Glaciation - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Chronologie isotopique

La présence de l'isotope 18 de l'oxygène est moins importante dans les eaux océaniques proches des pôles que dans celles proches de l'équateur. Ceci est dû au fait que cet isotope est plus lourd que l'isotope (Le noyau d'un atome est constitué en première approche de protons et de neutrons. En physique...) 16 ; en conséquence, il s'évapore plus difficilement et se condense plutôt facilement, ce qui empêche une migration importante vers les pôles.

Si on analyse un échantillon (De manière générale, un échantillon est une petite quantité d'une matière, d'information, ou...) de glace (La glace est de l'eau à l'état solide.) ancienne, moins il y a d'isotope 18, plus il faisait froid (Le froid est la sensation contraire du chaud, associé aux températures basses.) au moment de la formation de la glace. Au contraire, dans une carotte (La carotte (Daucus carota) est une plante bisannuelle de la famille des apiacées (anciennement...) provenant des tropiques (sédiments issus de foraminifères benthiques), une augmentation de l'isotope 18 d'oxygène (L’oxygène est un élément chimique de la famille des chalcogènes, de...) signe un refroidissement global (diminution de la température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et...) marine et accumulation de glace aux pôles).

Les sédiments des fonds océaniques et les glaces accumulées aux pôles ou au Groenland (Le Groenland (prononcez /gʁɔɛn.lɑ̃d/, écrit Groënland dans...) ont gardé en mémoire (D'une manière générale, la mémoire est le stockage de l'information. C'est aussi le souvenir...) les variations des concentrations des isotopes de l'oxygène au cours du temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le...). Par exemple, la glace formée il y a 10 000 ans permet de connaître la concentration en isotope 18 de l'atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :) de cette époque. Selon la concentration, on peut donc reconstituer les fluctuations des températures globales au cours du temps sur de longues périodes et définir ainsi les stades isotopiques de l'oxygène.

Le cas du « petit âge glaciaire »

L'hémisphère nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) a connu un net refroidissement, entamé dans la seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui...) moitié du XIVe siècle — avec un minimum thermique (La thermique est la science qui traite de la production d'énergie, de l'utilisation de...) au XVIIe siècle — qui a persisté jusqu'au début du XIXe siècle. Appelée « petite glaciation » ou « petit âge glaciaire », il s'agit d'une période centrée sur le « minimum de Maunder » (1645-1715 proprement dit), qui semble correspondre à une faible activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) solaire (ses taches étaient d'ailleurs peu visibles). Elle fut marquée par une série d'hivers particulièrement rigoureux, accompagnés de disettes et de famines.

Le climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une...) en Islande (L’Islande, (en islandais Ísland, littéralement « terre de...) et au Groenland était relativement doux pendant les trois cent premières années qui suivirent la colonisation viking. Il s'est ensuite fortement refroidi, y interdisant l'agriculture et y faisant disparaître les forêts. Toutefois, il s'agit d'une fluctuation climatique froide à l'intérieur de l'Interglaciaire holocène, d'autant mieux mis en évidence qu'il est récent, et ne peut être considéré comme une période glaciaire.

Page générée en 0.083 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique