RMS Aquitania
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Aquitania
Type : Paquebot transatlantique
Histoire
Quille posée : Décembre 1910
Lancement : 21 avril 1913
En service : 30 mai 1914
Statut : Démoli en 1950 en Écosse
Caractéristiques techniques
Longueur : 275,2 mètres
Maître-bau : 29,6 mètres
Tonnage : 45 647 tonneaux
Propulsion : Turbines à vapeur (), 4 hélices
Puissance : 44 MW
Vitesse : 23 nœuds
Autres caractéristiques
Passagers : 3 230
Équipage : 972
Chantier : John Brown and Company, Clydebank, Écosse
Armateur : Cunard Line

Le RMS Aquitania (Le RMS Aquitania est un paquebot transatlantique britannique de la Cunard Line.) est un paquebot transatlantique (Un transatlantique est un paquebot liner destiné à la traversée de l'océan Atlantique, traversée plus ou moins régulière entre les Amériques et l'Europe (ou l'Afrique).) britannique de la Cunard Line.

L'idée de l'Aquitania (Le RMS Aquitania est un paquebot transatlantique britannique de la Cunard Line.) est né entre la rivalité de la White Star Line et la Cunard Line dès 1910.

Il effectue son premier voyage (Un voyage est un déplacement effectué vers un point plus ou moins éloigné dans un but personnel (tourisme) ou professionnel (affaires). Le voyage s'est considérablement...) le 30 mai 1914 de Liverpool à New York (New York , en anglais New York City (officiellement, City of New York) pour la distinguer de l’État de New York, est la principale ville des États-Unis, elle compte a...), après avoir été lancé en avril 1913.

Surnomné le "palace flottant", l'Aquitania était probablement l'un des bateaux les plus luxueux de son temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.).

Après seulement trois aller-retours, l'Aquitania est saisi pour l'effort de guerre où il devint un navire (Un navire est un bateau destiné à la navigation maritime, c'est-à-dire prévu pour naviguer au-delà de la limite où cessent de s'appliquer les règlements techniques de...) hôpital (Un hôpital est un lieu destiné à prendre en charge des personnes atteintes de pathologies et des traumatismes trop complexes pour pouvoir être traités...).

Après la guerre, la Cunard Line décide de rénover et de moderniser le paquebot (Un paquebot est un navire spécialisé dans le transport de passagers. Le nom vient de l'anglais « packet-boat », désignant les navires transportant du courrier. Les premiers grands paquebots...), après les dégâts de la guerre. Ainsi, la combustion (La combustion est une réaction chimique exothermique d'oxydoréduction. Lorsque la combustion est vive, elle se traduit par une flamme voire une explosion.) au charbon est remplacé par la combustion au pétrole (Le pétrole est une roche liquide carbonée, ou huile minérale. L'exploitation de cette énergie fossile est l’un des piliers de l’économie...). Les œuvres d'art et les décors d'avant-guerre furent réinstallés.

Durant les années 20, "l'âge d'or" des navires transatlantiques, l'Aquitania fut un des paquebots les plus populaires. Il formait, avec le Mauretania (Le RMS Mauretania, jumeau du paquebot Lusitania, est un paquebot transatlantique britannique armé par la Cunard. Lancé le 20 janvier 1906, il est alors l'un des paquebots...) et le Berengaria (Le RMS Berengaria fut le nom utilisé pour le paquebot Imperator, de la Cunard Line, de 1919 à 1938. Il était, pendant les années 20, un des trois "Grand" de la Cunard avec l'Aquitania et le Mauretania.), le "Big Three", les trois navires stars de la Cunard Line. Il était le navire préféré de l'aristocratie et des hommes riches.

Cependant après le krach boursier de 1929, beaucoup de paquebots ont perdu leur clientèle aisée. L'Aquitania se trouvait dans une position difficile. Peu de personnes pouvaient se permettre un voyage de 1er classe très luxueux. La Cunard décida d'affréter l'Aquitania à des croisières bon marché. Ces croisières étaient couronnés de succès, particulièrement par les Américains.

Dès les années 1930, la Cunard Line avait prévu de remplacer l'Aquitania, vieillissant, par le Queen Elizabeth, qui était prévu pour 1940. Mais le début de la Seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une...) Guerre mondiale mit fin à ce plan.

L'Aquitania servit d'excellent navire de transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des voies...) de troupes. Il traversa alors le globe au cours de ses missions.

En 1949, le paquebot est rendu (Le rendu est un processus informatique calculant l'image 2D (équivalent d'une photographie) d'une scène créée dans un logiciel de modélisation...) à la Cunard, qui le vend à la démolition en 1950 en Écosse, finissant une carrière illustre. Il aura parcouru 3 millions de milles et accueilli des milliers de passagers.

Nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de passagers maximum : en 1914: 3 230 passagers (dont 618 de première classe (Dans un moyen de transport (avion, train ou bateau), la première classe est la classe la plus confortable et celle offrant généralement le plus de prestations. En outre, l'ambiance y est feutrée, la...), 614 de deuxième classe et 1 198 de troisième classe); en 1926: 610 de première classe, 950 de deuxième classe, 640 classe "touriste", 972 membres d'équipages

Page générée en 0.156 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique