Sémillante
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Histoire

La frégate La Sémillante quitta le port de Toulon le 14 février 1855, commandée par le capitaine Jugan, à destination de la Crimée (mer Noire) pour apporter aux forces françaises des vivres, des renforts en troupe et en matériel.

Son équipage était de 293 hommes outre son état-major. La Sémillante était un vaisseau de trois-mâts (Un trois-mâts est un navire à voile comportant trois mâts. Il s'agit du gréement courant pour les navires avant l'arrivée de la propulsion à la vapeur.), un des derniers construit en bois, et formant (Dans l'intonation, les changements de fréquence fondamentale sont perçus comme des variations de hauteur : plus la fréquence est élevée, plus la hauteur perçue est haute et inversement. Chaque voyelle se...) l’une des plus fortes unités de la Marine de Guerre française. À son bord ont pris place un détachement de 393 militaires de l’armée de terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par...) avec un matériel important (canons, mortiers, munitions, vivres…).

Elle fut prise dans une violente tempête (Une tempête est un phénomène météorologique violent à large échelle dite synoptique, avec un diamètre compris en général entre 200 à...) au large de la Sardaigne (La Sardaigne (en italien : Sardegna et en langue sarde normalisée : Sardigna) est une île de la Méditerranée occidentale, située à l'ouest de la...) et son commandant décida de passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques Brisson (1723-1806) en 1760.) par les bouches de Bonifacio, aux îles Lavezzi, dans une zone de brisants et d’écueils. Poussée (En aérodynamique, la poussée est la force exercée par le déplacement de l'air brassé par un moteur, dans le sens inverse de l'avancement.) par une rafale du sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.), selon des témoins sans pareil de mémoire (D'une manière générale, la mémoire est le stockage de l'information. C'est aussi le souvenir d'une information.) d’homme, elle vint se heurter avec une vitesse (On distingue :) de 12 nœuds sur un rocher sous-marin (Un sous-marin est un navire capable de se déplacer dans les trois dimensions, sous la surface de l'eau ; il se distingue ainsi des autres bateaux et navires qui se...) signalé par une simple bouée. Broyée par le choc (Dès que deux entitées interagissent de manière violente, on dit qu'il y a choc, que ce soit de civilisation ou de particules de hautes énergies.), elle a coulé par le fond dans la nuit du 15 au 16 février 1855, corps et biens, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) a été instantanément englouti.

Le 18 février les premiers cadavres, certains complètement (Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou autocomplétion, est une fonctionnalité informatique permettant à l'utilisateur de limiter la quantité d'informations...) déchiquetés, sont ramenés sur les grèves par les courants. Ils seront tous inhumés sur l’île, faute de moyens de transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des voies de communications (la route, le canal ..). Par assimilation, des actions de...), par une corvée de 50 soldats détachés en renfort des marins. Le 20 le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de corps inhumés s’élève à 250.

Finalement des plus de 700 hommes embarqués à bord de La Sémillante, seuls le capitaine Jugan et l’aumônier seront identifiés parmi les 560 qui reposent dans les deux cimetières de l’île. Les autres corps ne seront jamais retrouvés.

La plaque sur le bâtiment des cimetières sur les Îles Lavezzi indique :

" À la mémoire des officiers des armées de terre et de mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) qui ont trouvés la mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus général, incluant par exemple la mort des étoiles). Chez les organismes...) dans le naufrage de la Sémillante le 15 février 1855 vers midi. Leurs restes sont confondus ici avec ceux de leurs hommes unis (L'UNIS, pour UNIversité du Svalbard, est une université norvégienne implantée en 1993, à Longyearbyen (2000 habitants), principale cité du Spitzberg (en francais, Spitzberg désigne l'île principale mais aussi...) dans le repos éternel comme ils l'étaient dans le devoir que leurs noms soient connus pour nous permettre d'honorer leur mémoire. " Cet incipit en la mémoire des naufragés est suivi par une succincte liste de noms dont les restes sont enterrés ici. Les cimetières sont aussi composés d'autres plaques un peu partout nous exhortant à prier pour tel ou tel naufragé…

Littérature

Alphonse Daudet, écrivain provençal, a porté à la postérité cet épisode tragique sous le nom de : L’Agonie de la Sémillante.

Page générée en 0.081 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique