Hotspot - Définition

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs est disponible ici.

Hot spot ou hotspot a deux sens.

C'est le raccourci de Wireless Internet Hotspot dont l'équivalent en français est borne Wi-Fi ou point Wi-Fi. Il s'agit alors d'un lieu public à forte affluence et clairement délimité (par exemple : café, hôtel, gare...) donnant accès à un réseau sans fil qui permet aux utilisateurs de terminaux mobiles de se connecter facilement à Internet. Début 2006, il y aurait 100 000 hotspots dans le monde.

On appelle aussi hotspot une zone déterminée d'une page Web, qui permet d'activer un lien hypertexte. Ce terme est donc équivalent à " zone sensible " ou " zone cliquable ".

En géoscience, les hotspots, en général traduits de ce franglais par points chauds, sont les traces à la surface de la Terre de grands diapirs d'origine mantellique profonde remontant au sein du manteau terrestre un matériau plus chaud (effet de la poussée d'Archimède) ; celui-ci, s'approchant de la surface, commence à fondre par décompression, générant un magma basaltique à la source du volcanisme dit de points chauds. On compte actuellement une quarantaine de hotspots en activité à la surface de la Terre. Le plus important est le point chaud d'Hawaii. Celui de l'Islande se surajoute au phénomène de ride médio-océanique. Celui de Kerguelen est probablement à la naissance du microcontinent, au sens géologique (présence de roches granitoïdes). Les petits points chauds à la naissance des myriades d'îles de la Micronésie, dans l'océan Pacifique, n'en apparaissent pas moins très complexes à déchiffrer. Le point chaud de la Réunion, à peine moins actif que celui d'Hawaii, mais d'intensité moindre, prit naissance il y a 65 millions d'années sous le continent indien, alors île non rattachée à l'Asie, engendrant la province des Trapps du Deccan, et signant le début de la dernière grande extinction d'espèces, des Ammonites aux Dinosaures entre autres. Enfin tous les points chauds en sont intra-océaniques. Celui du Yellowstone fait craindre, à tort ou à raison, une "  super-éruption volcanique "… Enfin, la théorie des points chauds atteint en 2006 l'âge canonique de 35 ans.

Page générée en 0.027 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique
Version anglaise | Version allemande | Version espagnole | Version portugaise