Flore des Pyrénées - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

L'iris des Pyrénées (Iris latifolia (Mill.) Voss), une espèce endémique des Pyrénées et des monts cantabriques

La flore des Pyrénées comporte environ 4 500 espèces, dont quelques 160 espèces endémiques. La répartition végétale dans les Pyrénées est influencée par le climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une région donnée pendant une période de temps donnée. Il se distingue de la météorologie qui désigne...) océanique à l'ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se couche le Soleil à l'équinoxe, le couchant (ou ponant).), méditerranéenne à l'est, humide au nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.), plus sec au sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.). Sans oublier les différents "étages" de la montagnes qui favorisent les forêts de feuillus à basse altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et biogéographique qui explique la répartition de la vie...), puis au fur (Fur est une petite île danoise dans le Limfjord. Fur compte environ 900 hab. . L'île couvre une superficie de 22 km². Elle est située dans la Municipalité de Skive.) et à mesure qu'on monte, les forêts persistantes, les plantes et herbes grasses d'alpages, et enfin les plantes rocailleuses ou de névés à haute altitude (mousses, lichen...).

L’orientation d’ouest en est de la plupart des montagnes européennes a eu pour conséquence qu’un grand nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) d’espèces qui étaient présentes dans nos régions durant l’ère tertiaire, sont mortes de froid (Le froid est la sensation contraire du chaud, associé aux températures basses.) pendant la grande glaciation (Une glaciation ou période glaciaire est à la fois une phase paléoclimatique froide et une période géologique de la Terre durant laquelle une part importante...). Elles ont en effet buté contre les chaînes de montagnes, qu’elles n’ont pas pu franchir. En Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et l'Océanie par le détroit de Béring et l'océan Pacifique; et à l'est, de l'Europe et de l'Afrique par...) du Nord et en Extrême-Orient (L'Extrême-Orient désigne la partie orientale de l'Asie. Il comprend :) où les chaînes de montagnes sont à orientation (Au sens littéral, l'orientation désigne ou matérialise la direction de l'Orient (lever du soleil à l'équinoxe) et des points cardinaux (nord de la...) nord-sud, elles ont par contre, pu émigrer vers des régions plus clémentes. Un mélange (Un mélange est une association de deux ou plusieurs substances solides, liquides ou gazeuses qui n'interagissent pas chimiquement. Le résultat de l'opération est une préparation aussi...) avec des espèces provenant des régions arctiques et d’autres chaînes européennes a en outre eu lieu. Lors de la remontée des glaces, des espèces alpines, comme le thé des Alpes (Dryas octopetala L.), sont remontées dans le Grand Nord, tandis que des espèces arctiques, comme l’andromède bleue (Phyllodoce caerulea (L.) Bab.), sont restées dans les Pyrénées.

Originalité de la Flore des Pyrénées

À l’instar des Alpes méridionales et des montagnes des Balkans, qui sont également riches en espèces endémiques, quelques espèces ont pu subsister dans des vallées protégées des Pyrénées. Cela permet ainsi d’expliquer pourquoi la jacinthe améthyste, Brimeura amethystina (L.) Chouard, ne se rencontre que dans les Pyrénées et en Croatie. La gentiane des Pyrénées, Gentiana pyrenaica L., était vraisemblablement plus largement répandue avant la glaciation. On la trouve actuellement dans les Pyrénées orientales et depuis les Monts Rila de Bulgarie jusque dans le Nord-Est (Le nord-est est la direction à mi-chemin entre les points cardinaux nord et est. Le nord-est est opposé au sud-ouest.) de la Turquie. Les gesnériacées sont une grande famille tropicale, qui était aussi répandue en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité...) au cours de l’ère tertiaire. Seules six espèces ont pu y survivre à la glaciation. Ainsi, la ramonde, Ramonda myconi (L.) Rchb., est présente sur les rochers calcaires ombragés des Pyrénées centrales et occidentales. Dans les Balkans, on rencontre localement deux autres ramondes : Ramonda nathaliae Pančić & Petr. à fleurs à 4 pétales, et Ramonda serbica Pančić à corolle légèrement campanulée. Le Lis des Pyrénées, Lilium pyrenaicum Gouan, est une belle plante (Les plantes (Plantae Haeckel, 1866) sont des êtres pluricellulaires à la base de la chaîne alimentaire. Elles forment l'une des subdivisions (ou règne) des Eucaryotes. Elles...) à fleurs en turban jaunes piquetées de noir, qui répandent malheureusement une odeur assez désagréable. Dans le nord-est de l’Espagne on trouve la var. rubrum à fleurs orangées. Dans les Alpes orientales et les Balkans on rencontre le lis de la Carniole, Lilium carniolicum Bernh. ex W. D. J. Koch, qui y est présent sous quatre variétés : albanicum et jankae à fleurs jaunes, et bosniacum et carniolicum à fleurs orangées à rouges. D’aucuns considèrent que le lis de la Carniole est une sous-espèce du Lis des Pyrénées. Lilium pyrenaicum et Lilium carniolicum proviennent vraisemblablement d’un ancêtre commun (En phylogénie, un ancêtre commun à plusieurs espèces est l'individu le plus proche dans le temps dont descendent toutes les espèces en question. Par exemple, l'homme et le chimpanzé ont un...) qui a été décimé lors de la grande glaciation.

Les Pyrénées Orientales

L’influence méditerranéenne fait que les Pyrénées orientales, plus ensoleillées, ont une composition floristique différente (En mathématiques, la différente est définie en théorie algébrique des nombres pour mesurer l'éventuel défaut de dualité d'une application définie à l'aide de la...) du reste de la chaîne (Le mot chaîne peut avoir plusieurs significations :), avec présence entre autres du céraiste des Pyrénées (Cerastium pyrenaicum J.Gay), de la xatardie scabre (Xatardia scabra (Lap.) Meisn.) et de l’endressie des Pyrénées (Endressia pyrenaica (J. Gay ex DC.) J. Gay) – deux ombellifères endémiques –, du galéopsis des Pyrénées (Galeopsis pyrenaica Bartl.), de la gentiane des Pyrénées (Gentiana pyrenaica L.), de l’achillée (Le genre Achillea (les achillées) regroupe diverses plantes de la famille des Astéracées (ou Composées) dont la plus connue est l'achillée millefeuille (Achillea millefolium). Le nom du genre correspond au latin achillea, lui-même...) à feuilles de camomille (Achillea chamaemelifolia Pourret) et du séneçon à feuilles blanches (Senecio leucophyllus DC.) – une espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type » ou « apparence ») est le taxon de base de la...) qui pousse (Pousse est le nom donné à une course automobile illégale à la Réunion.) aussi dans le Mézenc. On trouve également dans ce secteur des Pyrénées quelques espèces originaires des Alpes, comme la bugrane du Mont Cenis (Ononis cristata), la pédiculaire incarnate (Pedicularis rostratospicata Crantz) et la campanette (Colchicum bulbocodium Ker Gawl. - Syn. Bulbocodium vernum L.). Enfin, certaines relictes arctiques ne sont présentes que dans l'est de la chaîne, comme la ligulaire de Sibérie (Ligularia sibirica (L.) Cass.), qui atteint en Capcir, à 1 500 m d'altitude, le point (Graphie) le plus élevé et le plus méridional de sa répartition.

Les Pyrénées Occidentales

Dans la partie occidentale des Pyrénées qui est plus arrosée, on rencontre d’autres endémiques, notamment la soldanelle velue (Soldanella villosa Darracq), le grémil de Gaston (Buglossoides gastonii (Benth.) Johnst.), le lychnis des Pyrénées (Petrocoptis pyrenaica (Bergeret) A.Braun), l’érodium de Manescaut (Erodium manescavi Coss.) et le géranium d’Endress (Geranium endressii J.Gay) – une espèce souvent cultivée dans les jardins et introduite çà et là.

Page générée en 0.125 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique