Plan de vol
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Le plan de vol est un document déposé par le pilote avant le vol auprès de l'autorité assurant le contrôle de la circulation aérienne. Il permet d'initier le dialogue avec les contrôleurs de la navigation et, en cas d'accident, de fournir des informations destinées aux sauveteurs. Il contient des renseignements sur l'identité et les caractéristiques de l'aéronef (Un aéronef est un moyen de transport capable d'évoluer au sein de l'atmosphère terrestre. On distingue deux catégories d'aéronefs : l'aérostat et...), le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de personnes à bord, la description de la trajectoire (La trajectoire est la ligne décrite par n'importe quel point d'un objet en mouvement, et notamment par son centre de gravité.), etc.

L'obligation de dépôt d'un plan de vol (Le plan de vol est un document déposé par le pilote avant le vol auprès de l'autorité assurant le contrôle de la circulation aérienne. Il permet d'initier le dialogue avec les contrôleurs de la...) varie suivant les pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²),...). Il est généralement obligatoire pour tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) vol non local ou effectué hors des conditions de vol en visibilité (En météorologie, la visibilité est la distance à laquelle il est possible de distinguer clairement un objet, quelle que soit l'heure. On peut mesurer la visibilité horizontale et verticale, souvent...).

Types de plan de vol

Un plan de vol peut être déposé de trois façons :

  • Plan de vol répétitif (RPL) utilisé par les compagnies aériennes pour décrire des vols réguliers.
  • Plan de vol déposé (FPL), formulaire déposé avant le vol décrivant la totalité du vol. C'est le plus souvent à ce type de plan de vol auquel on fait référence quand on parle de "plan de vol".
  • Le plan de vol réduit, déposé en vol par radiotéléphonie (La radiotéléphonie désigne les techniques de communication utilisant la radioélectricité, c'est-à-dire les ondes hertziennes pour transmettre la voix humaine. On utilise pour cela des émetteurs-récepteurs radioélectriques fixes...) à un organisme de la circulation (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles sur une route.) aérienne, sous la forme d'éléments intéressant une partie du vol.

Forme et délais de communication

Vol IFR

Sauf dans les cas prévus par l’autorité compétente des services de la circulation aérienne et sauf si un RPL est utilisé, un vol IFR doit communiquer un FPL. Ce FPL doit être communiqué au moins soixante minutes ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un acte. Cartographie géologique ; la minute de terrain est la carte...) avant : - l’heure estimée de départ du poste de stationnement (Le stationnement tout comme l’arrêt d’un véhicule consiste en une immobilisation de ce dernier.) - l’heure estimée à laquelle l’aéronef débutera son vol IFR pour les vols se déroulant partiellement selon les règles de vol aux instruments.

Vols VFR bénéficiant du service de contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) de la circulation aérienne

Dans les cas où un FPL n’est pas requis, un plan de vol réduit doit être communiqué dès que possible avant que l’aéronef ne pénètre dans l’espace aérien contrôlé de classe B, C ou D, ou avant d’évoluer dans la circulation d’aérodrome d’un aérodrome (Un aérodrome est une surface (sur terre ou sur l'eau) destinée à être utilisée (en totalité ou en partie) pour l'arrivée, le départ des...) contrôlé, ou avant d’évoluer en VFR spécial.

Vol franchissant des frontières

Un FPL doit être communiqué au moins trente minutes avant l’heure estimée de départ du poste de stationnement. Dans ce cas, un FPL ne peut pas être communiqué pendant le vol. Ce délai (Un délai est d'après le Wiktionnaire, « un temps accordé pour faire une chose, ou à l’expiration duquel on sera tenu de faire une certaine chose.  ».) particulier n'existe pas dans la règlementation purement OACI.

Majoration des délais de dépôt

Des délais supérieurs peuvent être exigés pour les vols faisant l’objet de mesures de régulation (Le terme de régulation renvoie dans son sens concret à une discipline technique, qui se rattache au plan scientifique à l'automatique.). Ces délais majorés, quand ils existent, sont portés à la connaissance des usagers par la voie de l’information aéronautique (L'aéronautique inclut les sciences et les technologies ayant pour but de construire et de faire évoluer un aéronef dans l'atmosphère terrestre.). Le délai est alors de trois heures (L'heure est une unité de mesure  :).

Obligation de plan de vol

Un plan de vol est obligatoire dans les cas suivants :

  • tout vol IFR ;
  • tout vol devant franchir des frontières ;
  • pour le VFR de nuit (voyage-navigation hors vol local) ;
  • pour les survols maritimes au-delà de la distance la plus faible des 2 distances suivantes :
    • distance permettant en cas de panne d'un moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il...), d'atteindre une terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes....) se prêtant à un atterrissage (L’atterrissage désigne, au sens étymologique, le fait de rejoindre la terre ferme. Le terme recouvre cependant des notions différentes suivant qu'il est employé dans le domaine maritime ou...) d’urgence ;
    • distance égale à 15 fois l'altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et biogéographique qui explique la répartition de la vie sur terre.) de l'aéronef.
  • tout vol devant évoluer dans des régions, sur des routes ou pendant des périodes désignées par arrêté du ministre chargé de l’aviation civile pour faciliter la fourniture du service d’alerte ou les opérations de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par...) et de sauvetage (zones inhospitalières) ;
  • tout vol devant évoluer dans des régions ou sur des routes désignées par arrêté du ministre chargé de l’aviation civile pour faciliter la coordination avec les organismes militaires ou les organismes de la circulation aérienne d’états voisins et éviter la nécessité éventuelle d’une interception aux fins d’identification.
Page générée en 0.144 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique