Sérum de vérité
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Le sérum de vérité est une substance utilisée afin d'obtenir des informations d'un sujet non consentant, en général par la police, les services spéciaux ou les militaires.

Les psychotropes employés à cette fin ont été successivement l'éthanol, des extraits végétaux comme la scopolamine, le cannabis, des hallucinogènes comme le LSD (Le LSD est un psychotrope hallucinogène puissant, de très petites doses suffisent à entraîner des changements de la perception, de l'humeur et de la pensée. Son principe actif...) et la psilocybine, ou encore des opiacés. Le plus célèbre est le thiopental sodique (plus connu sous son nom commercial (Un commercial (une commerciale) est une personne dont le métier est lié à la vente.) de Pentothal), un barbiturique à effet rapide. Ces substances interfèrent toutes avec la capacité de jugement et les fonctions cognitives supérieures. L'alcool, méthode populaire, serait également en usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) chez les professionnels. Washington station, le récit d'un ancien formateur (Voir :) du KGB basé à Washington révèle ainsi l'emploi d'alcool presque pur pour vérifier la fiabilité (Un système est fiable lorsque la probabilité de remplir sa mission sur une durée donnée correspond à celle...) d'un agent de renseignement.

Si les œuvres de fiction font la part belle aux méthodes d'interrogation utilisant ces substances, créditant ces drogues d'une efficacité magique, la réalité est un peu différente (En mathématiques, la différente est définie en théorie algébrique des nombres pour mesurer l'éventuel défaut de dualité d'une application définie à...). L'information obtenue au moyen des sérums de vérité est peu fiable, les sujets interrogés mélangent faits réels et imaginaires. La sensibilité individuelle est extrêmement variable (En mathématiques et en logique, une variable est représentée par un symbole. Elle est utilisée pour marquer un rôle dans une formule, un...), ce qui, combiné avec la difficulté à se concentrer et à élaborer un discours construit qu'induisent ces substances, rend à la fois le dosage (En chimie analytique, le dosage est l'action qui consiste à déterminer la quantité d'une substance précise (l'analyte) présente dans une autre ou dans un mélange...) délicat et hasardeuse l'interprétation des informations obtenues. Une grande partie de l'effet attendu s'appuie sur la croyance du sujet qu'il ne peut pas mentir sous l'influence de la drogue (Une drogue est un composé chimique, biochimique ou naturel, capable d'altérer une ou plusieurs activités neuronales et/ou de perturber les communications neuronales. La consommation de drogues par l'homme afin de...).

Dans les années 1990, les sérums de vérité étaient encore en usage au Canada dans le diagnostic (Le diagnostic (du grec δι?γνωση, diágnosi, à partir de δια-, dia-, „par, à travers, séparation, distinction“ et γν?ση, gnósi, „la...) de la schizophrénie (Le terme de schizophrénie regroupe de manière générique un ensemble d'affections psychiatriques présentant un noyau commun, mais dites différentes quant à leur présentation et leur...), en particulier dans les cas de paranoïa (La paranoïa est, au sens premier, une maladie mentale chronique du groupe des psychoses, caractérisée par un délire d'un type particulier, dit délire...), pour surmonter la difficulté d'établir un entretien verbal.

L'intérêt des services secrets pour ce genre de méthodes aurait beaucoup décliné, bien que les attentats terroristes du 11 septembre aient conduit à leur réévaluation. Bien qu'improbable selon les experts en anesthésiques (qui utilisent des molécules proches des sérums de vérité), il est possible que les services secrets disposent aujourd'hui de drogues plus efficaces, inconnues du grand public.

Dans la fiction

  • Dans l'album Vol 714 pour Sydney des Aventures de Tintin, Rastapopoulos injecte à Laszlo Carreidas un sérum de vérité (Le sérum de vérité est une substance utilisée afin d'obtenir des informations d'un sujet non consentant, en général par la police, les services spéciaux ou les militaires.) pour lui extorquer ses coordonnées bancaires, mais le milliardaire se met à raconter les petits vols de sa vie (La vie est le nom donné :) à la place. Rastapopoulos se retrouve lui-même piqué et parle de son plan criminel.
  • Dans l'épisode #5921 de la série Les Feux de l'amour, diffusé le 26 juillet 1996 sur CBS, Mari Jo Mason administre à Christine Blair une dose de sérum de vérité afin de découvrir où la jeune femme a caché les éléments compromettants que Victor Newman lui a transmis.
  • Dans le film Mon beau-père, mes parents et moi, Greg se fait injecter contre son gré un sérum de vérité par son beau-père car ce dernier veut vérifier s'il a bien un fils naturel. Greg, dans un état sonné, étale ses sentiments devant la foule, admettant qu'il a un enfant bâtard – ce qui se révèle être faux par la suite.
  • Dans le film Ripoux 3, le chirurgien Albert veut faire une piqûre de sérum de vérité à René Boisrond dans le but de lui faire dire où se trouve une très grosse somme d'argent (L’argent ou argent métal est un élément chimique de symbole Ag — du latin Argentum — et de numéro atomique 47.). Mais le policier François Lesbuche, meilleur ami de René intervient à temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.). Il braque le véreux chirurgien et l'oblige à s'injecter ce même sérum. Ainsi Albert va parcourir les couloirs de sa clinique, et ouvrir les portes de toutes les chambres en hurlant haut et fort qu'il est un médecin (Un médecin est un professionnel de la santé titulaire d'un diplôme de docteur en médecine. Il est chargé de soigner les maladies, pathologies, et blessures de ses patients. Son métier...) ripoux qui ne soigne que les voyous!
  • Dans la série 24 heures chrono Jack Bauer utilise de la iocine penthotal pour mener ses interrogatoires.
  • Dans Les Thanatonautes, de nombreuses personnes viennent déclarer à Michael Pinson et ses amis ce qu'ils ont vu au-delà de la zone bleue lors de leur expérience proche de la mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus...). Pour vérifier leurs dires, ils leur passent du sérum de vérité, filtrant efficacement les menteurs.
  • Dans Kill Bill, Bill injecte le même type de sérum à La Mariée pour être certain de ses sentiments lorsqu'elle l'a quitté.
  • Dans The Matrix, l'un des personnages principaux, Morpheus (Morpheus est le nom latin du dieu des rêves dans la mythologie grecque. En français, son nom est Morphée, le nom latin est également à l'origine du mot français morphine. En anglais, le nom est le même qu'en latin.), est interrogé à l'aide d'un sérum de vérité.
  • Dans la série Chuck lors de l'épisode 8 de la saison (La saison est une période de l'année qui observe une relative constance du climat et de la température. D'une durée d'environ trois mois (voir le tableau Solstice et Équinoxe ci-dessous), la...) 1, un agent secret utilise le sérum Penthotal pour tenter de retrouver des codes nucléaires qu'il aurait perdu.
  • Dans le livre Harry Potter et la Coupe de Feu, le mangemort Barty Croupton Junior doit boire du véritaserum pour avouer ce qu'il a fait durant toute l'année scolaire (L'année scolaire délimite le début et la fin des leçons, échelonnées sur une année, de la plupart des écoliers. La période de l'année scolaire peut varier d'une institution...).
  • Dans la série Alias (Saison 1 - Episode 21) Will le journaliste (Un journaliste est une personne dont l'activité professionnelle est le journalisme. On parle également de reporter (de l'anglais : report, rapporter) car il rapporte des faits dans l'objectif...) se fait injecter du penthotal lors d'un interrogatoire.
  • Dans la série Lost (Saison 5, Episode 10) Sayid est torturé par un membre de la Dharma Initiative avec une drogue non connue qui fonctionne comme un sérum de vérité.
  • Dans le livre H2G2 de Douglas Adams, Arthur rencontre Prak, qui, grâce à une importante overdose d'un sérum de vérité particulièrement efficace, a acquis la connaissance de la vérité. Prak confirme que 42 est effectivement la Réponse ultime à la grande question sur la vie, l'univers (L'Univers est l'ensemble de tout ce qui existe et les lois qui le régissent.) et le reste, mais révèle qu'il est impossible que la Question et la Réponse ultime soient à la fois connues pour le même Univers (une sorte de moyen de garder la clé de la serrure). Il affirme que si une telle chose se produisait, l'Univers disparaîtrait et serait remplacé par quelque chose encore plus bizarre et inexplicable. Il spécule ensuite sur le fait que cela se serait déjà produit.
  • Dans Prison Break Saison 4 un agent du 'Cartel' fait usage d'un sérum sur son prisonnier lors d'un interrogatoire.
  • Dans True Lies, le héros se fait dévoiler son plan d'évasion par une injection (Le mot injection peut avoir plusieurs significations :). C'est un gag.
  • Dans le livre "Langelot en permission" de la Bibliothèque Verte, le sphinx (Le Sphinx est une créature fantastique présente dans plusieurs traditions mythologiques, notamment :) essaie de mettre Langelot, puis le chef du SNIF, sous sérum de vérité.
  • Dans NCIS Saison 6 Episode 1, un terroriste injecte un sérum à Tony Dinozzo pour le contraindre à dire la vérité lors d'un interrogatoire.
Page générée en 0.252 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique