John William Strutt Rayleigh

John William Strutt Rayleigh - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

John W. Rayleigh
John William Strutt Rayleigh
Naissance 12 novembre 1842
Landford Grove (Essex) (Royaume-Uni)
Décès 30 juin 1919
Witham (Essex) (Royaume-Uni)
Nationalité Royaume-Uni Royaume-Uni
Champs hydrodynamique, acoustique (L’acoustique est une branche de la physique dont l’objet est l’étude des sons et des ondes mécaniques. Elle fait appel aux phénomènes ondulatoires et à la mécanique vibratoire.), Thermique (La thermique est la science qui traite de la production d'énergie, de l'utilisation de l'énergie pour la production de chaleur ou de froid, et des transferts de chaleur suivant différents phénomènes physiques, en...), théorie (Le mot théorie vient du mot grec theorein, qui signifie « contempler, observer, examiner ». Dans le langage courant, une théorie est une idée ou une...) mathématique (Les mathématiques constituent un domaine de connaissances abstraites construites à l'aide de raisonnements logiques sur des concepts tels que les nombres, les figures,...) de l’élasticité
Institution Trinity College (Cambridge) puis Cavendish Laboratory
Diplômé Trinity College (Cambridge)
Célèbre pour diffusion Rayleigh (La diffusion Rayleigh est un mode de diffusion des ondes (par exemple électromagnétiques ou sonores) dont la longueur d'onde est très supérieure à la taille des particules diffusantes. On parle de diffusion élastique, car cela se...), théorie de la convection (La convection est un mode de transfert d'énergie qui implique un déplacement de matière dans le milieu, par opposition à la conduction...) (Nombre de Rayleigh), Quotient de Rayleigh
Distinctions Royal Medal (1882) – Médaille Copley (1899) – Médaille Rumford (1914, 1920) – Médaille Matteucci (1894) – Médaille De Morgan (1890) – Prix Nobel de physique (Le prix Nobel de physique est une récompense gérée par la Fondation Nobel, selon les dernières volontés du testament du chimiste Alfred Nobel. Il récompense des figures scientifiques éminentes s'étant...) (1904)

John William Strutt, troisième baron Rayleigh, plus connu sous son titre Lord Rayleigh (12 novembre 1842 à Landford Grove, Essex, Angleterre (L’Angleterre (England en anglais) est l'une des quatre nations constitutives du Royaume-Uni. Elle est de loin la plus peuplée, avec 50 763 000...) - 30 juin 1919 à Witham, Essex, Angleterre) était un physicien (Un physicien est un scientifique qui étudie le champ de la physique, c'est-à-dire la science analysant les constituants fondamentaux de l'univers et les forces qui les relient. Le mot physicien dérive du grec,...) anglais. Il est lauréat du prix Nobel de physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la physique désigne la connaissance de la...) de 1904.

Sa vie

John William Strutt est né le 12 novembre 1842 près de Maldon dans l'Essex.

Il fait des études de mathématiques à Trinity College (Cambridge), dont il sort diplômé en 1865, obtenant le titre de Senior Wrangler au Tripos de mathématiques de 1868.

Après quelques voyages en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité...) et aux États-Unis, il occupe un poste de chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la recherche. Il est difficile de bien cerner le métier de...) au Trinity College de 1866 à 1871. Ses travaux sont momentanément suspendus durant le conflit franco-prussien de 1870, par son impact sur la famille de John William, pourtant peu impliquée.

En 1871, il se marie avec Evelyne Georgiana Mary Balfour, fille de James Maitland Balfour et de sa femme Blanche, fille du second marquis de Salisbury. De ses trois fils, l'aîné devient professeur de physique à l'Imperial College of Science and Technology de Londres (Londres (en anglais : London - /?l?nd?n/) est la capitale ainsi que la plus grande ville d'Angleterre et du Royaume-Uni. Fondée il y a plus de 2 000 ans par les Romains, la...).

À la mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus général, incluant par...) de son père en 1872, il prend sa succession et devient baron Rayleigh, troisième du titre, et consacre une partie importante de son temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) à la gestion du domaine. Afin de pouvoir se consacrer à la science, il abandonne cette responsabilité à son jeune frère en 1875.

En 1879, il accepte la place laissée vacante au Cavendish Laboratory de Cambridge par la disparition de Maxwell.

À partir de 1884, il poursuit ses recherches en grande partie dans son domaine de Terling où il installe un laboratoire.

Il est « President of the Government Committee on Explosives » puis « Scientific Advisor to Trinity House » jusqu'à sa mort le 30 juin 1919.

Aux dires de ses compatriotes, c'est l'un des très rares nobles de haut rang ( Mathématiques En algèbre linéaire, le rang d'une famille de vecteurs est la dimension du sous-espace vectoriel engendré par cette famille. Le...) à être devenu célèbre par des découvertes scientifiques.

Distinctions

Lord Rayleigh ca 1893

Titres

Parmi d'innombrables distinctions et titres honorifiques :

  • Lord Lieutenant of Essex de 1892 à 1901
  • 1896 to 1919 « Scientific Advisor to Trinity House ».
  • Order of Merit en 1902
  • Nommé Chancellor de l'Université de Cambridge (L'université de Cambridge est une université britannique connue dans le monde entier.) en 1908.
  • Membre de la Royal Society secrétaire, puis président de 1905 à 1908.
  • Médailles Royal (1882), Copley (1899), et Rumford (1914, 1920) de la Royal Society.
  • Médaille Matteucci de la Société Italienne (Italienne est le nom communément utilisé pour le cordage servant a manœuvrer un enrouleur. Il s'enroule sur un tambour quand on déroule la voile, et on tire dessus pour enrouler la voile.) des Sciences (1894).
  • Faraday Lectureship de la Royal society of chemistry (La Royal Society of Chemistry est une société savante située au Royaume-Uni dont le but est "l'avancement des sciences chimiques". Cette organisation contribue à des recherches, publie des journaux scientifiques, des livres et des bases de...) (1895).
  • Médaille De Morgan de la London Mathematical Society en 1890
  • Prix Nobel de physique en 1904, pour ses travaux concernant La masse volumique des gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière n'a...) de l'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude,...) et la découverte de l'argon (L’argon est un élément chimique, de symbole Ar et de numéro atomique 18.).

Sa mémoire (D'une manière générale, la mémoire est le stockage de l'information. C'est aussi le souvenir d'une information.)

Une unité d'intensité lumineuse, le rayleigh, a porté son nom, qui reste également attaché à l'onde (Une onde est la propagation d'une perturbation produisant sur son passage une variation réversible des propriétés physiques locales. Elle transporte de l'énergie sans transporter de matière. Une onde transporte aussi de la...) sismique superficielle, l'onde de Rayleigh.

John William Strutt Rayleigh
Page générée en 0.122 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique