 1914. Il fut réquisitionné par la marine britannique pendant la Première Guerre mondiale en tant que navire médical. Il heurta une mine marine en mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) Égée le 21 novembre 1916 et sombra en moins de 55 minutes ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un acte. Cartographie géologique ; la minute de terrain est la carte originale, au crayon, levée sur le terrain. ...).

Historique

Le paquebot (Un paquebot est un navire spécialisé dans le transport de passagers. Le nom vient de l'anglais « packet-boat », désignant les navires transportant du courrier....) reçut plusieurs noms successifs. Joseph Bruce Ismay, le directeur général de la White Star Line, nomma tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) d'abord le troisième paquebot de la série Olympic RMS Gigantic. Suite au naufrage de son navire sœur (le Titanic), le Gigantic fut rebaptisé RMS Britannic. Le super paquebot, qui fut terminé en 1914, date de la déclaration de la guerre à l'Allemagne par l'Angleterre (L’Angleterre (England en anglais) est l'une des quatre nations constitutives du Royaume-Uni. Elle est de loin la plus peuplée, avec 50 763 000 habitants (en 2006), qui représentent 83,8% de la population du...), vit ensuite son nom à nouveau modifié pour devenir HMHS Britannic (Her Majesty Hospital Ship). Comme son nom l'indique, il fut réquisitionné par l'amirauté britannique pour transporter des soldats blessés. Le 21 novembre 1916 il heurta une mine entre l'île (Une île est une étendue de terre entourée d'eau, que cette eau soit celle d'un cours d'eau, d'un lac ou d'une mer. Son étymologie latine, insula, a donné l'adjectif « insulaire » ; on dit aussi...) de Kéa et l'îlot de Makronissos et coula en moins d'une heure (L’heure est une unité de mesure du temps. Le mot désigne aussi la grandeur elle-même, l'instant (l'« heure qu'il...). Seulement 33 personnes périrent, broyés par les hélices. Son épave repose par 120 m de fond.

Caractéristiques du navire

  • Le Britannic a une longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa longueur est celle de l’objet...) plus importante que ses deux navires jumeaux (275m au lieu de 269m); il dispose par ailleurs d'une double coque et de seize compartiments étanches s'élevant jusqu'au pont (Un pont est une construction qui permet de franchir une dépression ou un obstacle (cours d'eau, voie de communication, vallée, etc.) en passant par-dessus cette séparation....) B (et non jusqu'au pont E).
  • Le pont promenade (pont A) est couvert à babord et à tribord, tout comme le Titanic (ce qui n'est pas le cas de l'Olympic).
  • Les bossoirs des canots de sauvetage sont très différents des deux autres navires. En effet, les canots ne reposent pas sur le pont des Embarcations mais sont suspendus à l'aide d'impressionnants bossoirs, qui détériorent l'esthétique du navire.

Sources

Page générée en 0.260 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique