Université de Strasbourg
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Enseignement et recherche

Formation

L’université de Strasbourg couvre l’ensemble des principaux champs disciplinaires de l’enseignement supérieur :

  • 50 mentions de master déclinées en 226 spécialités ou parcours de formation ;
  • 26 mentions de licence, déclinées en 66 spécialités et parcours ;
  • 34 spécialités de licence professionnelle ;
  • 11 423 stagiaires en formation continue (La formation continue (formation continuée en Belgique) est le secteur de la formation qui concerne ceux qui ont quitté la formation initiale.).

L'université de Strasbourg (L’université de Strasbourg (UDS) est une université française située à Strasbourg en Alsace. Son origine remonte à la création du gymnase Jean-Sturm en 1538, devenu...) propose aussi des formations par apprentissage (L’apprentissage est l'acquisition de savoir-faire, c'est-à-dire le processus d’acquisition de pratiques, de connaissances, compétences, d'attitudes ou de valeurs...) en partenariat avec le Centre de formation d'apprentis universitaire d'Alsace.

Recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par...)

  • 2 236 chercheurs et enseignants-chercheurs dans les unités de recherche dont 634 chercheurs CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand organisme de recherche scientifique public français (EPST).), INSERM, INRA ;
  • 86 unités de recherche dont 47 associées à un organisme de recherche ;
  • 9 écoles doctorales et 2 535 doctorants ;
  • 380 thèses soutenues annuellement ;
  • le collège (Un collège peut désigner un groupe de personnes partageant une même caractéristique ou un établissement d'enseignement.) doctoral européen de l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa...) de Strasbourg ;

Relations internationales

Partenariats internationaux

Logo du réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on appelle nœud (node)...) EUCOR

L'université de Strasbourg est membre de plusieurs réseaux européen axés sur la recherche, l'échange d'étudiants ou encore la mise en place de diplômes communs. On peut ainsi citer trois réseaux principaux qui sont :

  • la confédération européenne des universités du Rhin (Le Rhin (Rhein en allemand, Rijn en néerlandais, Rhenus en latin, Rein en romanche) est un fleuve d'Europe long de 1 230 kilomètres et drainant un bassin de 185 000 km2.) supérieur ou réseau EUCOR qui regroupe les universités de la région du Rhin Supérieur que sont le Karlsruhe Institute of Technology, l'université de Fribourg, l'université de Bâle, l'université de Haute-Alsace et l'université de Strasbourg
  • la ligue européenne des universités de recherche qui regroupe vingt-deux des universités les plus renommées en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale...)
  • et le réseau d'Utrecht qui est un groupement de coopérations inter-universitaires en Europe favorisant entre autre l'échange étudiant, les diplômes conjoints et la coopération de recherche.

Mobilité étudiante

Bibliothèques

Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg Place de la République

Les bibliothèques de l'université sont regroupés au sein du Service Commun de Documentation (SCD). Sa mission est de gérer la politique documentaire de l'université. Outre ce réseau commun de documentation, l'université entretient d'importants liens avec la bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg (BNUS), deuxième bibliothèque française en nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) d'ouvrages.

Le service Commun de Documentation (SCD)

La bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg

La bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg est crée aprés l'annexion de l'Alsace-Lorraine par l'Allemagne sous le nom de Kaiserliche Universtäts und Landesbibliothek zu Strassburg, elle était donc dés sa création la principale bibliothèque de la nouvelle université allemande. Elle l'est encore aujourd'hui et est réservée aux personnes majeurs (ou titulaire du Bac), les mineurs devant avoir une autorisation parentale pour y pénétrer. Les étudiants et enseignants-chercheurs de l'université de Strasbourg et plus globalement ceux des universités du réseau EUCOR ont le droit à un tarif privilégié en ne s'acquittant que des frais de dossier d'un montant de 2€ (les autres catégories doivent s'acquitter des droits d'inscription d'une valeur de 30€). La bibliothèque malgré son indépendance par rapport à l'université possède des liens évident avec cette dernière. Ainsi le président de l'université de Strasbourg est membre de droit de conseil d'administration de l'établissement, de plus six places sont réservés au personnel de l'université, on peut aussi ajouter à cela qu'un membre de l'association fédérative générale des étudiants de Strasbourg est élu en qualité de représentant des usagers. C'est pour ces raisons qu'un projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration...) d'intégration au sein de l'université est en cours, les modalités de cette intégration n'étant pas encore connues.

Scientométrie

L'université de Strasbourg a été classée entre la 101e et 150e place mondiale au classement effectué par la Jiao Tong University (Shanghai) en 2009 et 2010 Selon ce classement, elle est classée, en 2010 à la 4-5e place des universités française à égalité avec l'université Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin...) Diderot-Paris 7, étant ainsi la première université française de province. Elle est particulièrement bien classée dans le domaine de la chimie (La chimie est une science de la nature divisée en plusieurs spécialités, à l'instar de la physique et de la biologie avec lesquelles elle partage des espaces d'investigations communs ou proches.) où elle est située à la 14e place mondiale (1re université française dans ce domaine), mais aussi dans celui des mathématiques (Les mathématiques constituent un domaine de connaissances abstraites construites à l'aide de raisonnements logiques sur des concepts tels que les nombres, les figures, les structures et les transformations. Les...) à la 77-100e place.

Les Presses universitaires de Strasbourg

Page générée en 0.141 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique