Briquet
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Un briquet jetable.

Un briquet est un dispositif pyrotechnique autonome, destiné à produire une flamme. Le carburant utilisé est stocké au sein d'un réservoir, et le comburant (Un comburant est un corps chimique qui a pour propriété de permettre la combustion d'un combustible. Le principal comburant est le dioxygène.) est le dioxygène (Le dioxygène est une molécule composée de deux atomes d'oxygène, notée O2, qui est à l'état de gaz aux conditions normales de pression et de...) présent dans l'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire de pressuriser les cabines...). Le briquet (Un briquet est un dispositif pyrotechnique autonome, destiné à produire une flamme. Le carburant utilisé est stocké au sein d'un réservoir, et le comburant est le dioxygène...) est destiné à être transportable facilement : ainsi sa taille, hors objets de collection, lui permet d'être tenu dans une main (La main est l’organe préhensile effecteur situé à l’extrémité de l’avant-bras et relié à ce dernier par le...).

Briquet à gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière n'a pas de forme propre ni de volume...), XIXe siècle

Types de briquet

On distingue quatre types principaux de briquets, en fonction du combustible (Un combustible est une matière qui, en présence d'oxygène et d'énergie, peut se combiner à l'oxygène (qui sert de comburant) dans une réaction chimique générant de la chaleur : la...) employé.

Le briquet à silex en acier (L’acier est un alliage métallique utilisé dans les domaines de la construction métallique (voir aussi l’article sur la théorie du soudage de l’acier) et de la construction mécanique.)

Étincelles produites par un briquet en acier frappé contre un silex.

Une méthode très ancienne pour faire du feu (Le feu est la production d'une flamme par une réaction chimique exothermique d'oxydation appelée combustion.), encore utilisée de nos jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit heure locale)...) est d'utiliser un briquet en métal (Un métal est un élément chimique qui peut perdre des électrons pour former des cations et former des liaisons métalliques ainsi que des liaisons ioniques dans...), frappé contre un éclat de silex. Les morceaux d'acier arrachés par le silex se mettent à brûler dans l'air et la gerbe d'étincelles ainsi créée pourra communiquer sa chaleur (Dans le langage courant, les mots chaleur et température ont souvent un sens équivalent : Quelle chaleur !) à un initiateur comme l'amadou pour démarrer la combustion (La combustion est une réaction chimique exothermique d'oxydoréduction. Lorsque la combustion est vive, elle se traduit par une flamme voire une explosion.).

Briquets modernes

Briquets à essence

Les briquets à essence sont répandus, et conviennent à tous types d'usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.). Démocratisés grâce entre autres aux soldats de la Première Guerre mondiale et à l'invention à la fin du XIXe siècle de la pierre à briquet par Carl Auer von Welsbach.

Les briquets à essence présentent une large autonomie et sont rechargeables. Le combustible employé, souvent de l'alcool à brûler, imbibe une mèche (Le mot mèche désigne :) par capillarité (La capillarité est l'étude des interfaces entre deux liquides non miscibles, entre un liquide et l'air ou entre un liquide et une surface. Elle est mise en œuvre lorsque les buvards...). Une pierre à briquet, lorsqu'elle est mise en frottement (Les frottements sont des interactions qui s'opposent à la persistance d'un mouvement relatif entre deux systèmes en contact.) par une roue (La roue est un organe ou pièce mécanique de forme circulaire tournant autour d'un axe passant par son centre.) métallique, produit une gerbe d'étincelles qui allume les vapeurs d'essence, puis la mèche proprement dite. La flamme, de grande taille, résulte d'une combustion incomplète : elle est jaune-orangé, et produit des vapeurs noirâtres.

Démontage du briquet à gaz
Briquets variés
Briquets variés

Briquets à gaz

Le briquet à gaz est une invention française, c'est Marcel Quercia, Directeur de la firme Flaminaire (BIC, FLAMAGAS) qui lance le premier modèle de table et de poche nommés respectivement le GENTRY et le CRILLON en 1948. Les briquets à gaz sont les plus courants : produits en quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou d’une autre manière de dénommer la valeur d’une collection ou un groupe de...) industrielle dès les années 1960, notamment par le fabricant Cricket et plus tard Bic, ils consistent pour la plupart à provoquer l'ignition d'un gaz inflammable, souvent du butane, par les étincelles résultant du frottement d'une molette sur une pierre à briquet. Ces briquets classiques, bon marché, entrent en concurrence avec deux autres types de briquets à gaz. Les automatiques provoquent la production d'une étincelle via un dispositif électronique. Une simple pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée à la surface sur laquelle elle s'applique.) sur un bouton poussoir suffit à relâcher le gaz combustible et à provoquer une étincelle. Enfin, les briquets tempêtes tirent leur nom de l'invention de marins, pour qui les vents et les éléments, lorsqu'ils sont en mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.), empêchent l'ignition du gaz combustible du fait de sa dispersion (La dispersion, en mécanique ondulatoire, est le phénomène affectant une onde dans un milieu dispersif, c'est-à-dire dans lequel les différentes fréquences...). Les vapeurs de gaz issues de briquets tempêtes sont soumises à une pression très élevée, ce qui provoque une combustion complète du carburant (Un carburant est un combustible qui alimente un moteur thermique. Celui-ci transforme l'énergie chimique du carburant en énergie mécanique.), avec une flamme bleutée. La chaleur ainsi dégagée peut avoisiner les 900 °C.

Si tous les briquets à essence, appelés couramment Zippos, et les briquets tempêtes sont rechargeables, rares sont les briquets dits classiques et automatiques à disposer d'une valve permettant le remplissage du réservoir, sauf objets de collection et de valeur[réf. souhaitée].

Briquets pneumatiques

Ils sont composés d'un piston et d'un cylindre (Un cylindre est une surface dans l'espace définie par une droite (d), appelée génératrice, passant par un point variable décrivant une courbe plane fermée (c),...). Lorsqu'on rabat très rapidement le piston, l'air comprimé (L'air comprimé est de l'air ambiant, mis sous pression avec un compresseur, le plus souvent aux alentours de 10 bars mais parfois jusque 300 bars.) se réchauffe intensément au point (Graphie) qu'un morceau de papier (Le papier (du latin papyrus) est une matière fabriquée à partir de fibres cellulosiques végétales et animales. Il se présente sous forme de feuilles minces et...) au fond du cylindre se met à brûler sans flamme. Le briquet pneumatique est donc équipé d'un piston dont l'extrémité est recouverte d'amadou, celui-ci "reçoit" la flamme, et le piston immédiatement retiré permet de communiquer le "feu" à un combustible.

Briquets solaires

Le briquet solaire fonctionne par concentration de la lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de...) du soleil (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile centrale du système solaire. Dans la classification...) sur un point précis, il nécessite l'utilisation d'un miroir (Un miroir est un objet possédant une surface suffisamment polie pour qu'une image s'y forme par réflexion et conçu à cet effet. C'est souvent une couche métallique fine, qui, pour être protégée, est...) concave ou d'une lentille. Il existe des briquets solaires depuis fort longtemps, on trouve un brevet pour un appareil dit briquet solaire en 1878 et un autre brevet pour un briquet solaire en 1885.

Différents briquets solaires en plastiques ont été mis sur le marché à partir de 1970. Actuellement le briquet solaire se décline sur la base d'un miroir parabolique en aluminium (L'aluminium est un élément chimique, de symbole Al et de numéro atomique 13. C’est un élément important sur la Terre avec 1,5 % de la masse totale.) à l'intérieur d'une coque, celui-ci présente un intérêt indéniable, absence totale de mécanisme, combustible, mèche, pierre, etc, et un inconvénient majeur, le briquet solaire refuse de fonctionner par temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) couvert et la nuit.

Page générée en 0.095 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique