Psychiatrie - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Méthodes thérapeutiques

En pratique, ces méthodes sont souvent associées par le psychiatre.

Les traitements médicamenteux

On appelle médicament psychotrope un médicament destiné à traiter les troubles psychiatriques. Ces médicaments sont de découverte et d'utilisation relativement récentes, depuis les années 1950 et les travaux d'Henri Laborit (Henri Laborit est né le 21 novembre 1914 à Hanoï, alors en Indochine, et mort le 18...). Il en existe cinq grandes familles :

  • Antidépresseur (Les antidépresseurs sont des substances chimiques qui corrigent et relèvent l'humeur...)
  • Neuroleptique (Les neuroleptiques ou antipsychotiques sont des médicaments à effet neurobiologique,...)
  • Anxiolytique
  • Hypnotique (Les hypnotiques (ou somnifères) sont une classe de médicaments ayant la...)
  • Thymorégulateur

Les psychothérapies

Les psychothérapies sont des techniques qui visent à apporter un soin et à produire un changement chez le patient (Dans le domaine de la médecine, le terme patient désigne couramment une personne recevant...) à travers la relation par la parole (La parole, c'est du langage incarné. Autrement dit c'est l'acte d'un sujet. Si le langage renvoie...), ou bien par l'utilisation de médiations. Il en existe différents types. Les plus connues sont les psychothérapies psychanalytiques, les thérapies cognitives et comportementales, l'approche systémique (La systémique - du grec « systema », « ensemble...) et phénoménologique.

Les approches en psychiatrie (La psychiatrie est une spécialité médicale traitant de la maladie mentale ou des...)

Comme le définissait déjà Johann Christian Reil, la psychiatrie comprend au moins trois approches liées entre elles :

  • Le modèle biologique s'appuie sur l'idée de dérèglements organiques, biologiques, notamment au niveau du fonctionnement cérébral, et qu'il faudrait corriger ;
  • Le modèle psychologique dans lequel on s'intéresse au psychisme de l'individu (Le Wiktionnaire est un projet de dictionnaire libre et gratuit similaire à Wikipédia (tous deux...) et qu'on traite par les psychothérapies ;
  • Le modèle social qui s'intéresse à l'interaction (Une interaction est un échange d'information, d'affects ou d'énergie entre deux agents au sein...) du patient avec son milieu, ainsi qu'au niveau collectif et social des troubles qu'il présente.

On parle souvent du modèle bio-psycho-social, qui serait une forme d'intégration des trois approches précédentes.

La sismothérapie (La sismothérapie, ou électrochoc (du gr. êlektron "ambre jaune" et du néerl....)

Les enveloppements humides initialement froids, les packings

La technique du packing (Le packing est une technique de traitement de l'autisme, utilisée en France, et très...) consiste à entourer le patient de draps humides placés au réfrigérateur (Un réfrigérateur (ou frigidaire ou frigo dans le langage famillier) est un appareil...) pendant une heure (L'heure est une unité de mesure  :), puis de couvertures avant la séance en ne laissant que la tête émerger. Ce traitement est effectué plusieurs fois par semaine en fonction de l'état de santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste...) de l'enfant ou du patient le plus souvent adulte. Le froid (Le froid est la sensation contraire du chaud, associé aux températures basses.) n'est plus actuellement un principe obligé. Certains pédopsychiatres (le Dr A.Gillis) qui utilisent le packing ont abandonné le froid et réalisent des packs à la température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et...) corporelle.

Méthodes abandonnées aujourd'hui

Elles sont nombreuses, leur utilisation est aujourd'hui abandonnée.

  • la lobotomie,
  • la cure (La Cure est un village sur la frontière entre la France et la Suisse, partagé entre la...) de Sakel,
  • la malaria thérapie (Une thérapie est un ensemble de mesures appliquées par un thérapeute à une...).

Divers

Tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) en étant une branche de la médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la...), la psychiatrie s'est toujours située à la marge de celle-ci dans la mesure où ses assises théoriques sont beaucoup plus fragiles que celles de la médecine somatique. La crise de la psychiatrie est un état permanent ! Cette discipline est toujours à la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue...) de ses bases expérimentales et, malgré les énormes progrès réalisés, la part de ce qu'on ignore encore est beaucoup plus grande que celle de ce que l'on sait

Organisation de la psychiatrie en France

Un principe fondamental : la sectorisation

En France, la psychiatrie est régie selon le principe de la sectorisation depuis les années 1960. En effet depuis cette date, chaque aire géographique bien délimitée, correspond à une unité ou à un pavillon donné. L'aire géographique concernée, d'environ 70 000 habitants, est donc "rattachée" à une unité de référence, où seront pris en charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement...) tous les types de pathologies psychiatriques. Il n'y a donc plus un pavillon spécialisé par maladie : tous les patients sont réunis dans le même pavillon. Seule compte l'origine géographique.

La santé mentale (La santé mentale est un terme relativement récent et polysémique. Habituellement...) est prise en charge selon la modalité de la psychiatrie de secteur avec des structures alternatives (Alternatives (titre original : Destiny Three Times) est un roman de Fritz Leiber publié...) afin d'organiser le suivi médico-psychologique en partenariat avec un hôpital (Un hôpital est un lieu destiné à prendre en charge des personnes atteintes de...) de référence.

Les différents modes d'admission à l'hôpital

Il existe trois modalités d'hospitalisation dans un service de psychiatrie.

  • L'HL est une hospitalisation libre, le patient a le droit de quitter l'établissement ou d'y rester et d'accepter des soins;
  • L'HO ou hospitalisation d'office sans consentement, est un mode d'admission décidé par l'administration préfectorale ou le maire (Le maire représente l'autorité municipale. Dans de nombreux cas, il est le détenteur du pouvoir...). On peut ainsi soigner le malade sans son consentement ou contre sa volonté. Cette modalité intervient si le patient n'est pas ou plus en mesure de juger et de comprendre la nécessité de ses soins et qu'il y a trouble de l'ordre public, avec risque pour soi-même ou autrui. Sa mise en place nécessite le certificat médical d'un médecin (Un médecin est un professionnel de la santé titulaire d'un diplôme de docteur en...), qui ne peut être un psychiatre (Un psychiatre est un médecin spécialisé en psychiatrie et psychothérapie, qui...) employé par l'établissement d'accueil. Le préfet émet alors un arrêté préfectoral, qui peut en cas d'urgence être émis par le maire par arrêté municipal. Le certificat médical est à renouveler au bout de 24 heures par un médecin de la structure, puis au bout de 15 jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la...), puis mensuellement. La demande de levée d'hospitalisation d'office peut être faite au préfet par le médecin de la structure. Celui-ci accepte ou non la demande de levée et en cas d'acceptation et dès retour de l'arrêté préfectoral, le patient n'est plus soumis à cette mesure et est considéré comme en HL.
  • L'HDT est une "hospitalisation à la demande d'un tiers" : elle intervient lorsque le patient n'est pas en mesure de comprendre la nécessité des soins. Sont nécessaires :
la demande manuscrite d'un tiers (membre de la famille, maire ou assistante sociale),
les certificats médicaux circonstanciés de deux médecins dont l'un est extérieur à la structure d'accueil.

Le certificat médical est à renouveler au bout de 24 heures par un médecin de la structure, puis au bout de 15 jours, puis mensuellement. Le mode d'hospitalisation peut être levé à tout moment, par le tiers demandeur, la famille du patient, ou par un médecin de la structure qui rédigera un certificat de levée d'HDT. Le patient sera alors considéré en HL.

La première loi ayant porté sur l'hospitalisation en psychiatrie date de 1838. En 1990, une nouvelle loi vient se substituer à la première, avec pour objectif d'en corriger les imperfections, en particulier les abus que permettait l'ancienne loi. Ainsi, une batterie d'outils formels (commissions de recours, meilleure garantie pour le diagnostic), permet aujourd'hui de préserver à la fois la liberté de la personne malade et sa sécurité en regard de la maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal...) dont il n'accepte pas toujours la réalité.

Page générée en 0.080 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique