SAR-Lupe
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

SAR-Lupe est un système militaire allemand de reconnaissance stratégique composé de cinq satellites (env. 770 kg chacun) identiques et d'une station au sol assurant le maintien à poste et la programmation des satellites ainsi que l'exploitation opérationnelle des images. Le premier satellite (Satellite peut faire référence à :) a été mis en orbite (En mécanique céleste, une orbite est la trajectoire que dessine dans l'espace un corps autour d'un autre corps sous l'effet de la gravitation.) le 19 décembre 2006 par un lanceur ( Lanceur, terme de l'astronautique Lanceur, terme du baseball ) russe Cosmos-3M. La station terrestre est en cours de construction à Gelsdorf, à côté de Bonn.

Les satellites utilisent un radar (Le radar est un système qui utilise les ondes radio pour détecter et déterminer la distance et/ou la vitesse d'objets tels que les avions, bateaux, ou...) à synthèse d'ouverture (RSO - en anglais Synthetic Aperture Radar d'où " SAR "), capable d’acquérir des images dans toutes les conditions de luminosité (La luminosité désigne la caractéristique de ce qui émet ou réfléchit la lumière.) et par tous temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.). Ils sont placés sur trois orbites différentes, à 500 km d’altitude environ. Le temps de réponse moyen (délai entre l'émission d'une demande de programmation (La programmation dans le domaine informatique est l'ensemble des activités qui permettent l'écriture des programmes informatiques. C'est une étape importante de la conception de...) d'un satellite (Satellite peut faire référence à :) et le retour des images) est d’environ 11 heures (L'heure est une unité de mesure  :). La mémoire (D'une manière générale, la mémoire est le stockage de l'information. C'est aussi le souvenir d'une information.) embarquée (plus de 128 Go) permet de mémoriser 30 images par jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil...), mais sa capacité sera peut-être réduite du fait des limitations en puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) électrique disponible. L’antenne du radar mesure 3 mètres de diamètre (Dans un cercle ou une sphère, le diamètre est un segment de droite passant par le centre et limité par les points du cercle ou de la sphère. Le diamètre est aussi la longueur de ce segment. Pour indiquer qu'une valeur...).

Les images peuvent être acquises en mode " Strip-Map " (mode normal, vitesse (On distingue :) au sol de 7 km/s environ, pour l’observation étendue) ou " Spot-light ". Dans ce dernier cas, le satellite pivote sur l'axe perpendiculaire (En géométrie plane, on dit que deux droites sont perpendiculaires quand elles se coupent en formant un angle droit. Le terme de perpendiculaire vient du latin...) à son sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution...) de déplacement ( En géométrie, un déplacement est une similitude qui conserve les distances et les angles orientés. En psychanalyse, le déplacement est mécanisme de défense déplaçant la valeur, et finalement le sens En architecture navale, le...) de manière à augmenter artificiellement la durée d'observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude appropriés....) du sol et à obtenir ainsi une meilleure résolution. Grâce à une acquisition (En général l'acquisition est l'action qui consiste à obtenir une information ou à acquérir un bien.) de multiples images d’une cible et à un traitement spécifique des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.), la technique SAR offre une résolution nettement meilleure qu’un radar classique. Son nom de " Lupe ", loupe (Une loupe est un instrument d'optique subjectif constitué d'une lentille convexe permettant d'obtenir d'un objet une image agrandie. La loupe est la forme la plus simple du microscope optique, qui, lui, est constitué de plusieurs...) en français, lui vient de sa faculté d’acquérir des images à très haute résolution de cibles particulièrement intéressantes, grâce à la combinaison (Une combinaison peut être :) de la technique SAR, de l'existence du mode Spot-light et de l’utilisation quasi simultanée de deux satellites. Dans les situations les plus favorables, le système SAR-Lupe (SAR-Lupe est un système militaire allemand de reconnaissance stratégique composé de cinq satellites (env. 770 kg chacun) identiques et d'une station au sol assurant le maintien à poste et la programmation des satellites ainsi...) peut atteindre une résolution inférieure à 1 mètre (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international (SI). Il est défini, depuis 1983, comme la distance parcourue par la lumière dans le vide en...). L'image obtenue, dépendante de la technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) radar, n'est, à la différence de l'image traditionnelle obtenue par des moyens optiques, que difficilement exploitable par des non spécialistes et nécessite des interprètes d'images formés à cette spécificité.

Outre son insensibilité aux conditions météo, la technologie radar offre d'autres avantages pour les satellites de surveillance. Elle permet notamment de déterminer très précisément les différences d’altitude et, dans une certaine mesure, certains mouvements. Les ondes (Une onde est la propagation d'une perturbation produisant sur son passage une variation réversible de propriétés physiques locales. Elle transporte de l'énergie sans transporter de matière.) radar sont naturellement particulièrement bien réfléchies par l’eau calme et par les surfaces métalliques lisses. Le satellite peut ainsi détecter des véhicules, reconnaître des aéronefs et identifier des infrastructures spécifiques.

Le système SAR-Lupe est une solution " d'austérité " : son précurseur, le satellite Horus, est resté à l'état de projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et...) après que le gouvernement fédéral allemand eut jugé trop élevée sa facture de 5 milliards de deutsche marks. Le système SAR-Lupe complet est prévu ne coûter, quant à lui, que 300 millions d’euros environ (soit approximativement 600 millions de D.M.). Pour parvenir à une telle réduction des coûts, on a également dû revoir à la baisse certaines capacités du système (l'antenne (En radioélectricité, une antenne est un dispositif permettant de rayonner (émetteur) ou de capter (récepteur) les ondes électromagnétiques.) ne disposant pas de dispositifs de pointage électronique, c’est par exemple le satellite entier qui doit basculer) et surtout, utiliser des pièces existantes, construire des satellites de petites dimensions (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce sont sa longueur, sa largeur et sa profondeur/son épaisseur, ou bien son...) et sous-traiter aux fournisseurs les moins chers (moins de la moitié des pièces sont fabriquées en Allemagne).

Fabriqué par OHB-System AG, le système est placé sous l’autorité de la Bundeswehr qui en assure le fonctionnement. Sa durée de vie (La vie est le nom donné :) est estimée à 10 ans. Une coopération, entérinée en 2002 par l'accord dit de Schwerin, a été engagée avec la France, qui propose les services de son satellite militaire d'observation optique (L'optique est la branche de la physique qui traite de la lumière, du rayonnement électromagnétique et de ses relations avec la vision.) Hélios. Un but pourrait être de créer, à moyen terme, les conditions permettant à l’Union européenne d'accéder à une véritable capacité d’observation par des satellites à haute résolution pour des applications de sécurité et de défense. Facilement extensible, le système pourrait intégrer les satellites que l’on espère voir proposer un jour par d’autres pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²),...) membres de l’Union européenne (l'Italie développe un système civilo-militaire d'observation radar nommé Cosmo-Skymed).

Page générée en 0.100 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique