Continent
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

En géologie

Caractéristiques

Pour les géologues, il existe à la surface de la Terre deux éléments structurels distincts : la croûte continentale, formée pour l'essentiel de granite et de roches associées, et la croûte océanique, de basalte et de gabbro. Aussi, la limite entre domaine continental et domaine océanique se trouve sous la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière...) de la mer : il est alors question de « plateau continental » qui se prolonge parfois à plusieurs kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international. Il est défini comme la distance parcourue par la lumière dans le vide en 1/299 792 458 seconde.) au-delà du trait de côte. Lors de la dernière époque glaciaire (à l'apogée (Un apogée (du grec apogeios : loin de la terre ; apo : loin + gê : Terre), dans les domaines de l'astronomie et de l'astronautique, est le point extrême de l'orbite elliptique d'un astre ou...) de la glaciation (Une glaciation ou période glaciaire est à la fois une phase paléoclimatique froide et une période géologique de la Terre durant laquelle une part importante des continents est englacée.) de Würm il y a 20 000 ans), en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent eurasiatique, voire...) occidentale, le plateau continental s'étendait à plusieurs dizaines de kilomètres à l'ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se couche le Soleil à l'équinoxe, le couchant (ou ponant).) du littoral actuel.

Schéma simplifié de la croûte terrestre (La croûte terrestre est la partie superficielle et solide du matériau dont est faite la Terre. C'est la partie supérieure de la lithosphère (qui constitue les plaques tectoniques).). 1 : Croûte continentale ; 2 : Océan ; 3 : Manteau supérieur ; 4 : Croûte océanique
Coupe très simplifiée :      Dépôts sédimentaires      Roche      Manteau

Dérive des continents

La dérive des continents, à partir de la pangée.

Au début du XXe siècle, Alfred Wegener (Alfred Wegener (1er novembre 1880, Berlin — novembre 1930, Groenland) est un astronome et météorologue allemand, principalement connu pour sa...) remarque que par la disposition des continents, la côte est de l'Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et l'Océanie par le détroit de Béring et l'océan Pacifique; et à l'est, de...) du Sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) semble s'emboiter parfaitement dans la côte ouest de l'Afrique (D’une superficie de 30 221 532 km2 en incluant les îles, l’Afrique est un continent couvrant 6 % de la surface terrestre et...). D'autres bien avant lui s'en sont aperçus, mais il est le premier à alors proposer, à partir de cette observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude appropriés. Le...), la théorie (Le mot théorie vient du mot grec theorein, qui signifie « contempler, observer, examiner ». Dans le langage courant, une théorie est une idée ou une connaissance spéculative, souvent basée sur...) de la dérive des continents : un supercontinent, la Pangée, se serait fragmenté au début de l'ère secondaire et, depuis cette date, les masses continentales issues de cette fragmentation dériveraient à la surface de la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la plus...).

Au cours du XXe siècle, il fut accepté par les géologues que les continents bougent à la surface de la planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de l'Univers et possédant une masse suffisante pour que sa gravité la maintienne en équilibre hydrostatique, c'est-à-dire sous...), à l'échelle des temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) géologiques. Ce processus est connu sous le nom de « dérive des continents » et est expliqué par la tectonique des plaques (La tectonique des plaques (d'abord appelée dérive des continents) est le modèle actuel du fonctionnement interne de la Terre. Elle est l'expression en surface de la convection qui se déroule dans le manteau terrestre.).

La surface de la Terre est constituée de sept plaques tectoniques majeures (ainsi que de nombreuses mineures). Ce sont celles-ci qui dérivèrent, se séparèrent et s'assemblèrent pour former au fil du temps les continents que nous connaissons aujourd'hui.

Par conséquent, il existait d'autres continents dans le passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble des configurations successives du monde et s'oppose au futur sur une échelle des temps...) géologique, les paléocontinents. On a pu déterminer qu'il y a eu des époques de l'histoire de la Terre où il n'y avait qu'un seul grand continent (Le mot continent vient du latin continere pour « tenir ensemble », ou continens terra, les « terres continues ». Au sens propre, ce terme...) à sa surface. Le plus récent, la Pangée remonte à 180 millions d'années. Le prochain « continent unique » devrait apparaître dans 250 millions d'années par le rapprochement de l'Afrique, de l'Eurasie et des Amériques, il s'agirait de la Pangée ultime.

Autres divisions

Certaines parties des continents sont reconnues comme des sous-continents, en particulier celles sur les différentes plaques tectoniques qui divisent les continents. Les plus notables sont le sous-continent indien et la péninsule Arabique. Groenland (Le Groenland (prononcez /gʁɔɛn.lɑ̃d/, écrit Groënland dans la graphie française d'avant 1850, Grønland en danois (« terre verte »), Kalaallit...), sur la plaque nord-américaine, est parfois considéré comme un sous-continent. Lorsque l'Amérique est perçue comme un seul continent, elle est divisée en deux sous-continents (Amérique du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) et en Amérique du Sud) ou en diverses régions.

L'île (Une île est une étendue de terre entourée d'eau, que cette eau soit celle d'un cours d'eau, d'un lac ou d'une mer. Son étymologie latine, insula, a donné l'adjectif « insulaire » ; on...) de Madagascar (Madagascar (Madagasikara en malgache), ou la République de Madagascar (Repoblikan'i Madagasikara en malgache) pour les usages officiels, est un État indépendant situé dans la partie occidentale de l'océan...), au sud-est (Le sud-est est la direction à mi-chemin entre les points cardinaux sud et est. Le sud-est est opposé au nord-ouest.) de l'Afrique, est parfois comptée comme un « microcontinent ».

Certaines zones de la croûte continentale sont largement couvertes par la mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.), mais peuvent être considérées comme des continents submergés. C'est le cas de Zealandia, émergeant de la mer en Nouvelle-Zélande (La Nouvelle-Zélande est un pays de l'Océanie, au Sud-Ouest de l'océan Pacifique, constitué de deux îles principales (l'île du Nord et l'île du Sud), et de nombreuses îles...) et en Nouvelle-Calédonie (La Nouvelle-Calédonie est un archipel d'Océanie situé dans l'océan Pacifique à 1 500 km à l'est de l'Australie et à 2 000 km au nord de la...), ou même le presque complètement (Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou autocomplétion, est une fonctionnalité informatique permettant...) submergé plateau de Kerguelen, dans le sud de l'océan Indien (L’océan Indien s'étend sur une surface de 75 000 000 km². Il est limité au nord par l'Inde, le Pakistan et l'Iran, à l'est par la Birmanie, la Thaïlande, la...).

Certaines îles sont situées sur les sections de la croûte continentale qui ont cassé et dérivent en dehors de l'un des principaux continents. Bien qu'elles ne soient pas considérées comme des continents en raison de leur taille relativement petite, elles peuvent être considérées comme des microcontinents. Madagascar, l'exemple le plus répandu, est généralement considéré comme faisant partie de l'Afrique, mais a déjà été décrit comme « le huitième continent ».

Page générée en 0.112 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique