Oreillons
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Les oreillons ou parotidite virale ou encore parotidite ourlienne est une maladie virale infantile humaine atteignant principalement les glandes salivaires situées en avant des oreilles ainsi que le tissu nerveux. Aujourd'hui largement contrôlée par la vaccination (La vaccination est un procédé consistant à introduire un agent extérieur (le vaccin) dans un organisme vivant afin de créer une réaction immunitaire...), elle reste répandue dans les pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas...) en voie de développement. Généralement sans conséquences chez le jeune enfant, elle peut entraîner des complications graves lorsqu'elle est contractée à l'âge adulte, notamment une stérilité chez l'homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme prépubère est...) due à l'atteinte des testicules (orchite).

Le nom ne s'emploie qu'au pluriel (les oreillons) et provient du fait que l'un des signes cliniques de la maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.) est une douleur (La douleur est la sensation ressentie par un organisme dont le système nerveux détecte un stimulus nociceptif. Habituellement, elle correspond...) au niveau des oreilles liée à l'inflammation (Une inflammation est une réaction de défense immunitaire stéréotypée du corps à une agression : infection, brûlure, allergie…) des glandes parotides. L'adjectif associé est ourlien, le vecteur (En mathématiques, un vecteur est un élément d'un espace vectoriel, ce qui permet d'effectuer des opérations d'addition et de multiplication par un scalaire. Un n-uplet peut...) de la maladie est ainsi nommé virus (Un virus est une entité biologique qui nécessite une cellule hôte, dont il utilise les constituants pour se multiplier. Les virus existent sous une forme...) ourlien.

Son code est B26 selon la liste de codes CIM-10 des maladies.

Épidémiologie

Avant la généralisation (La généralisation est un procédé qui consiste à abstraire un ensemble de concepts ou d'objets en négligeant les détails de façon à ce qu'ils puissent être...) de la vaccination, les oreillons survenaient par épidémies sur un mode saisonnier, en général à la fin de l'hiver (L'hiver est une des quatre saisons des zones tempérées.) et au printemps (Le printemps (du latin primus, premier, et tempus, temps, cette saison marquant autrefois le début de l'année) est l'une des quatre saisons...) en climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une région donnée pendant une période de temps donnée. Il se distingue de la...) tempéré, avec une période de 4 à 5 ans, en particulier dans les institutions d'accueil collectif des jeunes enfants (crèche, école). La maladie était très fréquente puisque près de 90% des adolescents ont une sérologie ourlienne positive.

La vaccination a presque complètement (Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou autocomplétion, est une fonctionnalité informatique permettant à l'utilisateur de limiter la quantité...) supprimé les formes de l'enfance et a paradoxalement augmenté le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de cas chez l'adulte jeune, souvent ayant reçu une vaccination incomplète, mais parfois correctement vaccinés.

La surveillance de l'évolution de l'incidence en France est effectuée par le réseau Sentinelles (Le réseau Sentinelles est un réseau de 1 280 médecins généralistes libéraux (2% de la totalité des MGL en France métropolitaine) bénévoles et...) de l'Inserm.

Signes

Tuméfaction des glandes parotides.

L'incubation (L'incubation est la période pendant laquelle les ovules sont couvés, de manière à les maintenir au chaud et à permettre le développement de...) dure environ trois semaines (15 à 24 jours).

La phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) d'invasion, de courte durée, se manifeste par une fièvre (La fièvre est l'élévation de la température corporelle chez un être à sang chaud par dérèglement du « thermostat »...), un malaise, des otalgies (douleur à l'oreille). L'examen peut retrouver alors une douleur lors de la pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée à la surface sur laquelle elle s'applique.) des glandes parotides

La période d'état, qui dure environ une semaine, est marquée par une fièvre accompagnée de céphalées. Il existe une tuméfaction bi ou unilatérale des glandes parotides avec une douleur qui irradie vers les oreilles avec de la gêne ou de la douleur lors de la mastication (La mastication est un phénomène qui fait appel aux muscles de la mâchoire. Elle constitue la première phase de la digestion (ce qui est souvent...). L'atteinte des deux parotides peut être simultanée mais est souvent décalée de plusieurs jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit heure locale)...). L'examen clinique retrouve des adénopathies (ganglions augmentés de volume). L'atteinte des autres glandes salivaires est plus rare.

Cause et mécanisme

Le virus ourlien est un paramyxovirus, Myxovirus parotidis, virus à ARN, et est transmis de personne à personne par voie aérienne, par des gouttes de salive (La salive est un liquide biologique sécrété par les glandes salivaires, à l'intérieur de la bouche.) ou des contacts directs infectés par la salive par exemple.

Le virus se réplique dans l'appareil oro-pharyngé d'où il peut se disséminer vers l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut...) de l'organisme par voie sanguine.

Les glandes parotides (glandes salivaires situées entre l'oreille (L'oreille est l'organe qui sert à capter le son et est donc le siège du sens de l'ouïe, mais elle joue également un rôle important dans l'équilibre. Le mot peut...) et la machoire) sont généralement touchées. Le virus s'y développe produisant un œdème local avec une infiltration de lymphocytes et de macrophages. Les enfants non vaccinés entre 2 et 12 ans sont les plus fréquemment touchés, mais l'infection se rencontre dans les autres groupes d'âges.

L'enfant est contagieux pendant environ deux semaines, de quelques jours avant l'apparition des signes jusqu'à quelques jours après la guérison (La guérison est un processus biologique par lequel les cellules du corps se régénèrent pour réduire l'espace d'une région...).

L'œdème de certains tissus peut provoquer une nécrose et conduire, sur les testicules, une atrophie de ces derniers. Le virus peut également passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques Brisson (1723-1806) en 1760.) dans le système nerveux (Le système nerveux est un système en réseau formé des organes des sens, des nerfs, de l'encéphale, de la moelle épinière, etc....) central à travers la barrière hémato-encéphalique et chez le fœtus à travers la barrière hémato-placentaire.

Page générée en 0.008 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique