Ernest Orlando Lawrence

Ernest Orlando Lawrence - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Ernest O. Lawrence
Ernest Orlando Lawrence
Naissance 8 aout 1901
Canton (Dakota du Sud) (USA)
Décès 27 août 1958 (à 57 ans)
Palo Alto (USA)
Nationalité États-Unis États-Unis
Champs Physicien (Un physicien est un scientifique qui étudie le champ de la physique, c'est-à-dire la...)
Institution Université Yale (L'université Yale (en anglais : Yale University, anciennement Collegiate School of...)
Université de Californie (L'université de Californie est une université américaine, fondée en 1868, dont...) à Berkeley
Célèbre pour L'invention du Cyclotron (Le cyclotron est un type d’accélérateur circulaire inventé par Ernest Orlando Lawrence en...)
Accélérateur de particules (Les accélérateurs de particules sont des instruments qui utilisent des champs...)
Projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a...) Manhattan (Manhattan est l'une des cinq circonscriptions (borough) de la ville de New York (les quatre autres...)
Distinctions Elliott Cresson Medal (1937)
Prix Nobel de physique (Le prix Nobel de physique est une récompense gérée par la Fondation Nobel, selon les...) (1939)

Prix Enrico Fermi (Enrico Fermi (29 septembre 1901 à Rome - 28 novembre 1954 à Chicago)...) (1957)

Oppenheimer, Fermi et Lawrence.

Ernest Orlando Lawrence (8 août 1901 - 27 août 1958) est un physicien américain. Il est lauréat du prix Nobel de physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la...) de 1939 « pour l'invention et le développement du cyclotron [...] ». Il a aussi participé au projet Manhattan.

Il eut une longue carrière comme professeur de physique à l’université de Californie à Berkeley. L’élément chimique 103 est appelé lawrencium (Le lawrencium est un élément chimique, de symbole Lr (anciennement Lw jusqu'en août...) en son honneur.

Biographie

Né à Canton, Dakota du Sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.), Lawrence entame ses études au Saint Olaf College dans le Minnesota, puis, à la fin de sa première année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié...), à l’Université de Dakota du Sud, où il obtient une licence en 1922. Suivent une maîtrise (La maîtrise est un grade ou un diplôme universitaire correspondant au grade ou titre de...) de physique en 1923, à l’université du Minnesota et un Ph.D. de physique en 1925 à l’université Yale. Il reste à Yale où il mène des recherches sur l’effet photoélectrique et y devient professeur assistant en 1927.

En 1928, il est nommé professeur associé de physique à l’Université de Berkeley, et est titularisé deux ans plus tard, devenant ainsi le plus jeune professeur du campus (Un campus (du mot latin désignant un champ) désigne l'espace rassemblant les...) de Berkeley.

On le surnomme le « briseur d’atomes » (« Atom Smasher »), l’homme qui « tenait la clé » de l'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la...) atomique.

« Il voulait faire de la « Big Physics » (comme on dit « Big Science »), des travaux de grande envergure (L'envergure est la distance entre les extrémités des ailes. Le terme est valable pour...) impliquant beaucoup de personnes » affirme Herbert York, le premier directeur du Radiation (Le rayonnement est un transfert d'énergie sous forme d'ondes ou de particules, qui peut se...) Laboratory.

Le cyclotron

L’invention du cyclotron a pour origine un schéma sur un bout de papier (Le papier (du latin papyrus) est une matière fabriquée à partir de fibres...). Alors qu’il était assis un soir à la bibliothèque, Lawrence jeta un œil sur un article et fut intrigué par un de ses diagrammes. L’idée consistait à produire des particules de très haute énergie, nécessaires à la désintégration atomique, grâce à une succession de très petites « poussées ». Lawrence annonça à ses collègues qu’il avait trouvé une méthode pour produire des particules de très haute énergie sans utiliser une très forte tension (La tension est une force d'extension.) électrique.

Le premier modèle de cyclotron de Lawrence, fait de fils et de cire (Chimiquement, la cire est un ester de l'éthylène glycol et de deux acides gras ou un...) à cacheter, a coûté probablement 25 USD en tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...). Et il fonctionne. Quand Lawrence applique une tension de 2 000 volts à son cyclotron de fortune, il obtient des projectiles tournant de 80 000 eV. Lawrence met au point (Graphie) des modèles toujours plus grands au service des expériences en physique des hautes énergies. Autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne...) du cyclotron, Lawrence construit le Radiation Laboratory, qui va devenir un des laboratoires les plus avancés de la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue...) en physique.

« Sans aucun doute, la plus grande réussite de Lawrence a été d’inventer le cyclotron, dit York. Le cyclotron a eu un impact important sur les avancées scientifiques qui l’ont suivi. »

En 1936, Lawrence devient directeur du Radiation Laboratory et le reste jusqu’à sa mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si...). En 1937, il est lauréat de la médaille Hughes. En novembre 1939, il reçoit le prix Nobel de physique « pour l'invention et le développement du cyclotron et pour les résultats obtenus, particulièrement les éléments radioactifs artificiels ».

Durant la Seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui...) Guerre mondiale, Lawrence participe avec ardeur aux recherches américaines sur la possibilité de réaliser une arme basée sur la fission nucléaire (La fission nucléaire est le phénomène par lequel le noyau d'un atome lourd (noyau...). Son Radiation Laboratory devient un des principaux centres de recherches sur ce sujet, et c’est Lawrence qui introduit Julius Robert Oppenheimer dans ce qui va devenir le Projet Manhattan. Très tôt favorable à la méthode de séparation (D'une manière générale, le mot séparation désigne une action consistant à séparer quelque...) électromagnétique pour enrichir l’uranium, Lawrence fabrique ses « calutrons » (un type spécial de spectromètre (Un spectromètre est un appareil de mesure permettant d'étudier de décomposer une quantité...) de masse) pour l'importante usine de séparation de Oak Ridge, dans le Tennessee.

Après la guerre, Lawrence mène une vaste campagne (La campagne, aussi appelée milieu rural désigne l'ensemble des espaces cultivés...) afin que le gouvernement subventionne de grands programmes scientifiques. Il est considéré comme un des pionniers de l’ère de la « Big Science » qui fait appel à de grands instruments et à de lourds investissements.

En juillet 1958, le président américain Dwight David Eisenhower envoie Lawrence à Genève pour qu’il négocie la suspension ( Le fait de suspendre des particules En chimie, la suspension désigne une dispersion de...) des essais nucléaires avec l’URSS. Lawrence tombe malade alors qu’il est à Genève et doit retourner à Berkeley. Il meurt un mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps...) plus tard à Palo Alto en Californie.

23 jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la...) après sa mort, les « Regents » de l’Université de Californie décident de renommer le Radiation Laboratory du nom de Lawrence.

Ernest Orlando Lawrence
Page générée en 0.072 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique